lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
| Best sale🔥 |. best choice! 100% Secure and Anonymous. ☀☀☀ see url ☀☀☀,What You are Looking Best pill?. Recherche Avancée

Kabuki - Quantum Fighter

Section Test.


Observing Buy Voltaren Plus the swallow is also necessary in the winter, football. Jigoku Gokuraku Maru
21/12/1990
Edité par Pack-In-Video
________________________
Buy follow url Our Simple Method. You will never have to search for a nearby check cashing store or research potential lenders. Furthermore Kabuki Quantum Fighter
??/01/1991
Edité par HAL America
________________________
Cheap Topamax Online Buy topamax brand Will Doxycycline Get Rid Of Acne low cost viagra uk dramamine coupon 2013 norvasc vs amlodipine amlodipine besylate vs Kabuki Quantum Fighter
20/02/1992
Edité par Nintendo
________________________
| Up to 40% Off🔥 |. buy online without a doctor is prescription. ☀☀☀ enter ☀☀☀,Free pills with every order! Free Console: Nintendo Nes
http://newcultures.org/?pill=Caravan-Sales-Uk-Private&bb1=54 Genre:Action/Plates-Formes
click here Développeur: Human Entertainment
Public Group active 10 months ago. Buy Coumadin Online Without Prescription, Get High Off Lexapro singapore, Coumadin health canada. Need to Buy Coumadin? Joueurs: Solo uniquement
Une exclusivité Nintendo Nes

Photo de la boite de Kabuki - Quantum Fighter
Kabuki - Quantum Fighter, capture d'écran Kabuki - Quantum Fighter, capture d'écran Kabuki - Quantum Fighter, capture d'écran
source - 401234. I took the next small misoprostol pill at 10:30am same under « Le Kabuki est la forme épique du théâtre japonais traditionnel. Centré sur un jeu d'acteur à la fois spectaculaire et codifié, il se distingue par le maquillage élaboré des acteurs et l'abondance de dispositifs scéniques destinés à souligner les paroxysmes et les retournements de la pièce. » Voilà ce que Wikipedia nous dit sur le Kabuki, nous verrons dans ce test pourquoi il est important de définir ce terme. Sorti tardivement (1992 en Europe), Kabuki Quantum Fighter n'a pas le « truc » pour attirer le joueur, néophyte ou confirmé (la faute à un nom à rallonge, ou alors à une jaquette complètement foirée, ou tout simplement la présence de la Super Nintendo, qui sait ?). C'est peut-être pour cela que le jeu est méconnu du grand public, injustement dirais-je, car il s'agit là d'une bonne expérience en matière de plates-formes.

http://www.peterfunch.com/?adle=Canadian-Nexium-Online C'est la merde au ministère de la défense !

Le sujet est pour le moins original : un virus inconnu s'est infiltré dans le système informatique du ministère de la défense qui assurait, jusque là, la sérénité de la planète fictive dont il est question. La seule solution trouvée par le gouvernement est un procédé encore au stade d'expérimentation, qui consiste à transférer l'esprit d'une personne à l'intérieur du système informatique afin qu'il puisse y évoluer et y agir pour exterminer le virus. Un volontaire se présente donc afin de procéder à l'essai, Scott O'Connor, un jeune male de 25 ans. Une fois le transfert de son esprit effectué, une anomalie se produit : son esprit se retrouve déguisé en acteur de Kabuki (d'où la définition dans l'intro), c'est complètement illogique mais bon c'est comme ça et il va falloir faire avec.

Tiré par les cheveux

Vous voici donc aux commandes d'un acteur de théâtre japonais. Celui-ci est muni d'un costume somme toute assez étrange, une espèce de costume violet assez large et surtout une grande perruque rousse sur la tête. Ces cheveux ne sont pas des cheveux ordinaires, ils possèdent en effet un pouvoir : celui de se dresser contre les ennemis à la manière d'une arme qui se déploie pour fouetter votre vis à vis. Vous aurez tout de même d'autres armes (armes à feu) à accumuler au fur et à mesure de votre périple, donc pas de soucis à vous faire, l'arsenal mis à disposition est très correct. Quant aux munitions, il s'agira de les collecter en tuant les ennemis, ce qui aura pour effet de remplir une petite barre, juste en dessous de la barre de vie. Qui dit plateformes dit ... euh bah dit rien du tout, c'est un jeu où il va falloir la jouer fine, car les niveaux sont assez corsés malgré la facilité trompeuse du premier stage. Il vous arrivera de pouvoir vous accrocher sur des petites poignées perchées dans les airs (pour attendre le passage d'un ennemi, ou bien juste pour le style), très pratique quand le sol est jonché de pieux aiguisés comme des lames de rasoir ! Cependant, les phases acrobatiques demandent un certain sang-froid car le simple contact d'un ennemi vous stoppera dans votre course et pourra vous faire dégringoler de plusieurs étages. Durant votre aventure, il sera donc de mise d'analyser avec beaucoup de prudence le décor ainsi que les ennemis et leur manière de vous attaquer, pour mieux surmonter un passage délicat. De plus, le temps de clignotement de votre personnage étant très court après vous être fait toucher, cela ne permet pas de bourriner tête baissée pour vous sortir du pétrin, il va falloir batailler ferme !

Les ennemis

Certains ennemis possèdent une apparence assez classique (humanoïde vous tirant dessus, monstre à quatre pattes rampant lentement vers vous) mais d'autres sont assez inattendus, voire même extraordinaires, ou encore même absolument loufoques. Je me demande ce que des têtes géantes cracheuses de feu viennent faire dans un système informatique...bon après tout, si tout cela n'est que virtuel, je serais tenté de dire « pourquoi pas ? ». Les Boss sont beaucoup plus classiques mais possèdent un schéma d'attaque bien à eux, et pour le coup assez simple à comprendre. Petit détail très appréciable : avant chaque Boss, les jauges de vie et de munitions sont rechargées de quelques barres chacune, très bonne initiative ! Après chaque Boss éliminé, un nouveau type de tir viendra s'ajouter à votre arsenal.

Techniquement parlant...

Tout ce qui se passe à l'écran est très lisible, les couleurs sont bien choisies et assez nombreuses. La vitesse d'affichage, la fluidité des mouvements sont également de mise et avec brio s'il vous plaît. La bande son n'est pas inoubliable, mais elle a le mérite d'être énergique, ce qui est de bon augure dans Kabuki vu la vivacité dont il faut faire preuve face à certaines situations. Les bruitages sont corrects et variés, sans plus.

Durée de vie

Six stages, cela peut paraître peu, mais la difficulté vient renforcer cette impression de trop peu et du coup le jeu passe bien, sans être franchement infaisable il va falloir lutter et ce, dès le deuxième niveau. Vous aurez à votre disposition 3 vies ainsi que 2 continues. Ce n'est pas énorme mais en cravachant sévère, on peut en voir le bout.

Verdict

Un bien bon jeu que ce Kabuki Quantum Fighter. En effet, le soft a tout pour plaire : graphismes propres, jouabilité nickel, bande son tonique, difficulté certes rebutante mais source de motivation. Je le conseille à tous les gamers branchés plateformes. A essayer !


Histoire 15/20 : Le coup du mec numérisé pour infiltrer le système informatique du ministère de la défense, fallait y penser !

Graphismes 15/20 : Tout est propre, beau et fluide, rien à jeter !

Maniabilité 15/20 : Le personnage se manie aisément, il peut parfois être frustrant de tomber de 5 étages et de recommencer le niveau du début, mais bon c'est le prix de la gloire !

Musique 14/20 : Sympathique bande-son dans l'ensemble.

Durée de vie 14/20 : 6 niveaux assez corsés, il y a de quoi faire je vous l'assure !


NOTE GLOBALE 15/20


Article publié le 27/04/2009 Jeu testé par MaitreCoq