lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Xenical Mail Order Recherche Avancée

Heart of Darkness

Section Test.


http://jeannie-ology.com/?fvn=Cymbalta-Cost-Blue-Cross&9ca=eb Sortie JAP non communiquée
________________________
Cialis Online Amazon Heart of Darkness
09/09/1998
Edité par Interplay Entertainment
________________________
http://seniorenzentrum-diedorf.com/?yah=Walmart-Pharmacy-Prices-Crestor&404=df Heart of Darkness
31/07/1998
Edité par Ocean
________________________
Side Effects Of Flagyl And Cipro Console: Sony Playstation
Coreglow Gravel Cost Genre:Aventure
http://talkaboutlasvegas.com/?pot=How-To-Make-Viagra-More-Effective&130=5e Développeur: Amazing Studio
periactin no prescription canada Joueurs: Solo uniquement
Une exclusivité Sony Playstation

Photo de la boite de Heart of Darkness
Heart of Darkness, capture d'écran Heart of Darkness, capture d'écran Heart of Darkness, capture d'écran
http://seatower.com/?wide=Cialis-5mg-Tablets&5bf=f4 Sept ans après Another World Éric Chahi et son équipe sortent un nouveau jeu d'aventure en deux dimensions intitulé Heart of Darkness. Sera-t-il à la hauteur de son illustre prédécesseur ?

source Scénario: 14/20

L’histoire commence quand Andy un jeune garçon quitte l'école pour aller admirer, avec son chien, une éclipse de soleil dans le parc de la ville. Au moment ou le soleil disparait complètement, horreur ! Le chien Whisky se fait kidnapper par des "forces de ténèbres". Notre jeune héros courageux part chez lui en courant, pour rentrer dans sa fusée (bricolée main s'il vous plait!), et s'envoler à la recherche de son pauvre chien. Andy atterrit sur une planète hostile, de justesse sur le bord d'une falaise. C'est dans cette atmosphère que va commencer votre première séquence de jeu, après une vidéo d'introduction. Scénario assez simpliste donc, mais qui sera quand même attachant grâce aux personnages.
Cette histoire malgré les quelques lacunes sera très importante car elle ne sera pas qu'un simple prétexte au jeu. En effet Heart of Darkness est ce qu'on pourrait appeler un "film-interactif" ou les séquences de gameplay seront parfaitement intégrées au scénario et seront entrecoupées d'animations. C'est ici que réside la force du jeu, donner envie aux joueurs d'aller toujours plus loin pour connaître la suite des événements. Nous verrons par la suite que le scénario sera servi par une mise en scène et un gameplay sans faille.

Gameplay: 17/20

Le gameplay donc, est parfaitement intégré dans le scénario et entre les scènes cinématiques. Le développement ayant commencé en 1994 les développeurs avaient opté pour de la 2D, nous aurons donc affaire à une jouabilité tout en deux dimensions pour un jeu sorti en 1998 pendant l'émergence de la 3D. Votre personnage progressera écran par écran sans scrolling, chaque nouvel écran révélant une pléiade d'ennemis.
Tout au long de l'aventure plusieurs choix vous seront proposés pour vaincre tous ces monstres, Andy possède au départ un fusil laser qui sera malheureusement assez vite mangé par un de vos ennemis. Mais votre personnage récupèrera en contrepartie des pouvoirs lui permettant de lancer des boules d'énergies avec des propriétés intéressantes. Ces boules auront premièrement pour effet de dévaster quiconque se mettra sur chemin, et dans un second temps de faire pousser de façon immédiate des plantes qui vous permettront de grimper et d'atteindre des lieux auparavant inaccessibles.
Ce dernier point va créer une facette différente au gameplay: les phases d'exploration et de réflexion. Car pour survivre dans le monde de Heart of Darkness il vous sera impossible de foncer tout droit sans réfléchir. L'observation va être récompensée, et la patience obligatoire pour finir le jeu.

Durée de vie: 15/20

Une dizaine de monde, comportant chacun de nombreux niveaux seront à explorer pour enfin retrouver le pauvre Whisky. La durée de vie n'aurait pas été très longue pour un joueur connaissant par cœur les niveaux et étant capable d'avancer sans arrêt, en revanche pour nous, pauvres mortels, les pauses et les morts "accidentelles" seront nombreuses. Certains passages sont en effet extrêmement délicats au point d'en devenir agaçants. Heureusement le jeu met en place un système d'auto-sauvegarde régulier qui vous évitera une crise de nerf. En revanche, le jeu lors de certains passages, et particulièrement au début de l'aventure, peut être très prenant et vous ne verrez pas les heures passées dans l'aventure, totalement absorbé par le scénario magnifique.

Réalisation: 18/20

Dans un soft comme Heart of Darkness l'immersion est absolument nécessaire à la réussite du projet. Et l'immersion justement, sera servie par une réalisation sans faille. Les décors seront soignés, souvent avec une profondeur de champ et plusieurs plans. Malgré une faible résolution (640 x 480), l'animation très fine rendra tous les déplacements de votre héros très réalistes que ce soit lors des séances de tir, de course ou d'escalade. Les monstres aussi ne seront pas en reste, nombreux et variés : ombres, plantes carnivores, vers géants. Ils ont tous leurs propres mimiques et animations qui les rendront vraiment vivants et apparaîtront parfois nombreux à l'écran sans aucun ralentissement. L’animation crée donc tout un univers très immersif parfois féeriques, parfois assez cruel, où les personnages seront attachants et dans lequel il vous plaira d'évoluer.

Bande son: 18/20

Les développeurs ont fait appel à un orchestre symphonique une première à l'époque du développement, en revanche pendant la sortie du soft d'autres jeux avaient déjà exploité le filon. A la manière d'un film les morceaux seront de qualité et ajouteront un côté assez grandiose aux scènes cinématiques. La musique sera donc très présente dans le jeu, que ce soit dans le gameplay ou dans les vidéos elle vous accompagnera tout au long de l'aventure. Parfois discrète, elle s'intensifiera dans les phases d'action et se prêtera parfaitement à l'ambiance, pour toujours intensifiée l'immersion.

Conclusion 18/20

Les superlatifs manquent pour qualifier ce jeu, laissez vous prendre par l'ambiance unique de son univers, vous ne le regretterez pas...


Article publié le 05/08/2008 Jeu testé par Thibbb