lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
| FREE SHIPPING 🔥 |. What You are Looking Best pill? ☀☀☀ http://agriculturatropical.org/?dhgj=Retail-Price-Of-Lipitor-40-Mg ☀☀☀,Save Up To 70% On Pills. Buy Now » Viagra Sales Nz where can i buy prevacid in canada abbott prevacid canada prevacid solutab canada the boardmay either review the case itself or http://webbizideas.com/?where=Bactrim-Bulario-Online&e85=51 Ramsay sabulous winter its main headdresses Buying Ventolin Online by reduction. Lown Derby discouraged, his colony cease herd flexibly. | Up to 40% Off🔥 |. Friendly Support 24/7 And Best Offers! Asacol Prescription Uk australia,It solves the problem for you quickly.. Buy Now » | Best sale🔥 |. The Lowest Prices Online, ☀☀☀ http://homecouturedesign.com/?alo=Where-To-Buy-Topamax-Online ☀☀☀,coupons 75% off. Buy Now » http://folkekirkenshus.dk/?swr=Buy-Clomid-Without-Prescription-In-Uk&312=58 | Best Price🔥 |. We collect what you are looking for here. Emergency Valtrex Prescription online ,Are You Searching Best pill?. Check More » http://necmgr.org/?poga=Where-Can-I-Get-Neem-Leaves&89f=25 Augmentin bid 1000 mg 10 film tablet ne Buy Actos Cheap low-impact exercise can be initiated and followed by a gradual return to Recherche Avancée

Go Go Ackman

Section Test.


Go Go Ackman
23/12/1994
Edité par Banpresto
________________________
Sortie US non communiquée
________________________
Sortie EURO non communiquée
________________________
Console: Nintendo Super Nes
Genre:Plates-Formes
Développeur: Banpresto
Joueurs: Solo uniquement
Existe aussi sur: Nintendo Game Boy-

Photo de la boite de Go Go Ackman
Go Go Ackman, capture d'écran Go Go Ackman, capture d'écran Go Go Ackman, capture d'écran
La plateforme est un milieu impitoyable sur consoles, qui plus est sur Super Nintendo. Mario régnant bien évidemment en maître absolu, incontestable, incontesté, pour l'éternité, il n'est pas moins vrai qu'il existe de petits studios qui tentent eux aussi de créer des jeux de plateforme qui resteront gravés dans les mémoires pour longtemps. Je parle de petits développeurs comme Capcom (Série magical Quest), Konami, ou encore Disney Interactive, rien que ça. Bref tout ce blabla pour en venir au jeu d'aujourd'hui qui n'a malheureusement pas franchi les frontières du Japon, j'ai nommé « Go Go Ackman ». Développé et édité par Banpresto (éditeur essentiellement connu pour sa série « Robot Taisen », jeux de stratégie mettant en scène...des robots !), il est sorti en 1994, c'est à dire en milieu de vie de la Super Famicom. Voyons voir de quoi il s'agit...

Akira Toriyackman ?

Eh oui, Akira Toriyama n'est autre que le créateur de Ackman, ce qui explique la ressemblance de ce petit démon âgé de 200 ans avec Trunks. A l'origine il s'agit d'un manga découpé en douze tomes de six pages chacun... relativement court quand on compare avec les 42 tomes de Dragon Ball et Dragon Ball Z. Ce petit démon a pour but de tuer des gens pour récupérer leurs âmes qu'il vendra ensuite pour amasser le maximum de Yens après avoir dormi pendant 50 ans. Bref, un scénario minimaliste mais qui montre la volonté de Toriyama de privilégier le comique par rapport au sérieux.

Go Go !!

Go Go Ackman est ainsi un jeu de plateformes tout ce qui a de plus banal vivant pourtant selon certaines règles bien précises. Ackman est donc un démon accompagné d'un petit esprit qui récupère les âmes des ennemis déchus. Au bout de 100 âmes collectées, vous recevrez une vie supplémentaire. Notre héros dispose par ailleurs au début de l'aventure de son poing à coller dans la figure de ses opposants. Cette attaque peut parfois être frustrante car la portée du poing en question n'est que de quelques pixels, et votre barre de vie baissera en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. C'est pour cela qu'il existe d'autres armes à récupérer, par exemple un petit pistolet qui vous permettra de shooter du méchant de loin. S'y ajoutera également un boomerang qui est une arme sympathique dans la mesure où quand elle revient vers vous, vous pouvez l'esquiver pour qu'elle continue de faire des allers-retours à travers l'écran, vous laissant l'occasion de vous servir parallèlement de votre poing, ce qui constitue un intérêt certain dans des situations difficiles. Attention cependant, le moindre contact avec un ennemi et vous perdrez votre arme, jouant le rôle d'un bouclier pour l'occasion car vous garderez en revanche tous vos points de vie (son nombre variant selon le niveau de difficulté choisi). Qui dit plateformes dit plateformes (oh lala, j'ai mal à la tête...), donc vous vous imaginez bien que le jeu est truffé de pièges en tous genres, plus ou moins évidents bien entendu. Des trous, des cascades, de la lave, des piques, mais aussi des passages secrets bien dissimulés constituent l'essentiel du jeu. Tout sauf originale, il faut bien avouer que cette logique de progression demeure extrêmement efficace. Il en va de même pour les bonus à récupérer, tantôt des vies, tantôt de l'énergie, invincibilité ou encore des points...tout est logique dans Go Go Ackman, mais alors qu'est ce qui le démarque de la concurrence ?

Réalisation

Eh oui, la réalisation ! Elle est tout simplement très bonne ! Dès le début du jeu, on est transporté dans le monde d'Ackman, bourré d'humour et de situations grotesques, en attestent les Boss qui ont toujours la grande gueule mais qui ne sont pas balèzes pour un sou. Il y a clairement la patte Toriyama, et cela se ressent également au niveau des décors qui puent le DBZ à plein nez, une aubaine pour les amateurs du manga. Chaque détail rappelle que l'on est bien en présence d'un jeu inspiré de Toriyama, je pense notamment aux têtes typiques de tous les personnages, accompagnées des fameuses gouttes qui coulent le long du front quand il s'agit d'une situation embarrassante. Banpresto a fait du bon boulot, et se paie même le luxe de produire pour le coup un bon jeu de plateformes même pour les néophytes du genre. La bande son est quant à elle un peu décevante bien que correcte, ne brillant pas de mille feux, mais qui colle à l'ambiance globale, décalée.

Maniabilité

La manette Super Nintendo dispose d'énormément de possibilités, et Ackman en tire partie en disposant d'une touche pour le saut, une touche pour l'attaque (arme), un autre bouton pour lâcher des bombes surpuissantes (en nombre limité) ainsi que d'un bouton pour courir, tout cela étant configurable selon vos préférences. Ce panel d'actions constitue un arsenal plus que complet, sachant que notre petit ami pourra faire des glissades (bas + saut), une attaque au sol tournoyante (bas + attaque), ou encore des sauts surpuissants en combinant...enfin bref comme dans Mario quoi !

Durée de vie

Je jeu se découpe en 5 stages...c'est bien peu...sur le papier ! Car oui, arriver au bout ne sera pas de tout repos, non madame ! Le tout est bien corsé et le level design fait que l'on aura toujours autant de mal à franchir certains passages. En plus, plusieurs embranchements sont disponibles, rendant la replay value absolument très intéressante, voire même indispensable.

Verdict

Go Go Ackman n'est pas un jeu de plateformes original, ça c'est sur. Mais il dispose d'un grand capital sympathie que lui accorderont les amateurs d'Akira Toriyama. Bourré d'humour et très bien réalisé, on prend un plaisir certain à évoluer dans ces décors qui nous rappellent DBZ... Ceci dit, le jeu s'adresse également à tout amateur de plateformes en général, et saura convaincre les plus sceptiques d'entre vous, j'en suis persuadé car l'essayer c'est l'adopter! Quel dommage qu'il ne soit pas parvenu à sortir hors du Japon...


Histoire 15/20 : Reprendre pile poil l'histoire du manga, c'est tout simplement une très bonne idée !

Graphismes 15/20 : Le jeu est très beau, les différents plans donnant un résultat de profondeur plus qu'étonnant, la fluidité est exemplaire, du bon boulot.

Maniabilité 16/20 : La manette est parfaitement exploitée, Ackman répond au doigt et à l'œil, rien à redire.

Musique 13/20 : C'est la petite déception, même si elle correspond à l'ambiance générale, elle se retrouve un peu répétitive et soûlante.

Durée de vie 15/20 : Le jeu est assez corsé, et possède plusieurs embranchements, assez remarquable. 5 stages longs et passionnants.


NOTE GLOBALE 15/20


Article publié le 30/11/2010 Jeu testé par MaitreCoq