lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
go to link Recherche Avancée

Magician Lord

Section Test.


http://pentian.com/?here=Doxycycline-For-Rosacea-Reviews&a0a=40 Magician Lord
01/07/1991
Edité par SNK
________________________
Cipro 500mg Prescription Magician Lord
01/07/1991
Edité par SNK
________________________
http://webbizideas.com/?where=Online-Drugs-Cialis&04d=ac Sortie EURO non communiquée
________________________
see Console: SNK Neo Geo
go site Genre:Beat'em All
go to link Développeur: Alpha
http://rosyuen.com.au/?led=Buy-Cialis-Professional-Online&7e0=f7 Joueurs: Solo uniquement
Une exclusivité SNK Neo Geo

Photo de la boite de Magician Lord
Magician Lord, capture d'écran Magician Lord, capture d'écran Magician Lord, capture d'écran
http://lawrencelussier.com/?geto=Cheap-Lipitor-20-Mg&8a0=cf Magician Lord fait partie des premiers jeux sortis pour la Neo Geo en France. On peut dire qu’il en a scotché plus d’un à l'époque avec ses graphismes proches de l’Arcade. Le temps a depuis fait son œuvre, et que vaut donc, aujourd’hui, ce titre face à ses congénères (et en un seul mot s’il vous plaît !).

Cipro Overnight Delivery L’histoire

Si votre vœu le plus cher a toujours été de devenir le prochain Garcimore, de faire apparaître, disparaître moult colombes et lapins, de rater votre tour tout en riant de façon « décontrastée »…bon ben, passez votre chemin, car ici, point de colombes, lapins ou femmes coupées en deux (soupirs). Pour la dernière option, il s’agit, bien sur, d’une boutade, on est pas entre psychopathes serial killer, quoique parfois, çà détendrait l’atmosphère…Décidément, je suis impayable uhuhuh !!

Non, ici vous êtes Elta (désolé !), Magicien expert en magiesnoires/blanches et transformiste (pas celui qui se transforme en Madame, hein, nous verrons plus loin) à ces heures. Le royaume dans lequel vous vivotez (ou squattez, selon votre humeur…) est envahi par des monstres affreux, sales et méchants et sentant fort de la bouche…ce qui très inconvenant envers son prochain, si,si !

Vous décidez donc d’y mettre bon terme et d’aller vous expliquer avec le Roi des Enfers en personne, Gal Agice (re-désolé !). Non mais c’est vrai quoi, l’hygiène buccodentaire, c’est important, diantre ! Et, en plus, vous ramènerez, en bonus, l’harmonie dans votre Royaume. C’est chouette hein !

Le jeu

Nous avons ici affaire à un mélange de plateforme et de Beat’em All, réparti sur sept niveaux ; eux-mêmes divisés en deux sous-niveaux. A la fin du stage vous rencontrerez un sous-boss, puis le véritable boss de fin de niveau. Chemin faisant, vous combattrez divers monstres et horreurs venus des Enfers pour vous contrarier. Vous glanerez diverses fioles magiques qui vous transformeront en plusieurs personnages, mais jamais en Madame (ce qui aurait pu faire un peu space, mais bon, on ne fait pas ce qu’on veut).

Les sept niveaux sont les suivant :

- La Vallée de l’Hérésie

- La Mine du Diable

- Le Chemin vers l’autre dimension

- Le Château de Satan : Satan l’habite….Désolé, je n’ai pas pu résister…

- Les souterrains

- Le Couloir des Enfers

- La Tour : Gal Agice vous y attend de patte ferme.


Comme annoncé plus avant, vous aurez l’occasion d’entrer dans la peau de divers persos. Pour cela, vous collecterez divers orbes, représentant les éléments, vous donnant accès à ceux-ci. Vous pourrez vous incarner entre autres en :

- Ninja élément feu : nécessite un orbe d’air et de feu. Bonne capacité de saut et très bonne vitesse (6/6)

- Ninja élément eau : nécessite un orbe d’eau et de feu. Capacité de saut moyenne et vitesse moyenne (3/6)

- Samuraï : nécessite un orbe d’air et d’eau. Bonne capacité de saut et très bonne vitesse (5/6)

- Maître des Eaux : nécessite deux orbes d’eau. Capacité de saut moyenne, très lent (1/6)

- Maître du Tonnerre : nécessite deux orbes d’air. Bonne capacité de saut et bonne vitesse (4/6)

- Maître du Feu : nécessite deux orbes de feu. Capacité de saut moyenne, lent (2/6)

Votre perso de base, quant à lui, dispose d’une bonne capacité de saut et d’une bonne vitesse (4/6)

Graphismes (13/20)

Si l’on compare ce titre aux productions de l’époque sur d’autres machines, on ne peut que s’extasier face aux fabuleux graphismes qu’il proposait. Bon, maintenant, avec le recul, ceux-ci demeurent relativement bons, mais leur effet s’est quelque peu estompé…En effet, ils sont un tantinet répétitifs et peu détaillés, surtout dans les deuxièmes parties de niveaux. Les ennemis sont répétitifs et pas très futés, en particulier ces « bip » de Ptérodactyles de « bip » qui malgré leurs petites tailles sont, à la limite, les plus dangereux, car, tant que vous ne les avez pas butés, ils reviennent…énervant.

Par contre, les sprites, y compris celui de votre héros, sont de tailles respectables, ce qui se révélait relativement rare à l’époque, et leur design, dans l’ensemble est plutôt réussi.

Animation/jouabilité (15/20)

Selon les capacités du personnage que vous incarnez, la jouabilité se trouve modifiée, vitesse de déplacement oblige. Le héros de base se manie relativement bien, malgré l’incapacité de tirer en diagonale ou tout en se déplaçant, ce qui se révèle un peu crispant dans certains moments.

Les ennemis se meuvent avec aisance (dans le même temps, peu d’entre eux bougent…), tandis que votre perso principal est un peu plus raide à la manœuvre, cependant, rien de rédhibitoire.

son (13/20)

Les musiques, dans leur ensemble, sont réussies et relativement entraînantes. Disons, que comparées à l’époque où elles furent créées, elles ont plutôt bien vieilli. Les effets sonores, quant à eux, demeurent corrects, sans plus.

Verdict (14/20)

Magician Lord est un jeu difficile (même au niveau de difficulté 1 et avec le nombre de maximum de vies, grâce au chipset bios), sympa à jouer, qui vous proposera un challenge élevé (remarquez, vu le prix de la cartouche à l’époque, cela devait se révéler plutôt appréciable).De plus le prix actuel de cette cartouche en occasion est accessible (30/40€), si vous en avez la possibilité, laissez-vous tenter, vous ne le regretterez pas.


Article publié le 06/08/2008 Jeu testé par Le_Marbrier