lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
 http://eurm.or.at/?qg=Cialis-Cheapest-Uk&02d=c3 http://audelicechocolate.com/?chp=Zithromax-Fast-Delivery SafeOnlineCanadianPharmacy. Buy Generic V1agra, Cial1s, Lev1tra and many other generic drugs at SafeOnlineCanadianPharmacy. Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and save money. enter site ⭐️ | Best Price | Ciprofloxacin Ophthalmic Epocrates Online . 25mg-50mg-75mg-100mg and other / Online Pharmacy, Guaranteed Shipping. 24/7 Phone Support. Fincar Buy Online Drug Shop. Price For Seroquel. Pills price never sounded so good. Get the chance and catch it till it's available! Work time: 24/7 Lowest Prices, 100% Satisfaction Doxycycline yt today and get the savings you deserve. Why pay more or settle for a generic brand when you can buy online and expect a fast and safe Public Group Buy Buy Cialis In Canada Online – Cheap Betnovate Gm without prescription – Cheap Betnovate Gm internet 9095 active 1 month ago | Best sale🔥 |. The offer is limited. Kamagra Drugstore Uk ,The Lowest Prices Online,. Check More » Recherche Avancée

Herc s Adventures

Section Test.


Sortie JAP non communiquée
________________________
Herc's Adventures
31/07/1997
Edité par Lucas Arts
________________________
Sortie EURO non communiquée
________________________
Console: Sega Saturn
Genre:Action/Aventure
Développeur: Big Ape Productions
Joueurs: 1 à 2
Existe aussi sur: Sony Playstation-
Vidéo(s) commentée(s): 1
Photo de la boite de Herc s Adventures
Herc s Adventures, capture d'écran Herc s Adventures, capture d'écran Herc s Adventures, capture d'écran
Dans la vie, on peut qualifier certaines choses de peu-communes : Raymond Domenech reconnaissant ses erreurs, le FC Nantes jouant correctement au foot, des programmes intéressants sur TF1, des hommes politiques honnêtes souhaitant réellement le bien du pays…où encore Lucas Arts sortant un jeu sur Saturn. Il convient cependant de distinguer « peu commun » d’impossible. C’est ainsi que l’éditeur affilié au grand George Lucas nous sort en 1997 un jeu d’action/aventure sur la 32 bits de Sega. Intitulé Herc’s Adventures, ce titre hors du commun vous propose d’incarner l’un des plus grands héros de la mythologie grecque afin de sauver l’olympe d’une terrible menace.

Scénario (15/20)

Comme dans tout jeu mettant en scène l’univers de la mythologie, Hadès se trouve au cœur du problème. Ce dernier a en effet kidnappé Perséphone, la déesse du printemps qui apportait abondance et prospérité au monde. Depuis, la situation n’a cessé d’empirer : les mauvaises récoltes et les guerres se font de plus en plus fréquentes, et d’innombrables monstres en provenance directe des Enfers font leur apparition dans le monde des vivants. Pour contrer son frère, Zeus ne dispose plus que de trois atouts : Hercule le demi Dieu, Atlanta l’archère et Jason le brave. C’est donc à ces trois mortels qu’incombera la lourde tâche de sauver l’Olympe et le monde des hommes, en affrontant des hordes de morts-vivants afin de libérer la belle Perséphone…

Gameplay (18/20)

Herc’s Adventures se présente donc comme un jeu d’action/aventure dans lequel vous contrôlez en vue trois-quarts l’un des trois héros susnommés. Il vous sera permis de choisir votre alter-ego virtuel dès le début du jeu, en fonction des capacités de chacun. En effet, chaque protagoniste aura ses forces et ses faiblesses, le rendant plus ou moins efficace dans certaines situations. Par exemple, Hercules sera doté d’une force hors du commun lui permettant de soulever de lourdes charges pendant un long laps de temps tandis qu’Atlanta ne disposera que d’une puissance limitée mais aura une grande vitesse et une maitrise des attaques à distance beaucoup plus efficace. Jason, quant à lui, représentera une solution intermédiaire entre la force pure et la rapidité de ses deux coéquipiers. Chaque acteur sera en outre doté de deux types d’attaques. Un appui court déclenchera une attaque de base, tandis qu’un appui long vous donnera accès à une attaque plus puissante et efficace. Attention néanmoins, car vos adversaires ne vous laisseront que peu de répit pour charger votre coup.

D’autres atouts offensifs seront néanmoins à votre disposition, puisque vous pourrez utiliser moult objets ramassés dans les tableaux ou achetés à un vendeur. Ces items iront des classiques lances vous permettant de toucher vos adversaires à distance, aux poubelles vous proposant de balancer os et autres tomates pourries dans le facies de vos adversaires, en passant par les éclairs de Zeus et les bombes. Ce n’est au total pas moins d’une douzaine d’armes de ce genre que vous pourrez utiliser tout au long de l’aventure, pour un arsenal d’une incroyable variété vous permettant de lutter contre n’importe quel adversaire. S’y ajouteront d’autres items aux effets divers et variés, comme des objets de soin ou encore les grenouilles/corbeaux qui vous seront utiles pour distraire vos ennemis et ainsi prendre un avantage décisif. Comme si cela ne suffisait pas, les développeurs se sont fait un devoir de créer une grande interactivité entre le joueur et l’environnement. Vous pourrez ainsi ramasser de nombreux éléments du décor pour les balancer sur vos adversaires. Quel plaisir de soulever une maison pour l’envoyer valdinguer sur une horde de squelettes ! Ces éléments externes à votre inventaire représenteront clairement votre plus grosse force de frappe, puisque ce sont eux qui causeront le plus de dommages aux ennemis.

Attention néanmoins, car ce type de mouvements sera soumis à une limitation de taille. En effet, chaque action physique (soulever un élément, courir…) aura pour effet de vider votre jauge de Points d’Action. Selon le poids de l’objet transporté, votre jauge se videra donc plus ou moins rapidement et vous laissera quasiment sans défense une fois vidée. Sans être un véritable RPG, Herc’s Adventures accorde une grande importance à l’évolution de votre personnage. Vous pourrez donc ramasser des objets vous permettant d’augmenter votre santé maximum ainsi que vos points d’action. Booster ces derniers deviendra rapidement une nécessité absolue pour progresser puisque certains obstacles obstruant le passage ne pourront être soulevés qu’à partir d’une certaine force. Ce gameplay classique remplit donc parfaitement son office, rendant le soft plaisant et agréable à jouer.

Durée de vie (16/20)

Terminer l’aventure nécessitera de votre part une exploration minutieuse du monde qui vous entoure. Vous devrez en effet sceller des alliances avec les différents Dieux de l’Olympe afin d’affronter le seigneur des Enfers dans les meilleures conditions. Il sera ainsi nécessaire de parcourir différents lieux emblématiques de la Mythologie Grecque, comme Athènes, Sparte ou encore la Crète. A tout moment, il sera possible de consulter la position actuelle du personnage via un simple appui sur la touche Start, qui affichera une carte complète des lieux à visiter. Progresser nécessitera de résoudre quelques énigmes basiques qui ne vous retiendront pas bien longtemps (par exemple, vaincre un sanglier ayant avalé le possesseur de la clé dont vous avez besoin). En revanche, les boss poseront nettement plus de problèmes que les puzzles proposés, puisqu’ils s’avèreront dans l’ensemble diablement coriaces. Chacun de ces adversaires hors du commun nécessitera la mise en place d’une stratégie bien particulière pour être défait, foncer dans le tas en tapant dessus comme un sourd étant rarement la solution. Vous devrez donc observer ses agissements afin de trouver son point faible avant de contre-attaquer pour remporter la victoire. Les ennemis basiques poseront eux aussi pas mal de problèmes, leur nombre vous obligeant à faire constamment face à des hordes de squelettes ou autres sorcières. En cas de défaite, vous ne ferez pas immédiatement face au game over. Il vous sera offert l’opportunité de terminer un niveau spécial consistant à vous échapper des Enfers, auquel cas vous pourrez continuer votre aventure. Pas franchement long dans l’ensemble, Herc’s Adventures offre donc un challenge largement à la hauteur. Le soft comprend en outre un mode deux joueurs permettant de jouer toute l’aventure solo en coopératif avec l’un de vos amis. Ce genre de spécificité, assez rare à l’époque, octroie ainsi un gros surplus de convivialité au soft et envoie son potentiel de rejouabilité vers des sommets…

Réalisation (14/20)

Côté visuel, on ne peut qu’être en proie à des sentiments contradictoires. Tout d’abord, comment ne pas tomber sous le charme de cet univers si attachant. Lucas Arts est parvenu à allier avec brio l’atmosphère de la Grèce antique avec un formidable aspect cartoon. Le résultat est délicieusement détonnant et constitue une ambiance décalée et parfaitement retranscrite. Le meilleur exemple de ce contraste n’est autre que le bestiaire, reprenant les créatures caractéristiques de la mythologie (hydre, cyclopes, Méduse, amazones, sirènes, harpies…) tout en leur octroyant un chara-design particulier et caricatural. Une grande importance a d’ailleurs été donnée à l’humour qui est omniprésent d’un bout à l’autre de l’aventure. Que ce soit au niveau des animations des personnages amusantes en toute occasion, ou bien dans les dialogues faisant office de concentrés de clichés parfaitement assumés, chaque élément du soft a fait l’objet d’une véritable réflexion de la part des développeurs qui sont parvenus à faire de l’humour la pierre angulaire de l’atmosphère du titre.

Malheureusement, la réalisation technique commence réellement à dater. Les pixels sont un peu trop visibles en temps normal et deviennent carrément insupportables lors des zooms sur les personnages. Les environnements manquent d’ailleurs cruellement de variété, puisque le plus clair de l’aventure se déroulera dans des décors montagneux. Quelques effets sympathiques viendront cependant apporter une touche d’originalité aux différents lieux, comme la météo changeant en temps réel entre deux endroits distincts. Malgré ses limites techniques, Herc’s Adventures reste donc particulièrement attachant plus de dix ans après sa sortie, à fortiori si le joueur est un fan de la mythologie grecque.

Bande son (17/20)

La bande son est d’ailleurs totalement raccord avec l’identité graphique du soft, puisqu’elle est soumise à la même dichotomie que cette dernière. Ainsi, les musiques épiques jurent furieusement avec les bruitages très cartoon que vous serez amené à entendre au fil des niveaux. Les différents thèmes s’alterneront d’ailleurs régulièrement au cours de la progression, puisque chaque changement de zone donnera lieu à un nouveau morceau. L’apparition des boss sera également précédée d’une musique particulièrement stressante faisant monter l’adrénaline du joueur qui se demandera quelle créature ubuesque va encore lui tomber dessus. A noter que les personnages ont été dotés de voix d’une qualité toute relative, mais contribuant finalement à l’univers décalé du soft et à la caricature permanente à laquelle sont soumis les différents protagonistes.

Conclusion (17/20)

Pour sa seule incursion dans la ludothèque de la Sega Saturn, Lucas Arts a mis les bouchées doubles en nous servant un jeu d’une grande qualité. Alliant avec brio l’univers tiré de la mythologie grecque avec un aspect humoristique omniprésent, Herc’s Adventures ravira tous les fans de cette ambiance si particulière. Si cette version Saturn uniquement sortie aux Etats Unis n’est que difficilement trouvable à prix abordable, la version Playstation disponible dans nos contrées est heureusement plus accessible et vous permettra de vous lancer sans retenue dans cette lutte contre le maléfique Hadès…


Article publié le 06/04/2009 Jeu testé par Manuwaza