lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
http://bluffcreektri.com/?medz=Viagra-In-Nigeria&a4b=39 http://emilygaston.com/?page_name=alphapen. Are you looking to BUY Priligy at affordable prices? Find them here! Buy Priligy. ⭐️ | Best Price | http://tabifa.com/?sdsw=Viagra-For-Sale-Canada-Pharmacy . 25mg-50mg-75mg-100mg and other / Online Pharmacy, Guaranteed Shipping. 24/7 Phone Support. Buy Diflucan Flibanserin Espana Online Cialis Store Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and Singulair Drug Store Generic Prilosec Costco Flagyl Suspension Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and save money. Buying Viagra In The Usa 1 diflucan price uk 2 fluconazole uk boots 3 fluconazole 50mg uk 4 buy fluconazole online uk 5 diflucan 150 uk Do not use Suboxone for source site. Cheap Medications. Secure Payment. FREE Extra Pills. Visa/MasterCard Accepted. Phone Support. Recherche Avancée

Mazin Wars

Section Test.


Mazin Saga
26/02/1993
Edité par Sega
________________________
Mazin Saga : Mutant Fighter
25/02/1993
Edité par Vic Tokai
________________________
Mazin Wars
??/??/1993
Edité par Sega
________________________
Console: Sega Megadrive
Genre:Beat'em All
Développeur: Dynamic Planning
Joueurs: Solo uniquement
Une exclusivité Sega Megadrive

Photo de la boite de Mazin Wars
Mazin Wars, capture d'écran Mazin Wars, capture d'écran Mazin Wars, capture d'écran
Diantre, j’ai une intro à faire pour le jeu du mois, et là, c’est le drame ! Je sèche lamentablement……..En effet, comment faire un parallèle avec : mettre Manu en boîte, Star Wars et l’univers de Goldorak…..Je crois que je vais devoir abandonner cette idée pour ce mois-ci, à mon grand désarroi. J’aurai bien tenté un : « surprendre Manu en train de se déguiser en Goldo-Vador », mais, vous en conviendrez, c’est très, très moyen…Décidemment, je crois que je vais devoir me résoudre à ne parler que du jeu testé ce mois-ci…sniff !

L’histoire

Donc, vu que je ne peux parler que du jeu, bon, bah, allons-y. Dans le même temps, je me dis que c’est, quand même, le concept d’Oldiesrising, à la base… Dans le jeu auquel nous avons à faire aujourd’hui, vous incarnez, en quelque sorte, la quatrième génération de Goldorak qui se décline, à priori, comme suit : Mazinger-Z / Great Mazinger / Goldorak (Grendizer) et Mazinger-Z super balèze de la Mort qui tue rien qu’en te regardant dans les yeux…..J’avoue que pour le dernier je ne suis pas super sûr de la traduction…Mais en gros, vous êtes plus mieux que les trois premiers. Je m’excuse de suite auprès des fans de la série s’il y a des erreurs dans les noms.

Comme d’habitude, des méchants nous en veulent et ont pollué la terre, obligeant ses habitants à se réfugier en son sein, sous peine de devenir des monstres. Ce qui, vous abonderez dans mon sens, n’est pas gentil du tout du tout. Heureusement pour nous, M-ZSBDLMQTRQTRDLY (oui, c’est le petit nom abrégé du dernier modèle suivant ma traduction) est là pour (tenter de) nous sauver. On a trop de la chance, décidément. Votre but, faire le tour du monde et nettoyer la belle planète bleue (même si elle ne l’est plus beaucoup) des hordes de vilains et de leurs généraux.

Le jeu

Le jeu se déroule en deux phases distinctes. La première sous la forme d’un « beat‘em all » des familles où, durant trois stages, vous tracez votre chemin en distribuant la bonne baffe (oui parce que la bonne parole les laisserait de marbre) à vos assaillants. Notez que pendant ces périodes de beat’em All, vous êtes d’une taille à peu près normale. Au cours de ces phases, l’énorme boss de fin de niveau viendra vous titiller les moustaches. Vous pourrez occire vos adversaires à coups d’épée et de supers coups (qui entameront votre barre de vie) et récolterez divers items (vies supplémentaires, invincibilité, cristaux et capsules régénératrices). Finalement (et là, si vous suivez, nous sommes à la deuxième phase) le niveau s’achèvera par un stage jeu de baston au cours duquel vous intégrerez votre super robot afin de combattre (presque) d’égal à égal avec votre gigantesque adversaire.

Les graphismes

Durant les phases de beat’em all, les faits les plus marquant sont la petitesse des sprites par rapport au décor et le manque de diversité de vos adversaires (moins d’une dizaine d’espèces au cours des cinq niveaux du jeu, qui se déroulent grosso modo sur les cinq continents. Bien entendu, je ne compte pas les boss).

Cependant les décors sont tout à fait honorables, quoiqu’un peu vides (dans le même temps, c’est plutôt l’apocalypse sur Terre, donc on peut dire qu’ils restent dans le ton du jeu). Par contre, les apparitions furtives des boss lors de ces stages, proposent de bons gros graphismes, rarement vus sur Megadrive. Ce qui peut, alors, expliquer, la petite taille et le vide relatif des niveaux, en vue de renforcer l’impact de ces apparitions.

Lors des phases de baston contre les boss de fin de niveau, vous évoluerez dans une arène fermée, pour un duel mano à mano. Et là, j’avoue que les deux protagonistes sont d’un fort beau gabarit.

Animation/Gameplay

Lors des phases beat’em all, votre personnage se dirige bien, aucun problème de côté-là. Le bouton A sort votre coup spécial, le bouton B, le coup normal et le C sert pour les sauts. Notez que vous pouvez réaliser divers autres coups en vous servant judicieusement des boutons B et C, ainsi que de la croix directionnelle. Cela nécessitera un peu de pratique (je pense ne pas avoir encore trouvé tous les coups réalisables).

Par contre, lors des phases de combat contre les boss, la maniabilité devient beaucoup plus raide (vous m’objecterez que l’on pilote un robot de plusieurs centaines de tonnes, mais quand même!). On peut noter une certaine latence dans les commandes, ce qui est très énervant, parce que le boss, lui, enchaîne ses coups avec fluidité. De plus vous n’avez à votre disposition que trois coups (la garde/le coup d’épée/le saut) alors que votre adversaire dispose de mouvements supplémentaires pouvant vous toucher par moment à distance ! Et, pour couronner le tout, celui-ci possède une allonge plus grande que la vôtre (1,5 à peu près) vous obligeant systématiquement à un combat au corps à corps…Enervant !

Notez que dans ces périodes de jeu, la Megadrive peine à suivre : ralentissements, clignotements, effacement de parties de sprites (je ne sais plus le terme exact)

Musiques/bruitages

Bon là je vais faire très court : c’est pourri ! La musique est répétitive, les bruitages ratés. C’est le gros point faible du jeu. Y’a rien à sauver !

Verdict :

Dans l’ensemble, Mazin Saga (plus connu dans nos contrées sous le nom de Mazin Wars) est une bonne surprise (sauf au niveau de la musique, vous êtes prévenu) et il mérite une place dans votre ludothèque. Si vous pensez que cinq/six niveaux, c’est un peu court, vous changerez d’avis en y jouant….même au niveau facile, je suis bloqué au quatrième boss (à cause des problèmes cités plus haut) Car, ce sont bien les boss qui vous poseront problème et non les phases qui les précèdent….Notez qu’il existe une version PAL de ce jeu qui semble (je dis bien semble) relativement peu commune.


Graphismes 15/20
Animation/ jouabilité : 13/20
Musiques/bruitages : 8/20

TOTAL 12/20


Article publié le 19/04/2009 Jeu testé par Le_Marbrier