lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
click Recherche Avancée

Golden Axe 3

Section Test.


enter site Golden Axe III
26/03/1993
Edité par Sega
________________________
http://labradoodlesandpoodles.com/?pot=Buy-Levitra-Super-Active-Online&8d5=0b Sortie US non communiquée
________________________
Where To Buy Allegra K Sortie EURO non communiquée
________________________
enter Console: Sega Megadrive
Acquistare Levitra Originale Genre:Beat'em All
Viagra Store In Mumbai Développeur: Sega
Allegra D Prescription Coupons Joueurs: 1 à 2
Une exclusivité Sega Megadrive

Photo de la boite de Golden Axe 3
Golden Axe 3, capture d'écran Golden Axe 3, capture d'écran Golden Axe 3, capture d'écran
Lexapro Generic Discount Comme son nom l’indique, nous avons, ici, affaire au troisième (et dernier) volet sorti sur Megadrive du célèbre jeu d’arcade. Comme au cinéma, les suites données à ces succès peuvent se diviser en deux genres :
- une réussite.
- un fiasco….
Ici, la deuxième solution prévaut…explications.


http://kariewilliams.com/?rqa=Take-Flomax-At-Night&8f2=f6 L’histoire

Bon, ben, un méchant super vilain a encore fait des siennes, et a foutu le boxon dans votre monde si paisible. Vous décidez d’y rétablir bon ordre…voilà…voilà…C’est court ? Bah, oui, mais il n’y a guère plus à ajouter.

Le jeu

Deux innovations émergent de ce titre. La première se situe au niveau des personnages : vous ne pouvez plus incarner le nain, mais vous pouvez toujours jouer avec le barbare ou l’amazone. Deux nouveaux persos mi-homme(femme)/mi-bête font leur apparition. L’un fait penser à une panthère, l’autre à un ours. Le premier est rapide, mais peu puissant, le second est un bœuf…. C’est vous qui voyez !

La seconde consiste en la possibilité de choisir à certains endroits la direction dans laquelle se rendre. C’est une manière de rallonger la durée de vie, cependant l’un des parcours semble un chouia plus difficile que l’autre.

Pour le reste, vous ne serez guère dépaysé, vous cheminez doucettement en faisant rendre gorge à moult adversaires de couleurs différentes se divisant en cinq/six « races ». A chaque fin de stage vous vous taperez un boss suivi, une fois ce dernier détruit, d’une bonne flambée au clair de lune ou de facétieux lutins viendront troubler votre sommeil.

Passons maintenant aux quelques points négatifs du titre, c’est à dire tout ce qui va suivre…Sortez les mouchoirs.

Graphismes (7/20)

Un mot suffit à les décrire : « moche ».Le jeu est moche, le design des persos est moche, les ennemis sont moches, les décors sont moches, les magies sont moches…En gros, rien ne sauve ce titre de la mocheté. A croire que les concepteurs du jeu l’ont érigé au rang d’art. Ou, ils n’ont pas eu assez de crédits pour développer le titre et ont voulu le faire savoir à leur Direction par ce biais. Tout çà pour vous dire que vous ne jouerez pas à ce titre pour la beauté de ses graphismes, ou bien, il est grand temps de prendre rendez-vous chez votre ophtalmo le plus proche. C’est une véritable déception.

Animation/jouabilité (7/20)

De ce point de vue, là non plus, le résultat n’est pas des plus brillants. C’est raide, çà saccade…J’oublie de vous parler des problèmes de collisions…Bref, y’a rien à sauver de ce côté là. Le pire c’est quand vous lancez vos magies, c’est à hurler de rire.

Son (7/20)

Même punition, même motif. Les musiques ne sont pas du tout à la hauteur, elles sont mêmes désagréables. Les digits vocaux sont directement pompés sur ceux de Streets of Rage.

Verdict (7/20)

B-A-C-L-E, ce titre a été complètement B-A-C-L-E par l’équipe qui en avait la charge. C’est une honte que l’on ait pu donner son aval pour le mettre en vente. A réserver aux collectionneurs qui veulent posséder la trilogie. Joueurs, passez votre chemin, vous allez le regretter.


Article publié le 06/08/2008 Jeu testé par Le_Marbrier