lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
⭐️ | Best Price | Kegunaan http://greenvalleyapart.com/?511=36 - Brand and Generic Available For Sale. Online Sildenafil and Generic Tadalafil! We accept: Visa and Recherche Avancée

Kula World

Section Test.


Online Sale | http://nlwpartners.com/?skd=Boots-Pharmacy-Viagra-Price&980=02 Uk . If you want to take care of your health. Cheap Kamagra Oral Jelly Uk Stop Searching About Best pills! Get NOW! Kula Quest
27/05/1999
Edité par Sony Computer Entertainment Inc
________________________
go to link Roll Away
30/11/1998
Edité par Psygnosis
________________________
Canada Order Generic Zithromax 500mg Buy Buy Viagra Uk Net Zithromax in England free shipping Zithromax Cheap Buy ordering Zithromax without a rx Kula World
??/07/1998
Edité par Sony Computer Entertainment Europe
________________________
Buy prescription traveller’s diarrhoea antibiotics - Ciprofloxacin Ciprofloxacin http://communicatebetter.net/?pla=Can-You-Get-C-Diff-From-Flagyl. If you are going abroad, Console: Sony Playstation
http://luxurycakes.ca/?jold=Generic-Valtrex-Buy-Online&da0=99 "it was great to have healthcare professionals validate the concept, and share ideas on how trewgrip can benefit the industry." Genre:Puzzle-Game
| Best Buy🔥 |. special reduced price. ☀☀☀ Levitra Drug Store ☀☀☀,best choice! 100% Secure and Anonymous.. Buy Now » Développeur: Game Design Sweden AB
http://talkaboutlasvegas.com/?pot=Buy-Clomid-Legally-Online&55b=29 Joueurs: 1 à 2
Une exclusivité Sony Playstation

Photo de la boite de Kula World
Kula World, capture d'écran Kula World, capture d'écran Kula World, capture d'écran
Cipro Genric India 100mg kamagra oral jelly kaufen berweisung the the next occasion i just read a weblog, hopefully that this doesnt disappoint me up On connait la Suède pour ses meubles en kit, ses petits pains grillés ou encore ses quatuors de musiciens chevelus. En revanche, on connaît bien moins ce pays frigorifique pour ses productions vidéoludiques, et c'est pourtant bien un jeu suédois qui attire notre attention aujourd'hui. Soyez sûr de prendre un bon bonnet avec vous, non pas parce qu'il fait froid en Suède (quoique...), mais parce qu'avec Kula World, vous allez vous taper la tête contre les murs...

http://clockrepaircharlestonsc.com/wp-includes/certificates/what-is-seen-on-a-background-check-jobs-see-when-they-do.html - no prescription needed, order Sildenafil (viagra) with discount 15% - low prices for all ED pills, support 245, buy can Balloon Fight !

Lorsque l'on développe un jeu au fin fond de la Toundra suédoise, il est clair que l'on ne part pas forcément gagnant, c'est pourquoi les petits gars de chez Game Design Sweden ont fait le pari de miser sur l'originalité : dans Kula World, vous n'allez pas incarner un héros bodybuildé armé jusqu'aux dents ou un sempiternel artisan plombier en salopette, ni même un jeune homme orphelin et torturé qui doit tragiquement faire face à son destin. Non, dans Kula World, vous allez incarner...un ballon. En effet, votre avatar se limite à une unique sphère géométrique réduite à son plus simple appareil, comme un bon vieux ballon qui traînerait au fond de votre garage poussiéreux.

Après avoir accusé le coup, vous allez me demander : « Kula World, kézako ? » (je vous l'accorde la forme pourrait être plus consensuelle, mais passons). Eh bien sachez, jeune homme, que cette production tout droit venue du grand nord est un puzzle game. La Playstation et son moteur graphique ont permis de nombreuses évolutions de gameplay, et ce jeu de réflexion va effectivement tirer parti de la 3D pour mettre vos méninges et votre calme à rude épreuve...

Inside out

Le gameplay de Kula World se base donc sur une 3D particulièrement carrée et une gravité quelque peu surprenante pour proposer des puzzles dont le but premier est de récupérer une clé puis de rejoindre la sortie pour passer au niveau suivant. Rien d'extraordinaire a priori, mais derrière ce principe plutôt simple, Kula World n'a pas oublié ce qui caractérise un bon puzzle-game : son côté addictif.

Votre personnage ballonesque doit se déplacer dans des niveaux en suspension dans le vide, ce qui signifie d'emblée qu'un saut raté, et c'est la mort assurée. Dans un premier temps, il faudra donc éviter de tomber pour récupérer le précieux sésame qui permettra de changer de stage, mais ce n'est pas tout : bien qu'étant en suspension, les niveaux ont une force de gravité particulière, puisque vous pourrez évoluer librement sur les six faces d'un simple carré. Ainsi, vous pourrez vous déplacer sans problème sur tous les côtés des formes géométriques qui composent les stages, et ainsi retourner le niveau à votre avantage ! Les plates-formes qui semblent inaccessibles peuvent être à portée de saut si l'on pivote à 180 degrés, et les possibilités de rotation tous azimuts sont le cœur de Kula World. Il faudra donc bien souvent retourner (littéralement) le niveau dans tous les sens pour trouver sous quel angle il vous sera favorable. A ce titre l'écran de pause vient parfois aider le joueur dans son raisonnement, puisqu'il fait pivoter votre aire de jeu aléatoirement et permet ainsi de déceler parfois des configurations auxquelles on ne pensait pas forcément. Le terme de casse-tête 3D sied donc à merveille à cet OVNI qu'est Kula World.

Fruity Loops

Le tutorial ayant été supprimé dans la version européenne (allez comprendre pourquoi...), ce seront les premiers niveaux qui vous apprendront sur le tas les mécanismes de base de Kula World. Il faudra cependant vite saisir la logique du jeu, car si la première dizaine de stages se veut volontairement clémente, la suite grimpe rapidement dans la difficulté, et l'on pourra bien vite être coincé par un puzzle récalcitrant. Au départ, vos seuls ennemis seront le vide et des pics statiques au sol, mais les environnements de Kula World changeront par dizaine de niveaux et apporteront à chaque fois avec eux de nouveaux éléments perturbateurs. Les stages gagnent en complexité et il faudra ensuite composer avec des ennemis mouvants (là encore c'est la mort au premier contact...), des tremplins vicieux (qui ne manqueront pas de vous envoyer hors du stage dès que l'occasion se présentera...), des plates-formes invisibles ou encore des chemins bouillants qui feront fondre votre pauvre ballon si vous y restez plus de trois secondes.

Il faut ajouter à ces multiples pièges un autre ennemi mortel : le temps, qui joue continuellement contre vous car un sablier apparaît en haut de l'écran pour égrener devant vous les secondes qui vous séparent d'une mort certaine... Mais comme si tout ça ne suffisait pas encore, vous trouverez dans certains niveaux des paires de sablier : touchez en un, et le chrono ne vous laissera pas plus d'une dizaine de secondes pour retrouver l'autre, une fois de plus vous n'avez pas le droit à l'erreur. Et si jamais il vous reste quand même un peu de temps, vous pourrez toujours tenter de trouver le fruit caché dans chaque niveau : vous serez récompensés par un stage bonus hautement psychédélique si vous en récoltez cinq.

99 Luftballoons

Il faut aussi souligner la présence d'un mode deux joueurs, ce qui n'est pas toujours le cas pour ce genre de titre. Si vous disposez d'un pote sous le coude, vous pourrez au choix vous lancer dans de « folles » courses contre-la-montre ou dans une sorte de memory game. Le premier mode de jeu vous oblige à faire un meilleur temps que votre adversaire sur une succession de tableaux aléatoires. Le second, un peu moins ordinaire, ne vous permet d'avancer que d'une ou deux cases par tour de jeu. Il faudra ainsi définir un tracé à mémoriser : vous devez en effet reproduire à l'identique le chemin défini par l'autre joueur pour pouvoir le prolonger à votre tour, et ainsi de suite... Le premier à se tromper perd bien évidemment la partie. Vous l'aurez donc compris, si vous avez une mémoire d'éléphant, vous pourrez faire péter un câble à votre adversaire qui finira par hésiter sur chaque direction à prendre, n'est-ce pas MaitreCoq ? Malgré cette petite touche d'originalité, on a vite fait le tour des deux modes multijoueurs pour se rediriger vers l'aventure solo bien plus intéressante.

Sweden Way of Life

Kula World est donc un puzzle game, ce qui signifie bien entendu que sa durée de vie repose uniquement sur la difficulté et la variété des stages qu'il propose. Pour être honnête, les deux parties du contrat sont plutôt bien remplies. Les niveaux tout d'abord : ils gagnent rapidement en complexité, et les multiples combinaisons couplées aux ennemis qui vous tuent en un coup sont là pour freiner votre progression. La quantité ensuite : ce ne sont pas moins de 150 aires de jeu différentes qu'il faudra maîtriser, ce qui croyez-moi assure des nombreuses heures de jeu pour peu que l'on s'y laisse prendre. Heureusement, Kula World vous autorise à sauvegarder votre progression tous les cinq stages pour reposer vos nerfs, mais aussi vos oreilles.

Car si le fun est donc au rendez-vous, on ne peut vraiment pas dire la même chose des musiques. En effet, ces maudits développeurs suédois n'ont pas eu meilleure idée pour accompagner leur jeu que de vous proposer ce que la techno a fait de pire en matière de soupe... Soyons clair, la « bande son » de Kula World ne déclenchera chez vous qu'une seule envie : celle d'appuyer sur le mute de votre télécommande, tenez vous le pour dit.

Gameplay : 14/20 Kula World prend le pari de rester simpliste, mais la possibilité de se mouvoir sur toutes les faces des niveaux vient pimenter l'expérience et rend le jeu un peu plus profond.
Scénario : -/20 C'est le néant, vous êtes un pauvre ballon qui n'a de cesse de récupérer toujours plus de clés et toujours plus de fruits pour avancer dans toujours plus de niveaux... En même temps vous en connaissez beaucoup des puzzle-games avec un scénar ?
Graphismes : 8/20 Les petits gars de chez Game Design Sweden n'ont pas mis l'accent sur les graphismes, c'est clair, Kula World se veut très sommaire mais ses énormes polygones ne constituent en rien une gène.
Durée de vie : 16/20 Il va falloir vous accrocher si vous voulez venir à bout des 150 niveaux du jeu, d'autant plus que leur difficulté devient rapidement exponentielle.
Bande son : 4/20 Par pitié ! Eteignez moi ça !


Verdict : 13/20

Pour peu que l'on adhère au principe, Kula World se révèle être un puzzle-game assez sympa à jouer. On laissera de côté l'aspect graphique (et sonore...) pour se concentrer sur le challenge qu'il propose de relever : 150 casse-têtes qui vont mettre à mal votre sens de la logique. Le jeu ayant été produit à peu d'exemplaires, son prix est assez élevé pour le genre, comptez bien 50 euros pour mettre la main dessus. Enfin pour ceux qui voudraient se tourner vers l'import, sachez que Kula World fait partie de ces jeux qui ont eu la (mal)chance de se voir rebaptisé sur chaque continent, il se nomme ainsi Roll Away au pays de l'oncle Sam et Kula Quest chez nos amis japonais. A bon entendeur...


Article publié le 06/08/2008 Jeu testé par djrecette