lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
http://webbizideas.com/?where=Cheapest-Priligy-Quebec&c1f=04 Recherche Avancée

Hokuto no Ken 6

Section Test.


Prednisone Trying To Conceive Hokuto no Ken 6 : Gekitou Denshouken - Haou heno Michi
20/11/1992
Edité par Nintendo
________________________
http://agent268bet.com/?ext=Viagra-Online-Pharmacies&cb3=7a Sortie US non communiquée
________________________
Viagra Sublingual Canada Sortie EURO non communiquée
________________________
http://indolivebet88.com/?lapharm=Where-To-Buy-Periactin-With-No-Prescription&cb1=fe Console: Nintendo Super Nes
http://oldiesrising.com/?how=Nizoral-Where-To-Buy-Canada&cb1=a6 Genre:Combat
here Développeur: Toei Animation
Strattera Buy Joueurs: 1 à 2
Une exclusivité Nintendo Super Nes
http://otterpaintball.com/?led=Viagra-In-Canadian-Pharmacy&4ff=42 Vidéo(s) commentée(s): 1
Photo de la boite de Hokuto no Ken 6
Hokuto no Ken 6, capture d'écran Hokuto no Ken 6, capture d'écran Hokuto no Ken 6, capture d'écran
click here Hokuto no Ken, rien que le nom me laisse pensif, manga et anime des années 80 qui marqua la France en son époque, plus pour son doublage fait n'importe comment et pour sa violence que pour sa qualité. En même temps mettre un anime qui passait la nuit au Japon en plein club Dorothée c'est pas malin, du coup, il a été supprimé de l'antenne.
Il n'empêche que Hokuto no Ken ce n'est pas seulement des combats, c'est aussi l'amour, l'amitié, la fraternité et tout plein de belles choses, mais ici c'est l'aspect beignes dans les dents qui nous intéresse.
Nous avons donc affaire à un jeu de combat 2D classique sur fonde Hokuto no Ken, de quoi envisager plein de bonnes choses vu la qualité du manga, le charisme des persos et la violence des attaques ; ou alors, peut-être avons nous ici un produit dont le but est purement mercantique. Voyons ça sans plus attendre.


Durée de vie (5/20)

Pas d'intro, bon déjà c'est pas top, donc le joueur doit savoir qu'à la fin du XIXe siècle une guerre nucléaire ravagea la terre obligeant le peu de survivant à se débrouiller tant bien que mal, malgré la loi du plus fort régissant la planète. Puis vient l'écran titre, on y lit le nom complet du jeu "Hokuto no Ken 6, Gekitou Ken-Haou He no Michi" sur un fond de ville post-apocalyptique, le ton est donné, c'est sympa. Ensuite le menu principal, avec peu de choix :
-1P Fight, un mode arcade en fait
-2P Fight, pour combattre un ami
-Free Fight, vous choisissez votre perso et celui de votre adversaire
On peut également y paramétrer le nombre de continues et la difficulté. Bon le bilan est pas terrible au niveau des modes de jeu, mais comme chacun le sait, un bon jeu de baston n'a besoin que d'un mode arcade et d'un mode versus (dicton du jour).
Passons aux persos, au nombre de 8 et sont issus des 2 premières époques :
-Kenshirô, l'héritier du Hokuto Shinken
-Mr Heart, le gros tas
-Rei, l'oiseau de l'eau de l'écol Nanto
-Souther, le phénix du Nanto
-Raoh, le frère de Ken
-Falco, la lumière dorée du Gento Kôken
-Kuroyasha, le petit vieux expert en Hokuto Ryûken
-Kaioh, le démon du Hokuto Ryûken
Donc, 8 persos c'est très peu, d'autant que le choix est discutable Kuroyasha étant un personnage secondaire, on déplorera le manque de persos plus importants comme Shin, Jûza, Hyoh... Idem pour les modes de jeu, d'un autre côté le jeu date de 1992 ; mais ce qui risque de gâcher la durée de vie du jeu c'est plutôt le gameplay, et justement, parlons-en.

Jouabilité (3/20)

Les touches sont réparties comme suit : Y pour les coups de poing, B pour les coups de pieds, X pour les coups anti-airs et A a la même fonction que Y ; puis les gâchette, L pour utiliser les furies et R pour les coups spéciaux.
Parlons-en des coups spéciaux, une fois le bouton R pressé, il faudra le maintenir afin de remplir une jauge qui une fois remplie entre 75% et 100% vous permettra d'effectuer l'unique coup spécial de votre personnage en lâchant le bouton. De plus, ladite jauge se vide si vous êtes frappé par l'adversaire, pas franchement pratique tout ça.
Les furies sont gérées par une jauge à deux niveaux, une fury par niveau, la jauge se remplit quand on tape et se vide quand on se prend des coups. Un système simple mais efficace.
Sur le papier ça peut paraître sympa, quoique un seul coup spécial c'est vraiment très peu et on a tendance à le sortir en permanence car la jouabilité est tout simplement désastreuse, les déplacement sont mal gérés, en particulier les sauts, trop rapides et imprécis, ajoutez à ça une animation honteuse et vous obtiendrez un jeu injouable et lassant au bout de 30 secondes en faisant un effort. Au bout du compte, les combats se résument à sauter n'importe comment et à balancer des coups pour pas être trop amoché et balancer le coups spécial du perso afin de pouvoir remplir sa barre de fury. Avec ceci je prendrai des collisions mal gérées et des déplacements hasardeux pour finir de massacrer le gameplay.

Réalisation (11/20)

Les personnages sont grands, bien dessinés et bien détaillés, avec ses coloris sombres qui donne un style proche du manga, le graphisme des personnages est un des rares points positifs du jeu. Malgré tout, je donnerai un bémol pour Raoh qui a la peau claire et des cheveux blonds alors que dans le manga il est noir avec les cheveux gris-blancs et que dans l'anime, il est noir au cheveux bruns. Puis un autre bémol pour la façon de courir de Rei tout simplement ridicule.
Les décors sont peu nombreux : un par personnage, donc avec 8 perso forcément... Mais sont de qualité correcte, ils ne sont pas magnifiques et semble bien vides, cependant ils représentent de lieux connus de l'univers Hokuto no Ken, ce qui est fort agréable.
L'animation est...hem...disons le franchement : ridicule. Il manque vraiment beaucoup de sprites et ça donne un effet saccadé au jeu, ce qui contribue grandement à rendre les combats illisibles et donc injouables.
Concernant ma classique partie "petits trucs à part", je dirai que le fait que Rei pour reculer fasse un salto arrière, que Souther se déplace très rapidement grâce à son coup spécial, les cris de Ken, la graisse de Heart qui absorbe les coups, etc... ne font que rendre le jeu plus fidèle à l'univers de Hokuto no Ken. Cependant on peu aussi noter que les effets des coups sont lamentables voir inexistants parfois, ce qui enlève tout le côté spectaculaire des combats.

Bande sonore (12/20)

Les musiques, elles, sont bien composées, on regrettera que la qualité sonore ne soit pas au rendez-vous, ce qui aura pour effet de gâcher des musiques qui auraient pu être agréables, elles en deviennent parfois stridentes et c'est dommage.
Les sons restent standards quoique pas très naturels et assez étouffés, du coup, c'est plutôt moyen au niveau de l'immersion. Les digits vocaux sont pas de grande qualité au niveau sonore mais sont tout de même bien sympas : c'est toujours agréable d'entendre les "Atatatatata" de Ken et le "Shoooo" de Rei.

Scénario (-/20)

Et bien aucune précision scénaristique dans le jeu, même au niveau du mode un joueur, normal étant donné le peu d'interaction entre les 8 persos, au final ça ressemblera seulement à un mode Story si vous jouez avec Ken.

Conclusion (6/20)

Malgré des graphismes pas mal et des musiques bien composées, le jeu est mal réalisé dans son ensemble, il en découle donc un jeu injouable et désagréable, dommage vu la qualité de la licence Hokuto no Ken. En bref, un jeu à éviter par les non-fans, mais aussi par les fans, quoique ces derniers peuvent l'essayer pour se rendre compte de l'erreur commise par les développeurs.


Article publié le 05/08/2008 Jeu testé par Kain