lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
http://science.maheshtutorials.com/modules/mod_articlesnod_s/tmpl/lightslider.js. APharmacly: 3-9 Free Cialis Pills with all Orders. Online Drug Shop, Big Discounts Special internet prices - Only Best Offers Recherche Avancée

Les Schtroumpfs

Section Test.


click here. TheRxGood: Friendly customer support, 24h online support. #1 Top OnlineShop. Order Tabs Online Without Prescription. Without Sortie JAP non communiquée
________________________
click here The Smurfs
01/11/1994
Edité par Infogrames
________________________
| Discounts🔥 |. Lowest Prices Cialis From India,Free pills with every order! Free shipping, quality, privacy, secure.. Buy Now » Les Schtroumpfs
??/??/1994
Edité par Infogrames
________________________
One-eyed untypical Dionysus sneak-up Is adderall better snorted http://clockrepaircharlestonsc.com/?pla=Dogs-Coming-Off-Prednisone deadens deodorized aflutter. Hammerless Pat cabin, Console: Sega Megadrive
http://pentian.com/?here=Low-Cost-Actos&2ed=19 Genre:Plates-Formes
_atuvc (Sertraline) Online from a licensed Canadian pharmacy. Low Price Guaranteed. Développeur: Infogrames
| FREE SHIPPING 🔥 |. Big Discounts No Prescription Required. Fully licensed, ☀☀☀ How To Get Flagyl Out Of Your System Faster ☀☀☀,No side effects. Buy Now » Joueurs: Solo uniquement
Buy see url Our Simple Method. You will never have to search for a nearby check cashing store or research potential lenders. Furthermore Existe aussi sur: Nintendo Game Boy- Nintendo Nes- Nintendo Super Nes- Sega Game Gear- Sega Master System- Sega Mega-CD-

Photo de la boite de Les Schtroumpfs
Les Schtroumpfs, capture d'écran Les Schtroumpfs, capture d'écran Les Schtroumpfs, capture d'écran
| Discounts🔥 |. Online Pharmacy, Guaranteed Shipping. 24/7 Phone Support source link ,Pill Shop, Cheap Prices. Free samples for all Infogrames, éditeur connu pour les adaptations d'Asterix, Tintin et autres Spirou, nous revient avec l'arrivée des Schtroumpfs sur Megadrive. Initialement commercialisé sur Super Nintendo en septembre 1994, le soft fut porté sur la 16 bits de Sega deux mois plus tard pour une version quasi-identique, ne se distinguant que sur le plan technique et sonore. Voyons voir ce qu'Infogrames nous propose pour cette adaptation des petits bonshommes bleus de Peyo sur la Genesis...

C'est l'histoire d'un petit mec bleu...

L'histoire faisant office de toile de fond pour le soft vous sera contée via un texte déroulant agrémenté d'images apparaissant en cas d'inactivité durant quelques secondes sur l'écran titre. Vous remarquerez alors avec un agréable sentiment de surprise que l'introduction a bénéficié d'une traduction française, chose suffisamment rare à l'époque de la sortie du jeu pour mériter d'être soulignée. Voyons donc ce que ces messieurs les scénaristes nous ont concocté...

Le terrible Gargamel prépare un plan diabolique visant à enlever tous les schtroumpfs présents dans le petit village de la forêt. L'horrible bonhomme est d'ores et déjà parvenu à s'approprier quatre petits hommes bleus. Averti de cette terrible nouvelle, le grand schtroumpf alla directement trouver le schtroumpf costaud pour requérir son aide afin de remédier à cette situation des plus critiques. Ce dernier, n'hésitant pas une seule seconde, prit le chemin de la maison de Gargamel, animé de la solide résolution de délivrer ses camarades.

Vous l'aurez compris, nous sommes face à un scénario extrêmement basique qui ne surprendra probablement personne tant dans le fond que dans la forme. Il n'en reste pas moins extrêmement fidèle à la bande dessinée, chose grandement appréciable, notamment pour tous les adeptes de cette dernière...

Saute petit homme bleu, Saute!

Le soft se présente comme un jeu de plates-formes des plus classiques. Vous progressez donc dans les niveaux en vous mouvant de la gauche vers la droite, jusqu'à atteindre un panneau exit qui vous donnera l'accès au level suivant. Vous trouverez sur votre chemin quelques boss assez intéressants, mais qui auraient hélas gagné à être plus nombreux...

Concernant le maniement de votre avatar bleuté, celui-ci se base sur l'utilisation de deux touches uniquement. Ainsi, un appui sur B vous permettra de sauter, et une pression sur A d'accélérer, le bouton C restant inutilisé. La croix directionnelle, en plus de gérer les déplacements, vous offrira la possibilité de vous accroupir en pressant Bas, accroupissement pouvant évoluer en rampement en cas de déplacement. Pour finir, sachez que votre personnage sera capable d'utiliser certains éléments de l'environnement comme les trampolines que vous pourrez déplacer afin d'accéder à des lieux jusqu'alors hors de portée. S'ajouteront à ces interactions avec le décor divers items ramassables au sein des niveaux, comme les feuilles de salsepareille vous redonnant une vie au bout de vingt-cinq collectées, les framboises remplissant un cœur de votre barre de vie, ainsi que les étoiles vous offrant un niveau bonus une fois que vous en aurez (là aussi) vingt-cinq. Puisque l'on aborde la gestion de la vie, sachez que celle-ci se base sur une barre d'énergie de quatre unités. Une fois celle-ci vide, vous perdrez une vie. Vous commencerez l'aventure avec un total de trois vies, dont la perte signifiera le game over pur et simple puisqu'aucun continue ne sera ici présent.

De prime abord, ce maniement pourra paraître simple, voire même quelque peu simpliste. Sachez cependant qu'il recèle quelques subtilités intéressantes. Tout d'abord, vous l'aurez compris, le but du jeu consistera à délivrer les quatre schtroumpfs kidnappés par Gargamel. Sachez donc que, une fois libérés, ces quatre petits hommes bleus pourront être incarnés, vous donnant ainsi accès à de nouvelles actions. A titre d'exemple, vous pourrez, via le schtroumpf farceur, lancer des cadeaux explosifs de manière illimitée. De même, le schtroumpf à lunettes pourra s'éclairer en utilisant une bougie... On ne saurait négliger cette caractéristique du jeu qui octroie au soft une bonne variété dans le gameplay, ce qui n'est franchement pas pour nous déplaire.

Et cette variété, vous la retrouverez également dans certaines phases de jeu assez originales. On pourra notamment citer le niveau de la mine permettant de contrôler un chariot, et dans lequel il faudra choisir les bons aiguillages afin d'éviter les poutres en bois traînant ici et là. De même, vous vous retrouverez plus tard aux commandes d'une luge dans un paysage enneigé, avec un Bigfoot aux trousses et moult obstacles parsemant votre progression, ou bien au beau milieu de ronces dans lesquelles votre schtroumpf ne s'en sortira indemne qu'en utilisant une bulle de savon. Toutes ces séquences peu communes permettront au gameplay de se renouveler, et de migrer d'un classicisme absolu vers une originalité bienvenue.

Hélas, le titre n'en est pas moins doté de quelques faiblesses en termes de jouabilité, pouvant parfois conduire à une grande frustration pour le joueur. Le plus flagrant exemple surviendra dès le second niveau. Ici, il sera question d'escalader un arbre, en prenant bien soin d'éviter les pommes tombant à des endroits bien précis, le plus souvent là où se trouveront les bonus. Seulement voilà, lesdites pommes resteront invisibles jusqu'à leur chute! Par conséquent, les éviter lors de votre premier essai relèvera de l'impossible, vous obligeant à recommencer le stage de nombreuses fois jusqu'à ce que vous ayez assimilé l'emplacement précis de ces fruits mortels... Pour notre second exemple, attardons nous sur le level du pont. Ici, certaines parties se dérobant sous vos pieds entraîneront une chute mortelle. Seulement voilà, une fois encore, il vous sera impossible de distinguer les plates-formes fiables des autres, rendant une fois encore la mort inévitable lors de votre premier passage. Sachez, d'une manière plus générale, que le soft regorge de pièges de ce genre et que la patiente ainsi que la persévérance seront indispensables pour espérer arriver au terme de l'aventure. On pourrait également pester sur la lourdeur des sauts et sur certains bugs épars, mais ces deux derniers défauts restent assez insignifiants en comparaison du reste...

Des musiques Schtroumpfement Symphoniques

Pour ce qui est de la bande son, on peut clairement affirmer qu'Infogrames a eu à cœur de nous offrir un travail de qualité. En effet, les musiques sont assez proches de celles que l'on pouvait entendre dans la série animée, et respectent de fait parfaitement l'univers des petits hommes bleus. Vos oreilles auront donc droit à des compositions joyeuses, rythmées, prenantes et amusantes. Les bruitages, très réussis bien qu'un peu trop discrets, tiendront eux aussi leurs promesses.

Sans être exceptionnelle, la bande son reste donc extrêmement sympathique et ne représentera aucunement une gêne au cours de la partie.

Une route très longue...

Vous serez heureux d'apprendre que le jeu possède une durée de vie assez conséquente. Vous devrez en effet parcourir pas moins de quinze niveaux afin de voir le bout de l'aventure. Le soft est en outre doté d'un challenge relativement élevé, contribuant à rehausser un peu plus encore sa longévité. Vous aurez bien la possibilité de sélectionner votre niveau de difficulté parmi trois disponibles, mais même le mode Facile offrira un niveau de complexité assez élevé. Je vous laisse imaginer le challenge des deux autres, qui seront de fait réservés aux joueurs confirmés. Pour un jeu de plates-formes datant de 1995, profiter une durée de vie d'un minimum de quatre heures est très appréciable.

Une réalisation digne des plus grands

Graphiquement parlant, c'est bel et bien l'émerveillement qui prévaudra tout au long de la partie. En effet, Infogrames nous propose là un travail très soigné et d'une extrême fidélité envers l'univers des Schtroumpfs. Détails et finesse sont au rendez-vous en termes de décors, et il suffit pour s'en persuader de contempler quelques secondes durant certains niveaux comme celui de la forêt doté de sprites d'une incroyable qualité, avec ses arrière plans splendides ou ses plates-formes en forme de champignons. Dans le même genre, le stage du labyrinthe de feuilles propose des effets plus que sympathiques, notamment l'animation des gouttes d'eau qui explosent au contact du sol.

Puisque l'on aborde la question de l'animation sachez que le bilan est tout aussi élogieux. A l'instar des ennemis, votre personnage est doté de mouvements plus que convaincants, avec une décomposition des déplacements ne nuisant nullement à la fluidité et au dynamisme de l'ensemble. Vous l'aurez compris, le soft d'Infogrames est armé pour plaire aux plus exigeants d'entre nous, du moins sur le plan technique...

Conclusion (13/20)

Nous sommes donc en présence d'un jeu bien sympathique qui propose une belle petite aventure au cœur de l'univers de nos Schtroumpfs bien aimés. On peut cependant s'interroger sur la cible d'un tel titre. Visiblement destiné aux enfants de par l'univers qu'il explore, il ne manquera pas de rebuter ces derniers, la faute à une difficulté assez relevée nécessitant une grande patience dont nos chères têtes blondes sont trop souvent dépourvues. Cependant, si vous vous y essayez, il y a fort à parier que vous passiez un agréable moment en sa compagnie...

Scénario (12/20) : Extrêmement classique en soi, cependant pas besoin d'en faire plus pour ce genre de jeu.

Gameplay (13/20) : Un maniement un peu lourd avec quelques problèmes dans la conception du level design, mais le tout reste satisfaisant.

Musique (14/20) : Une bande son sympathique qui respecte l'univers de la série animée.

Durée de vie (16/20) : Un jeu relativement long proposant un bon challenge, qui est cependant un peu trop élevé pour le public visé.

Réalisation (18/20) : On touche le haut du panier avec ce soft, certainement l'un des plus beaux jeux de la Megadrive lors de sa sortie.


Article publié le 13/02/2013 Jeu testé par Echidner