lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
| Best Price🔥 |. The offer is limited. http://thegreenest.net/?alope=Voltaren-Online-Kaufen-Ikea&631=8c,Where to buy?. Buy Now » Recherche Avancée

Mario Tennis

Section Test.


Buy Voltaren Gel Amazon Mario Tennis 64
21/07/2000
Edité par Nintendo
________________________
http://prohealthplans.ca/?llt=Purchase-Aldactone-Online&920=c5 Mario Tennis
28/08/2000
Edité par Nintendo
________________________
http://mo-pie.com/?qtr=Voltaren-Pharmacy&eec=f2 Mario Tennis
03/11/2000
Edité par Nintendo
________________________
http://arthurversluis.com/?mapl=Cialis-Super-Active-100mg&d1b=9f SafeOnlineCanadianPharmacy. Buy Generic V1agra, Cial1s, Lev1tra and many other generic drugs at SafeOnlineCanadianPharmacy. Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and save money. Console: Nintendo 64
Buy Priligy In Canada of in cellular study them drive the Health. diabetes go site and age-specific all priligy 30mg buy Genre:Sport
| Best Buy🔥 |. Free shipping, quality, privacy, secure. ☀☀☀ go to site ☀☀☀,We offer products that help you solve your Développeur: Camelot
⭐️ | Discount | ☀☀☀ Prescription Medicale Cialis ☀☀☀. coupons 50% off. Cialis Online Germany Is this what you are looking Best pill?. Get NOW! Joueurs: 1 à 4
Une exclusivité Nintendo 64
⭐️ | Best Sale | ☀☀☀ Buy http://brandonbrace.com/shop-full-width/ Online ☀☀☀. Cannot Find low price Best pill? Buy Cheap Cialis For Sale Online Free pills Vidéo(s) commentée(s): 1
Photo de la boite de Mario Tennis
Mario Tennis, capture d'écran Mario Tennis, capture d'écran Mario Tennis, capture d'écran
source link Après la plate-forme, la baston, le kart, le golf et la fiesta, le plus polyvalent des plombiers s’essaye au tennis dans ce nouveau produit dérivé de l’univers Mario. Au programme, personnages cultes de l’univers de Big-N et matchs endiablés dignes de Roland Garros. Saurez-vous remporter ce Grand Chelem si particulier ?

Scénario (-)

Tout commence lors de la finale du tournoi se déroulant entre les deux inséparables Mario et Luigi. Décidés à mettre la pagaille, Wario et Wailuigi (personnage totalement inédit qui est à Luigi ce que Wario est à Mario) font brusquement irruption pour mettre la pagaille qui est au fil des jeux devenue leur marque de fabrique. Autant vous dire que l’ambiance devient vite orageuse jusqu’à l’arrivée d’un troisième intrus (un certain Bowser) qui propose de régler cela dans un tournoi de Tennis. Ce semblant de scénario, simple prétexte à des matchs endiablés (sous l’œil attentif de Mario qui vous arbitrera), vous est exposé dans la séquence d’introduction.

Durée de vie (19/20)

Vous allez donc devoir affronter divers adversaires dans des matchs d’anthologie. Vous commencerez par la Mushroom Cup, enchainerez sur la Flower Cup et finirez avec la Star Cup (ce qui n’est pas sans rappeler Mario Kart au niveau du principe). Au fil de ces trois compétitions, la difficulté ira en augmentant et vos adversaires deviendront de plus en plus difficiles à battre, renvoyant inlassablement les coups vicieux que vous tenterez de sortir et faisant pleuvoir sur vous des pluies de balles toujours plus difficiles à rattraper les unes que les autres. Ce mode tournoi sera clairement celui qui vous occupera le plus longtemps et il vous permettra de débloquer deux personnages cachés s’ajoutant aux quatorze présents au début du jeu. Vous pourrez également disputer un match amical (totalement paramétrable) ou bien des challenges spéciaux comme le Ring Shot (dans lequel vous devrez battre votre adversaire en dégommant le plus d’anneaux possible), le Bowser Stage (où vous devrez utiliser les objets présents sur le terrain et envoyer toutes sortes de « cadeaux » dans le joli minois de votre concurrent, et ce en évitant les crasses qu’il ne manquera pas de vous envoyer lui aussi ce qui ne sera pas sans vous rappeler Mario Kart d’autant plus que les items seront globalement les mêmes) et enfin le Piranha Challenge qui consistera à renvoyer des balles lancées par des plantes carnivores. Il est intéressant de noter que tous ces modes de jeu (y compris le Championnat) seront jouables en simple ou en double, ce qui augmentera encore les possibilités. Enfin, même fini, il sera toujours sympa d’y revenir (au même titre qu’un Mario Kart) d’autant plus que le fait qu’il soit jouable à quatre joueurs ajoute une grosse dose de fun et de convivialité supplémentaires à ce titre lui donnant ainsi une durée de vie quasiment illimitée tant il sera difficile de s’en lasser.

Réalisation (17/20)

Et ce fun est grandement amplifié par la réalisation du jeu dont les graphismes colorés et d’une grande finesse donnent au titre une ambiance attirante et parfaitement fidèle à l’univers du plombier moustachu. La modélisation des personnages est soignée et chacun d’entre eux dégage un style bien particulier. Chacun d’entre eux aura ses propres mimiques lorsqu’il gagne ou perd un point et force est de constater que la plupart vous arracheront un sourire narquois. Leur animation est tellement bien réalisée que l’on se surprend parfois à se demander si Camelot (développeur du jeu) n’a pas eu recours à la motion capture sur Agassi. La vitesse de jeu est excellente procurant un dynamisme bluffant aux parties. Et comment ne pas parler des somptueux replay qui, par leurs angles de caméras diaboliquement bien choisis, rendront vos victoires (ou vos défaites) encore plus belles. Certains petits effets ont également été rajoutés comme par exemple un zoom en médaillon sur le serveur ce qui octroiera au jeu une dimension de compétition internationale. Les effets de lumières qui ne manqueront pas de s’inviter sur votre téléviseur lors de chaque coup sont également des plus réussis. Et tout cela sans le moindre ralentissement, que vous jouiez seul ou à quatre. Petit point noir toutefois, le public est encore plus mal rendu que dans un jeu de foot (et ce n’est pas peu dire !) puisqu’il se résumera à une surface plane parsemée de petites tâches colorées. Mais ce petit bémol ne revêt qu’une importance des plus minimes étant donné que vous n’apercevrez les spectateurs que lors de la séquence d’introduction des matchs. On pourra également regretter que le jeu n’aie pas été traduit puisqu’il sera intégralement en Anglais mais la simplicité des menus permettra aux anglophobes les plus acharnés de s’en sortir aisément. Réalisation excellente donc qui ne rend le plaisir de jeu que plus grand, au même titre que le gameplay.

Gameplay (17/20)

En effet, il se révèle d’une précision redoutable et diablement efficace. La prise en main est immédiate puisque pour jouer, vous n’aurez que deux boutons à retenir. Toutefois, si vous voulez assimiler tout le répertoire de coups du jeu (déclenchables via des combinaisons de ces deux boutons et des différentes directions du stick), vous devrez vous entrainer un petit moment. Lob, coups droits, revers, balles à effet… Le jeu s’avère quasiment aussi complet qu’un Virtua Tennis et vous offrira donc de nombreuses possibilités pour battre votre adversaire. Les différentes surfaces des terrains (béton, terre battue, herbe…) changent sensiblement les trajectoires et vitesses des balles et vous devrez donc adapter votre jeu à chaque nouveau type de surface sous peine de vous prendre ace sur ace et de perdre votre match sans avoir eu le temps de réagir. Vous aurez la possibilité de doser la puissance de votre coup en appuyant plus ou moins longtemps sur la touche correspondante. Si cette possibilité pourra parfois vous faire remporter la victoire, elle sera à utiliser avec précaution car elle pourra vous faire envoyer la balle dans les tribunes (fortement improbable néanmoins) et aura le défaut de vous immobiliser sur place lorsque vous chargerez votre coup, vous mettant ainsi à la merci de la moindre petite feinte de la part de votre adversaire. Différents choix s’offriront à vous lors d’un échange. Vous pourrez monter au filet pour tenter d’en finir au plus vite (en prenant le risque de vous faire lober) ou bien jouer la sécurité en restant au fond du court et en renvoyant patiemment les balles de votre adversaire, attendant la faille qui vous permettra de lui faire mordre la poussière. Il sera aussi intéressant de noter que chaque personnage aura ses points forts et faibles, puisque certains seront rapides, d’autres puissants etc etc. Vous devrez donc choisir soigneusement votre protagoniste selon votre façon de jouer. Enfin, l’utilisation du stick analogique est très agréable et les commandes répondent parfaitement rendant le titre très agréable à jouer, d’autant plus qu’il n’y aura aucun temps mort ou temps de chargement (le jeu n’en sera que plus dynamique). Superbe gameplay donc qui conviendra aussi bien aux débutants par sa simplicité qu’aux tennismen confirmés par les possibilités qu’il offre.

Bande son (18/20)

Enfin, l’ambiance sonore est elle aussi des plus réussies. Les musiques sont fun et parfaitement en accord avec l’univers de Mario, les bruitages ne sont aucunement agaçants et viennent admirablement meubler vos échanges et les différentes onomatopées (très fun) des participants viendront accompagner leurs mimiques de fort belle manière. Enfin, si le public est immonde à regarder, il n’en est pas moins agréable à écouter et aura une réaction spéciale à chaque point marqué. Excellente bande son donc qui viendra très agréablement accompagner vos matchs.

Conclusion (18/20)

« Faire trop de choses à la fois conduit à mal les faire ». Visiblement, cette maxime ne s’applique pas à Mario puisqu’après de nombreux jeux divers et variés allant du jeu de plates-formes au jeu de kart ayant pour seul point commun leur qualité, notre plombier préféré nous revient avec un jeu de tennis d’une qualité égale à ce à quoi nous avait habitué Nintendo. Jeu très fun auquel vous reviendrez sans jamais vous en lasser, notamment en multijoueur lors de parties mémorables à quatre.


Article publié le 05/08/2008 Jeu testé par Manuwaza