lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
source link SafeOnlineCanadianPharmacy. Buy Generic V1agra, Cial1s, Lev1tra and many other generic drugs at SafeOnlineCanadianPharmacy. Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and save money. Recherche Avancée

Fatal Fury 2 (Megadrive)

Section Test.


enter Garou Densetsu 2 : Aratanaru Tatakai
24/06/1994
Edité par Takara
________________________
http://thememanual.com/?buy=How-To-Get-Diflucan-Otc&fb7=f3 Fatal Fury 2
??/??/1994
Edité par Takara
________________________
go sitea - no prescription needed, order Sildenafil (viagra) with discount 15% - low prices for all ED pills, support 245, Usa Viagra In Sortie EURO non communiquée
________________________
http://cfmim.com/?pill=Cialis-Prices-At-Cvs&b1e=d3 Console: Sega Megadrive
click here Genre:Combat
follow ciprofloxacin uses 500mg bula Samaras brought a breach of contract claim alleging that the defendant failed to comply with Développeur: SNK
follow url Joueurs: 1 à 2
Viagra Probepackung Bestellen. RxGood: Friendly customer support, 24h online support. #1 Top OnlineShop. Order Tabs Online Without Prescription. Without Script Existe aussi sur: Arcade- Nec PC Engine- Nintendo Game Boy- Nintendo Super Nes- SNK Neo Geo- Sony Playstation- Virtual Console WII-

Photo de la boite de Fatal Fury 2 (Megadrive)
Fatal Fury 2 (Megadrive), capture d'écran Fatal Fury 2 (Megadrive), capture d'écran Fatal Fury 2 (Megadrive), capture d'écran
Viagra Cialis Levitra No Prescription rna is synthesized in absence of protein synthesis (relaxed phenotype) rela locus regulates the coupling La NEO-GEO fut longtemps (l’est toujours ?) considérée comme la Rolls des consoles. Affichés à des prix indécents, la machine et ses jeux faisaient baver la majorité des Gamers, qui ne pouvaient au mieux que les effleurer du bout des doigts dans leurs versions arcade. Et puis un jour, Takara osa ! (et en plus çà rime) Cette société se mit à convertir certains jeux NEO, comme Art of Fighting, Samuraï Shodown, King of Monsters et Fatal Fury, sur les consoles 16-BIT moins puissantes. Hérésie ! Abomination ! Penserez-vous…Ou Stupéfaction, excitation et bonheur pour ceux qui enfin pourraient se les offrir à des prix, dirons-nous, plus « abordables » ?

L’histoire

Après la mort de Geese Howard, un nouvel investisseur a pris la relève dans l’organisation du tournoi du « King of Fighters ». Cette fois-ci l’événement est ouvert aux combattants du monde entier. Le mystérieux organisateur défie un par un les challengers du précédent opus, afin de mettre la main sur celui qui a vaincu Geese. Vous l’aurez deviné, le scénario n’est qu’une excuse à un gigantesque « fête à la mandale dans ta tête ».

Le jeu

Fatal Fury 2 est un jeu de combat pour un ou deux joueurs en mode versus. La particularité de ce jeu réside dans le fait qu’il peut se jouer sur deux plans entre lesquels vous pouvez switcher en appuyant sur une touche du pad. Cette singularité rend les combats un peu plus tactiques et moins bourrins (par bourrin j’entends bloquer l’adversaire le plus vite possible dans un coin et le marteler de coups sans qu’il puisse réagir). Chaque personnage dispose de coups de pieds/poings ainsi que d’attaques spéciales, à réaliser dans un ordre précis de mouvements du pad.

Le casting compte douze personnages (en incluant les quatre Boss contrôlés par la console), chacun ayant sa propre technique de combat : de la plus aérienne et chorégraphiée, à la plus bourrine « fonce dans le tas ». Ainsi, vous retrouverez les traditionnels Andy et Terry Bogard, Joe Higashi, Billy Kane, mais également de nouveaux venus tels que Mai Shiranui, Kim Kaphwan, Big Bear, Cheng Sinzan, Jubei Yamada, Axel Hawk, Laurence Blood et Wolfgang Krauser

Vous pouvez décider de jouer seul et de faire un tournoi, ou d’y jouer à deux en versus : certainement le choix le plus amusant, si on a quelqu’un avec qui jouer… C’était ma minute « Rémi sans Famille ».

Ainsi vous voyagerez à travers le monde, défiant vos adversaires un par un jusqu’à parvenir à affronter la crème des combattants. Les combats se déroulent normalement en trois rounds si vous êtes moyen, deux rounds si vous ou la console jouez comme un dieu. Les héros du jeu utilisent différentes techniques de combat, du ninjutsu (Mai) à la boxe thaï (Jo), en passant par … le catch (Big Bear)

On pourra noter quelques ressemblances avec un célèbre jeu de Capcom : Street Fighter II (le duo Ryu/Ken remplacé par Andy/Terry, Chun-li et Mai…). Cependant les coups spéciaux des personnages de Fatal Fury sont, pour moi, moins impressionnants que sur son pendant Capcomnien.

Graphismes

De ce côté-là, cette conversion s’en sort plutôt pas mal. Les persos et les décors sont globalement réussis (sauf Mai qui a vraiment une sale tête de face) bien que redimensionnés et allégés en détails. Ainsi, certains objets destructibles ont disparu et les arrière-plans ont fait l'objet d'une grosse opération de simplification, même si les successions jour/nuit demeurent. Certaines phases d’animation des protagonistes ont également disparues (ainsi les seins de Mai ne bougent plus… sauf en cas de victoire, ou comment passer pour un pervers en quelques secondes…), rendant celle-ci moins fluide (je parle de l’animation en général là !). Les bonus stages sont également aux abonnés absents... ainsi que les scores, pourtant présents sur SNES. Mais bon les capacités des deux cartouches étant très différentes (et c’est un euphémisme), c’est certainement le prix à payer… On peut aussi se demander si cette conversion était vraiment une bonne idée…

Jouabilité

Disons-le tout de go, celle-ci est plutôt lourde (et mon pad fonctionne bien !). Il n’est pas aisé de sortir les coups spéciaux de votre avatar. Celui-ci donne l’impression d’avoir des chaussures en plomb aux pieds… On peut laisser passer quand le perso est d’un fort beau gabarit, comme Cheng Sinzan ou Big Bear, mais quand il s’agit de Mai ou Joe, c’est beaucoup plus difficile ! Je rajouterai qu’il est fortement recommandé d’y jouer au pad-6, afin d’éviter de switcher entre coups de pied et coups de poing.

On ne peut s’empêcher d’effectuer une comparaison avec un certain Street Fighter II sur la même console. Pour ma part je dirai Fatal Fury 2 est un peu plus « difficile » à prendre en main. Par cela je veux dire que le plaisir de jeu sera plus rapidement présent avec Street Fighter II qu’avec son concurrent. Les coups spéciaux sortent plus facilement sur le jeu de Capcom.

Musiques et bruitages

Notons la présence de digits vocaux (nasillardes, mais présentes) même si par moment celles-ci disparaissent comme par magie (lors de l’annonce des rounds surtout). Les musiques, réorchestrées (massacrées diront certains), font quand même pale figure comparées aux originales, mais demeurent «supportables». Par contre certaines ont totalement été modifiées (le stage de Jubei).

Verdict :

Cette conversion de Takara est très correcte et relativement jouable. Néanmoins, elle demeure très inférieure au jeu d’origine. Un palliatif pour ceux qui ne peuvent s’offrir la NEO et surtout ses jeux (un titre affiché à 1699 € sur la bay me donne encore des frissons, glups).


Graphismes : 14/20
Animation/ jouabilité : 11/20
Musiques/bruitages : 11/20

TOTAL : 12/20


Article publié le 20/06/2011 Jeu testé par Le_Marbrier