lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
http://bluffcreektri.com/?medz=Temps-Action-Du-Viagra&e1f=7d Recherche Avancée

Luigi s Mansion

Section Test.


http://straightupcigars.com/?mec=Cialis-Uk-Express-Delivery&126=ad Luigi's Mansion
14/09/2001
Edité par Nintendo
________________________
http://nisam-vjernik.org/?llt=Cialis-Online-Coupon&e50=9d Luigi's Mansion
17/11/2001
Edité par Nintendo
________________________
go Luigi's Mansion
03/05/2002
Edité par Nintendo
________________________
http://uie.dk/?swq=Fast-Delivery-On-Cialis&c22=a7 Console: Nintendo Gamecube
http://integratedmetabolic.com/?nowbuy=Prevacid-Costco&4e1=ab Genre:Action/Aventure
go to link Développeur: Nintendo
Cheap Cialis Here Joueurs: Solo uniquement
Une exclusivité Nintendo Gamecube
Online Pharmacy Levitra Vidéo(s) commentée(s): 1 2
Photo de la boite de Luigi s Mansion
Luigi s Mansion, capture d'écran Luigi s Mansion, capture d'écran Luigi s Mansion, capture d'écran
enter Ah ce bon vieux Luigi, il aura dû attendre les années 2000 pour enfin avoir un vrai jeu à lui. Oublions Mario is Missing si vous voulez bien, sorti à l'ère Super NES et qui n'était autre qu'un pseudo jeu éducatif pour enfants où le plombier vert devait retrouver son frère kidnappé en parcourant le monde. Non, pour la sortie du Gamecube, Nintendo s'est enfin décidé à offrir au frère trouillard une occasion de briller et de ne pas rester dans l'ombre de Mario. Luigi's Mansion, un jeu d'aventure tirant sur le survival horror, est sorti chez nous en 2002 au lancement de la nouvelle 128 bits de Nintendo, et nous allons tenter de voir s'il fait aussi bien que le frangin.

Luigi, montre nous ce que tu as dans le ventre !

Le jeu est donc développé en interne par Nintendo et le pari est plutôt osé puisque nous n'avons pas affaire à un jeu de plates-formes mais à un jeu d'aventure, prenant comme héros un Luigi qui ne dispose pas de l'aura du grand frère auprès des gamers. C'est pourtant sur lui que Nintendo a tout misé pour le lancement de sa console, et avec du recul c'était plutôt une bonne idée puisque le soft s'avérait novateur en termes de gameplay, tout en faisant office de vitrine technologique pour la Gamecube. Alors pour la petite histoire, Luigi a remporté la victoire dans une loterie à laquelle il n'a même pas participé et le bougre a gagné un manoir, rien que ça. C'est ainsi que son frère Mario décide d'aller voir le manoir en question et devance Luigi. Le souci, c'est que Mario n'a plus donné signe de vie depuis son départ. Luigi, inquiet, presse le pas pour retrouver son frère mais en arrivant devant les grilles de la grande bâtisse, il prend peur. L'ambiance est sombre et inquiétante avec de nombreux corbeaux qui fixent notre héros du regard. Faisant fi de son appréhension, il décide de pénétrer dans cet inquiétant manoir avec sa lampe torche pour seule amie.

La cinématique d'introduction est assez bluffante pour l'époque surtout au niveau de l'expression du visage de Luigi, tant et si bien que l'on se croirait dans un cartoon plus vrai que nature. De nombreux joueurs sont passés de la 64 bits de Nintendo à la Gamecube avec ce jeu et autant dire que le fossé graphique est assez impressionnant. La cinématique est faite avec le moteur du jeu, Nintendo ne voulant pas mentir à ses joueurs mais bien leur montrer ce que le cube a dans le ventre. Après cette introduction digne des plus grands films de Romero, on se retrouve directement aux commandes du plombier et là c'est une autre claque qu'on se prend en pleine face lorsque l'on voit les éclairages que produit notre lampe torche. C'est juste splendide et c'est en temps réel : raison de plus pour être scotché à son siège. Un vrai travail d'orfèvre a été abattu sur les effets de lumière, et pour imprimer une ambiance Halloweenesque au titre.

Sortez tous votre aspirateur, la chasse aux fantômes est ouverte !!!

En progressant un peu dans l'aventure, vous ferez la rencontre du professeur K. Tastroff (joli jeu de mots, n'est ce pas?). Ce petit bonhomme à l'allure de savant fou vous racontera que le manoir en question n'est apparu que très récemment et que des fantômes y résident. Il vous confiera également l'Ectoblast 3000, un aspirateur (clin d’œil à Ghostbusters) qui permettra à Luigi d'aspirer tous les spectres des lieux. Il vous offrira aussi un Gameboy Horror qui vous servira à analyser votre environnement et à découvrir les points faibles des gros fantômes. En effet, au delà des ennemis les plus classiques, vous en rencontrerez également de plus puissants et par conséquent plus difficiles à aspirer qui vous demanderont d'adopter une certaine stratégie, certains d'entre eux revendiquant même l'appellation de boss.

Alors comment se joue-t-elle finalement, cette chasse aux fantômes? Eh bien dans un premier temps, vous devrez paralyser l'ectoplasme à l'aide de votre torche pour faire apparaître son cœur, puis dans un second temps l'aspirer à l'aide de la gâchette analogique tout en tournant le stick C à l'opposé de sa direction. Certains fantômes ne s'aspirent donc pas du premier coup et vous demanderont un certain temps avant d'être capturés. Les gros fantômes nécessiteront quant à eux d'accomplir des actions plus recherchées pour pouvoir être avalés par l'Ectoblast 3000. Je prends en exemple Lydia qui est l'un des premiers appartenant à cette catégorie à devoir être capturé. Pour voir son cœur, vous devrez ouvrir le rideau pour qu'elle prenne peur en voyant le vent qui souffle dehors.

Ce qui m'amène tout naturellement à vous parler des interactions avec le décor qui sont plutôt nombreuses et bien trouvées. Il vous sera en effet possible d'interagir avec de nombreux objets du manoir (mobilier, fenêtres, lustres, etc...) et l'Ectoblast pourra avaler tout un tas d'éléments comme les nappes, les serviettes ou encore l'eau. Le moteur physique est vraiment impressionnant pour l'époque et il vous faudra parfois bien fouiner pour trouver de nouveaux accès ou fantômes cachés. Le gameplay s'enrichira également à un moment de la partie puisque l'aspirateur pourra cracher du feu en aspirant de petites flammes, ou encore de la glace. Cela vous sera utile, voire même indispensable, pour ouvrir certains passages ou vaincre certains spectres sensibles à ces éléments.

Un bon challenge, mais un petit peu court quand même

Luigi's Mansion n'est pas un jeu si facile que cela, et le finir à cent pour cent demandera de nombreuses heures de jeu. En effet, au cours de votre aventure, vous trouverez de l'argent disséminé un peu partout dans le manoir sous forme de pièces, billets ou encore diamants. Ce pécule sera comptabilisé en fin de partie et vous octroiera un rang. Atteindre le plus haut rang ne sera pas chose aisée car vous perdrez de l'argent lorsque vous vous ferez toucher par un ennemi. Notons d'ailleurs que Luigi possède bel et bien une barre de vie symbolisée par un cœur comptant cent points. Il est possible de remonter son énergie en fouillant pour dénicher des cœurs mais ces derniers sont finalement assez rares. Les petits à côtés sont nombreux dans Luigi's Mansion, et vous pousseront à jouer encore et encore pour parfaire votre score. Prenez l'exemple de la capture de gros spectres, vous récompensant en fonction de votre skill. Ainsi, le professeur K. Tastroff mettra à votre disposition une galerie et chaque spectre aspiré sera figé en peinture, la qualité de cette dernière étant plus ou moins grande en fonction de vos performances. Si vous souhaitez obtenir les tableaux les plus jolis, il vous faudra aspirer chaque gros fantôme du premier coup, et croyez moi la tâche s'avère plutôt ardue.

Autre point qui améliorera la durée de vie du titre, c'est la chasse aux Boos. Vous en trouverez un caché dans chaque pièce du manoir et il vous faudra utiliser votre GB Horror pour les dénicher puis ensuite les aspirer. Certains se cachent plutôt bien et se débattent pour ne pas être mangés par l'Ectoblast. Ajoutez à tout cela un nouveau manoir (le même en mode miroir) à visiter en new game plus avec une difficulté accrue. Alors certes il y a pas mal de choses à faire et de challenge mais le joueur qui voudra juste boucler le jeu sans s'acharner sur les à côtés le terminera très rapidement puisque l'on compte moins de dix heures pour retrouver ce bon vieux Mario. Finalement, le manoir n'est pas si grand que cela, et c'est ici que se situe le gros point faible de ce Luigi's Mansion. On aurait aimé arpenter les couloirs de cette sinistre bâtisse pendant un peu plus longtemps, et peut être sur un rythme un peu plus marqué...

Allez Luigi, casquette à l'envers

Sur le plan sonore, le jeu s'en tire vraiment très bien avec une bande son assez rap qui colle parfaitement à l'ambiance du titre. Les musiques ne sont pas nombreuses mais le thème principal est pour le moins symparhique et l'on entend même Luigi le chanter et quand il a peur, chose assez comique à écouter. Bien sûr, il n'y a pas de dialogues à proprement parler mais on peut appeler Mario à l'aide de la touche A ce qui force l'immersion, et le professeur K. Tastroff possède un dialecte bien particulier tout en étant plutôt hilarant. Les fantômes ont également leur cris qui sont plutôt bien trouvés, tandis que les bruitages du jeu ne sont pas en reste. Bref, tout est là pour vous plonger sans ménagement dans l'ambiance si particulière du titre.

L'horreur façon Nintendo

Le jeu puise de façon assez intéressante dans le patrimoine du survival horror ainsi que dans celui du film d'horreur. On trouve deux gros clins d’œil à Resident Evil, à savoir le manoir comme scène principale de l'aventure, ainsi que la transition entre les différentes salles où l'on se retrouve devant la porte en gros plan comme dans RE. Comme je le disais également, l'aspirateur fait terriblement penser à Ghostbusters et l'on retrouve encore d'autres clins d’œil cinématographiques bien placés que je vous laisse le soin de découvrir par vous mêmes.

Pour conclure, je dirais que Luigi's Mansion est un bon jeu regroupant une foule de bonnes idées et démontrant parfaitement les capacités de la machine sur le plan technique. En revanche, on aurait vraiment aimé une plus grosse durée de vie et plus de rythme pour que le jeu soit vraiment au niveau d'un Mario. Luigi a néanmoins prouvé qu'il pouvait s'imposer lors d'un line-up. Allez Mario, ne soit pas jaloux, tu iras toi aussi bientôt virevolter sur Gamecube dans un décor paradisiaque.


Réalisation : 17/20
Gameplay : 16/20
Bande son : 18/20
Durée de vie : 13/20
Scénario : 14/20

VERDICT : 16/20


Article publié le 06/11/2013 Jeu testé par Hayu