lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
go site Recherche Avancée

Lucky Luke

Section Test.


follow site Sortie JAP non communiquée
________________________
go Lucky Luke
09/07/1999
Edité par Infogrames
________________________
Levitra Made In Turkey Lucky Luke
??/05/1999
Edité par Infogrames
________________________
http://nisam-vjernik.org/?llt=Propecia-Online-Purchase&3b7=5c Console: Nintendo Game Boy Color
Lipitor Reviews Genre:Action/Plates-Formes
http://2sl.com.au/?clid=buy-viagra-pfizer-online&74e=ab Développeur: Infogrames
enter site Joueurs: Solo uniquement
http://kariewilliams.com/?rqa=Generic-Viagra-Zenegra&06a=64 Existe aussi sur: Amstrad CPC- Nintendo Game Boy- Nintendo Super Nes- PC- Sony Playstation-

Photo de la boite de Lucky Luke
Lucky Luke, capture d'écran Lucky Luke, capture d'écran Lucky Luke, capture d'écran
Buy Xenical Diet Pills Online Ah ! Il est chanceux ce Luke, non content d'avoir une bande dessinée à succès et un dessin animé, il se paye le luxe de faire un tour sur consoles. Loin d'être une autre pompe à fric qui s'appuie uniquement sur le nom de la licence, Lucky Luke est un jeu plus que bon, que je vais vous présenter …

Scénario :

En général, un Lucky Luke commence par la libération d'un bandit du Far West et se termine à la capture de celui-ci. Un condensé de plusieurs histoires a été réalisé pour ce jeu. Un télégramme vient vous apprendre que Billy The Kid, Pat Poker, Jesse James et bien sûr, les Dalton se sont échappés du pénitencier. A vous de les retrouver et de faire régner la justice ! Bien que peu original, ce scénario sera fidèle aux fans qui suivent la série et sera également un bon prétexte pour se balader à travers toute l'Amérique.

Réalisation :

Plutôt agréable, les couleurs sont belles (si l'on a la version GameBoy Color, évidemment !). Les graphismes sont bons, Lucky Luke et ses mouvements sont très fidèles à la version BD et télévisée. De très légers bug d'affichages sont néanmoins présents quand l'on pose une bombe, bugs que l'on oublie rapidement pour mieux observer que les ennemis se cachent les parties intimes lorsqu'on leur tire dessus …

L'absence de sauvegarde est compensée par un système de Passwords : tous les trois niveaux, on vous donne un code afin que vous n'ayez pas à tout recommencer en cas de Game Over. Cela rajoute à difficulté et au charme du jeu. Ce système permet également aux scorers de s'amuser à refaire le jeu en recherchant les Highscores (faire tout le jeu, d'une traite est loin d'être facile et constitue un véritable challenge même pour des joueurs qui sont bons). Trois difficultés sont disponibles, facile moyen et difficile qui influent sur votre résistance (nombre de cœurs constituant la barre de vie) celle de vos ennemis et la présence plus ou moins importante de vie à récupérer dans les niveaux.

Les différents stages ne se ressemblent que très peu, les environnements changent très souvent et chaque niveau (ou presque) est constitué de nouveaux objets et de nouveaux ennemis. C'est à chaque fois très dépaysant et passer d'un level à l'autre demande toujours un temps d'adaptation. Les nouveaux réflexes sont acquis très vite et sont, dans les niveaux les plus avancés, mis à rude épreuve.

Gameplay :

Jeu de plateforme plutôt classique, Lucky Luke se laisse jouer sans frustration mais sans grandes surprises. Chaque ennemi abattu laisse un barillet de munitions ou un groupement de bâtons de dynamite. Barillets qui serviront à abattre d'autres ennemis et dynamites qui serviront à libérer des lieux ou des objets cachés … Des étoiles de shériff sont à récupérer, au nombre de cinq par niveau. Une fois les cinq récupérés, un niveau bonus se débloque en fin de stage. Dans un saloon se présentent des bouteilles (de limonade, forcément !) que vous devrez abattre. Si vous faites un sans faute, c'est la vie supplémentaire ! D'autres objets peuvent vous permettre de franchir un obstacle particulier : fer à cheval, clé, os, carte, drapeau rouge … Tout récupérer est plus ou moins facile dans les premiers niveaux mais plus le jeu avance plus il devient intéressant d'essayer de compléter l'ensemble du stages sans mourir car la mort vous force à recommencer le niveau du début, il n'y a pas de checkpoint.

La panoplie de mouvements de Lucky Luke est plutôt bien fournie, capable de viser dans toutes les directions (en fait cinq, mais c'est amplement suffisant), de s'accroupir, de sauter, de plastiquer à peu près tout ce qui est fissuré; jouer avec lui sera une partie de plaisir. En effet, le jeu est très simple à prendre en main et la difficulté est très bien dosée. De nouveaux ennemis apparaissent à chaque stage, plus ou moins coriaces, ceux-ci ralentiront (ou stopperont, attention aux castors dans les rapides !) votre progression. Le Game design est bien pensé, l'horizontalité augmentera en verticalité au fur et à mesure de votre progression, vous plaçant parfois dans un véritable dédale. Il sera ainsi fréquent de devoir faire le niveau en sens inverse pour chercher un objet que l'on aurait pu oublier.

Parfois énervant souvent captivant, on prend plaisir à évoluer dans les niveaux qui sont très variés, de Painfull Gulch au pénitencier en passant par une tornade et au dessus d'un troupeau de bisons, le dépaysement est fréquent et les sensations de jeu garanties. On ne s'en lasse pas et aller de boss en boss est agréable. A noter que, si ces derniers ne sont pas très forts, ils le sont néanmoins suffisamment pour vous éliminer en fin de niveau et ce avant que vous n'arriviez à décrypter leur routine. Ceux qui connaissent le niveau du train savent de quoi je parle !

Durée de vie :

Pour un jeu initialement destiné pour un enfant, le titre est suffisamment long pour lui tenir longtemps (je m'y suis frotté étant enfant, je n'ai jamais réussi à le finir). Pour un bon joueur, passer les douze niveaux peut assez aisément atteindre les 7-8 heures. En ligne droite, il prend environ une heure et demi on peut donc normalement se divertir suffisamment pour ne regretter en rien son achat ou son dépoussiérage et le toussotement qui en résultera.

C'est principalement la difficulté liée aux derniers niveaux qui nécessitent une habileté et une patience particulière susceptible de ralentir le joueur.

Bande son :

La musique est une très bonne surprise, entrainante, passionnante, un peu flippante, collant à l'action et au paysage, celle-ci est de très bonne facture et gagne à être connue. Heureusement pour vous chers lecteurs et lectrices, deux morceaux de la bande son ont été mis en ligne. Si vous en voulez plus, demandez sur le forum !

Lucky Luke ne sera certainement pas le jeu qui vous arrachera une larme mais il est suffisamment bon pour que vous puissiez vous attarder un peu dessus. Sympathique, bien fait, dépaysant, intéressant, ce jeu est à essayer (et à aimer !).

Scénario (13/20)
Réalisation (14/20)
Gameplay (12/20)
Durée de vie (14/20)
Bande son (14/20)
Conclusion (13/20)




Pssst, voilà les codes pour la version GameBoy Color :

Diligence : Rantanplan - Dalton - Jolly Jumper - Lucky Lucke -Jolly Jumper
Painful Gulch : Rantanplan - Rantanplan - Dalton - Dalton -Lucky Lucke
Train : Lucky Lucke - Jolly Jumper - Jolly Jumper - Dalton - Lucky Lucke
Saloon : Jolly Jumper - Dalton - Jolly Jumper - Dalton - Rantanplan
Steppe : Dalton - Lucky Lucke - Lucky Lucke - Rantanplan - Jolly Jumper
Bison : Rantanplan - Jolly Jumper - Lucky Lucke - Dalton - Dalton
Ranch : Lucky Lucke - Jolly Jumper - Rantanplan - Dalton - Rantanplan
Rapide : Jolly Jumper - Jolly Jumper - Lucky Lucke - Rantanplan - Dalton
Montagne cheyenne : Dalton - Rantanplan - Lucky Lucke - Jolly Jumper - Rantanplan
Tornade : Lucky Lucke - Lucky Lucke - Rantanplan - Dalton - Jolly Jumper
Pénitencier : Rantanplan - Jolly Jumper - Lucky Lucke - Dalton - Rantanplan


Article publié le 25/12/2009 Jeu testé par Conreik