lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Buy Online Ciprofloxacin Recherche Avancée

Karate Champ

Section Test.


enter Karate Dou
??/??/1984
Edité par Data East
________________________
http://blackfeetfilms.com/?poga=Does-Cialis-Work-Right-Away&8dc=e0 Karate Champ
??/??/1984
Edité par Data East
________________________
http://beereading.com/?order=Viagra-Without-A-Prescription&de0=ac Sortie EURO non communiquée
________________________
follow site Console: Arcade
Uroxatral Testimonials Genre:Sport
get link Développeur: Technos Japan
http://eurm.or.at/?qg=Cialis-Buy-Online-Usa&489=21 Joueurs: 1 à 2
http://yotayard.com/?pla=Cialis-Online-Bodybuilding&3c4=97 Existe aussi sur: Apple II- Commodore 64- Nintendo FDS- Nintendo Nes-

Photo de la boite de Karate Champ
Karate Champ, capture d'écran Karate Champ, capture d'écran Karate Champ, capture d'écran
watch Karate Champ (alias Karate Dô au Japon) est une simulation de championnat de karaté sortie en Juillet 1984 sur borne d’arcade. Il a été édité par Data East et développé par Technōs Japan. Ce sont les mêmes boîtes qui auront employé chacune à leur tour le célèbre Yoshihisa Kishimoto, le père de Double Dragon. Data East est plus connu pour les jeux tels que Road Avenger, Cobra Command, Dragon’s Lair, RoboCop, Side Pocket et Technōs aura quant à lui vu naître la trilogie Double Dragon et la série des Kunio Kun au Japon. Karate Champ fait partie des premiers jeux de combat sur borne d’arcade et en même temps c’est un titre unique en son genre. Nous allons voir pourquoi…

Préparez-vous pour le championnat !

Pour commencer, un petit conseil si vous pensez que ce jeu n’est qu’un simple versus fighting : laissez donc tourner la démo en début de partie, et vous aurez un aperçu de son potentiel et de ce qui vous attend lors des championnats. Avant et après cette démo, vous verrez l’écran des scores dont les meilleurs sont récompensés par des dan, qui sont de hauts grades au karaté. Plus vous aurez de points, plus vous aurez de dan. Sur cet écran, vous aurez la possibilité de presser la touche pour rentrer vos crédits. A partir de deux crédits, vous pourrez vous permettre de jouer à deux. Il est préférable de faire d’abord une partie en solo, histoire de voir comment se déroulent les événements.

L’accès au championnat ne se fait pas tout de suite. Avant d’en arriver là, vous incarnerez un petit personnage qui se rend à son dojo (dans le jeu représenté par un panneau « Gym »), un baluchon sur le dos contenant son karategi (tenue de karaté en japonais). Une fois sur place, vous vous retrouverez sur le tatami devant le maître du dojo ainsi que deux assistants assis respectivement à sa droite et à sa gauche. Le maître ressemble très étrangement à Mr Satan (ou Hercule) de Dragon Ball avec sa chevelure et sa moustache. Dragon Ball étant sorti plus tard cette même année, peut-être le personnage de Mr Satan a-t-il été inspiré par ce fameux maître ?! Les deux assistants sont quant à eux de couleur blanche et rouge, tout comme votre karategi et celui de votre futur adversaire. Vous comprendrez très vite quelle sera la personne qui vous jugera. Dans cette partie, vous serez considéré comme « Beginner ». Vous commencerez par une séance de mouvements. Il faudra imiter ceux de votre adversaire avec les commandes qui s’affichent à l’écran. Ensuite, en avant pour le combat !

Un gameplay simpliste et complexe à la fois

Pour les mouvements de karaté, pas besoin de boutons ! Sur cette borne d’arcade, sont uniquement présents deux joysticks servant à diriger le personnage et à effectuer les mouvements. Pour le premier niveau, vous verrez en bas de l’écran une représentation des contrôleurs. Le nom des kata (formes) s’affichera en bas à gauche à côté des joysticks et la combinaison de touches sera quant à elle affichée à l’aide de flèches jaunes dans les quatre directions sur chacun d'entre-eux.

Vous l’aurez compris, il ne suffira pas uniquement d’utiliser le joystick de droite pour déclencher un coup. Non seulement il faudra se déplacer avec son pendant de gauche, mais pour réaliser un mouvement, il sera ensuite nécessaire de diriger chacun des deux manettes dans une direction différente afin de pouvoir sortir un Front Kick, un Foot Sweep, un Lunge Punch, ou un Jumping Back Kick par exemple. Au début, il faut imiter votre adversaire qui exécute huit mouvements différents (parmi un total de quinze). Si vous réussissez votre coup, vous aurez le droit à un « Very Good » de la part du maître et au nombre de points maximum.

Ce total, qui s’affiche en haut à droite de l’écran, n’est pas nécessairement important dans la progression. Il servira juste à afficher votre score final en cas de Game Over et le rank que vous aurez atteint. Il est certain que pour augmenter ce score, il faudra logiquement effectuer les mouvements qui donnent le plus de points pour battre votre adversaire. Chaque mouvement vous offrira la moitié ou la totalité des points qui lui sont attribués (300 ou 600 points maximum pour avoir décoché un Lunge Punch par exemple). Au vu de la difficulté du soft, il n’est pas évident de savoir à quel moment coller un bon coup pour scorer un maximum...

Une compétition de Karaté aussi bien réaliste que fantaisiste

Après les échauffements, vous ferez face à votre adversaire. Un public d’élèves se trouvera en bas de l’écran à la place des représentations des joysticks, chacun d’entre eux tournant la tête aléatoirement pour regarder ses petits camarades au lieu de se concentrer sur le combat en cours. L'affrontement se déroule en une seule manche de trente secondes. Dans ce court laps de temps, il faudra balancer deux voire trois coups maximum (selon le nombre de points accordés à chacun) à votre adversaire. Chacun de vos coups le mettra systématiquement au tapis. Vous aurez aussi la possibilité de parer les attaques adverses en appuyant sur la touche arrière, voire même de sauter par-dessus moyennant une combinaison des deux joysticks. C’est tout cela qui pose Karate Champ comme un soft à mille lieues des jeux de baston habituels comme Street Fighter II. Il s’agit ici de disputer une véritable compétition de karaté, avec toutes les contraintes et le réalisme que cela suppose.

Si vous réussissez à battre votre adversaire, une épreuve différente vous attend après chaque combat. La première d'entre-elles, par exemple, consistera à éviter voire à détruire des fruits et légumes balancés sur vous et qui arriveront par la droite de l’écran. A ce stade, vous commencerez légitimement à vous demander ce que des fruits et légumes viennent faire dans une compétition de karaté. La réponse est simple : ceux-ci ne sont là que pour mieux aiguiser vos réflexes ! Après le second combat, c’est une épreuve de rapidité pour un cassage de briques qui vous attend. Au moment opportun, vous devrez appuyer sur le bas de votre joystick de droite afin de briser toutes les briques. Si vous y parvenez, votre personnage prendra la grosse tête au sens propre du terme, celle-ci devenant démesurée avec un sourire béat. Cette épreuve vous propulsera alors vers la compétition pour le titre national.

A partir de ce moment, vous passerez au niveau intermédiaire, et serez propulsé dans un véritable stade, l'événement étant en outre filmé par la TV. Le système de combat reste toujours le même mais les points seront données par un vrai arbitre et les épreuves varieront de plus en plus. Au fur et à mesure de votre progression vous devrez par exemple stopper à mains nues un taureau chargeant sur vous (tel le maître Oyama, fondateur du Karaté Kyokushinkai). C’est à ce moment que vous réaliserez que le jeu devient de plus en plus difficile car il faudra deviner quelle combinaison de joysticks utiliser.

Accrocheur ou pas ? 

Karate Champ est un jeu aux animations très claires, et aucun mouvement saccadé n’est à déplorer. L’impression que l’on a en regardant ce soft, c’est qu’il a été réalisé avec MS Paint tant les graphismes sont simples. Simples certes, mais cela rend le titre mignonnet et agréable à jouer. Au moins, on sait à quoi s’en tenir, pas de risque de collision contre un mur invisible ou de bugs de textures ! Les combattants sont représentés de profil mais ils adoptent bien la position des karatékas en combat. Tous les autres personnages, maître, juges et élèves sont assis en position de seiza (à genoux). L’ambiance est digne des dojos d’arts martiaux, en tout cas pour le premier niveau. L’atmosphère deviendra plus électrique par la suite lorsque les combats prendront place dans le stade.

Malgré la difficulté croissante, vous garderez en mémoire les petites musiques guillerettes d’introduction, de changement de niveau de difficulté, ainsi que la mélodie de Game Over. Ces thèmes joyeux vous resteront dans la tête et vous inciteront à rajouter des crédits. En revanche, seuls les cris des combattants à chaque mouvement et, plus étonnant, les voix du maître et des juges viendront émailler les combats. Elles se limiteront certes à des « Begin », « White Wins », « Red Wins » et à « Judge », mais le simple fait de disposer de voix digitalisées pour un jeu d'arcade de 1984 représentait déjà une petite révolution à l'époque.

Conclusion 

Karate Champ est un jeu que les amateurs de Versus Fighting se doivent d’essayer, puisqu'il leur apportera une vision différente du jeu de combat. Ceux-ci se trouveront bien évidemment un peu perdus de prime abord, mais retrouveront vite leurs marques après quelques parties pour profiter au maximum de l'expérience qui leur sera offerte. Car même si le soft peut parfois paraître quelque peu fantaisiste, il représente une occasion unique pour les joueurs ne connaissant pas les arts martiaux de se faire une idée précise de ce qu'est réellement le karaté. Et qui sait, peut être cela révélera-t-il des vocations ? Pour finir, je ne saurais que trop vous conseiller d'admirer la prestation de Jean-Claude Van Damme dans « Bloodsport »…

Scénario : -
Gameplay : 16/20
Réalisation : 18/20
Durée de vie : 18/20
Bande son : 16/20

Verdict : 17/20


Article publié le 21/09/2014 Jeu testé par s3nchan