lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
source link Recherche Avancée

Donkey Kong Jr

Section Test.


http://jeannie-ology.com/?fvn=Doxycycline-Without-Prescription-Usa-Rx&882=9e Donkey Kong Jr.
15/07/1983
Edité par Nintendo
________________________
| Best Cheaps🔥 |. Save Up To 70% On Pills ☀☀☀ go site ☀☀☀,Free pills with every order! Free shipping, quality, privacy, secure.. Donkey Kong Jr.
??/06/1986
Edité par Nintendo
________________________
| Up to 30% Off🔥 |. What You are Looking Best pill? ☀☀☀ Neurontin Beipackzettel Online ☀☀☀,We offer products that help you solve Donkey Kong Jr.
15/06/1987
Edité par Nintendo
________________________
go to link TrustedDrugstore. Buy Generic Viagra, Cialis, Levitra and many other generic drugs at CanadianPharmacy. Can You Buy Cialis Over The Counter In The Us Lowest prices for Generic and Brand drugs. Console: Nintendo Nes
http://www.ecoshelta.com/?kampys=iqopzioni-binarie&c0d=bf Elavil Mg. source site Elavil Buy. see url Cheap Cialis Overnight No Prescription. source url Elavil 10. valutahandel Genre:Plates-Formes
see. Purchase Viagra and Cialis pills online at very affordable price. Save money buying Viagra Professional and generic levitra. Développeur: Nintendo
http://motib.mn/?new=Buy-Viagra-Cheap-In-Canada&d4d=ff. APharmacly: 3-9 Free Cialis Pills with all Orders. Online Drug Shop, Big Discounts Special internet prices - Only Best Offers Joueurs: 1 à 2
Title: How Long Does It Take For Viagra To Work On A Full Stomach - here Author: https://www.laboitedigitale Existe aussi sur: Virtual Console WII-

Photo de la boite de Donkey Kong Jr
Donkey Kong Jr, capture d'écran Donkey Kong Jr, capture d'écran Donkey Kong Jr, capture d'écran
1: follow link: fully. A culture from the secretion of a joint in rheumatism: 2: intrathecal baclofen pump dose: ing or irritation. In the rumen Devant le succès fulgurant du tout premier Donkey Kong qui fut le précurseur des jeux de plates-formes sur consoles, Nintendo ne pouvait décemment pas passer à côté de l’occasion de surfer sur la vague de la réussite afin d’en tirer le meilleur parti. Ce fut chose faite un an plus tard, avec l’arrivée de Donkey Kong Jr sur Nes en 1987 dans nos contrées. Si l’écart entre la sortie arcade et l’adaptation sur la 8 bits de Nintendo sera des plus dommageables, il sera malgré tout difficile de résister à ce petit chef d’œuvre…

Scénario (-)

Souvenez-vous du premier épisode. Un grand singe répondant au doux nom de Donkey Kong avait kidnappé Pauline, une amie de Mario. N’écoutant que son courage, ce dernier avait volé à son secours, parvenant ainsi à la libérer et à se débarrasser de l’agaçant primate. Seulement voilà : loin de ce contenter de cette victoire, notre expert en plomberie enferma sa victime dans une cage et le garda prisonnier. Fort heureusement, la famille est une valeur sacrée chez les gorilles. Vous incarnez donc Donkey Kong Junior, fils de Donkey premier du nom, qui va partir en croisade contre le héros du premier opus pour tenter de libérer son père. Si l’univers enchanteur du jeu originel est ici conservé, on remarquera avec stupeur que Mario enfile la tenue du méchant pour la première et dernière fois de sa longue carrière.

Gameplay (20/20)

Le principe du jeu restera donc globalement le même que celui de son prédécesseur. Vous aurez ainsi la cage de votre bien cher père se situant en haut à gauche de l’écran et jalousement gardée par le vilain Mario. Le but du jeu sera donc de sauter de plate-forme en plate-forme afin d’atteindre ce point pour passer au niveau suivant. Bien entendu, votre adversaire ne vous laissera pas faire et vous lancera moult monstres en tous genres pour vous empêcher de l’atteindre. Soyez donc très prudent car la moindre erreur vous fera immanquablement perdre l’une de vos précieuses vies. Ces ennemis auront par ailleurs gagné en variété puisqu’ils ne se résumeront plus à de simples tonneaux. Vous devrez ainsi être très attentif puisque leurs attaques seront également très différentes. Vous aurez heureusement accès à quelques bonus pour vous aider, certains permettant par exemple de se débarrasser instantanément de tous les monstres présents sur telle ou telle liane. La principale nouveauté de ce second volet résidera dans le remplacement des échelles par des lianes. La différence sera de taille puisque si les échelles vous obligeaient à les gravir jusqu’au bout, vous pourrez à tout moment passer d’une liane à une autre pour peu qu’elles soient proches l’une de l’autre. Ainsi, l’esquive deviendra beaucoup plus intéressante puisque, contrairement au premier épisode, vous pourrez ici éviter les ennemis (qui seront également capables d’emprunter les lianes) sans avoir à retourner sur une plate-forme. On remarquera également l’ajout de plates-formes mobiles sur un plan horizontal (alors qu’elles ne l’étaient que verticalement dans le premier épisode), ce qui constituera réellement un grand pas en avant rapprochant grandement ce titre du futur Mario Bros. Le dernier niveau quant à lui changera radicalement le principe de jeu puisque vous devrez ouvrir six serrures avec les clés correspondantes pour ouvrir la cage et enfin remporter la victoire finale. Enfin, vous aurez ça et là des éléments destinés à rendre la progression plus ardue encore, avec l’apparition du trampoline pour ne citer qu’eux. Difficile de faire plus simple et intuitif au niveau de la prise en main, puisque la seule touche disponible sera celle vous permettant de sauter. Le gameplay n’en sera pas moins extrêmement agréable et innovant, remplissant à merveille son rôle de précurseur dans le domaine des jeux de plates-formes.

Réalisation (9/20)

Graphiquement parlant, on appréciera grandement l’amélioration flagrante entre les deux épisodes. Ainsi, les différentes animations (tant pour DKjr que pour les monstres) seront nettement mieux rendues, avec en prime un énorme gain de variété en ce qui concerne le bestiaire. Notre héros, en cas de perte d’une vie, se permettra même une sympathique animation faciale revendiquant clairement son appartenance au genre comique. Enfin, les couleurs seront beaucoup plus variées avec notamment l’apparition du vert pour les plates-formes, créant ainsi un univers plus attrayant que dans le premier épisode. L’identité graphique des différents niveaux aura d’ailleurs grandement gagné en variété, avec des thèmes dominants plus différenciés. En revanche, on regrettera l’absence totale d’améliorations au niveau de l’arrière plan qui sera toujours aussi désespérément vide et noir, rendant le tout assez rébarbatif visuellement parlant. On aurait une fois de plus apprécié quelques améliorations par rapport à la version arcade sortie plusieurs années auparavant, ce portage pur et dur étant clairement en retard sur le plan technique.

Bande son (15/20)

Côté son, vous aurez également droit à quelques améliorations qui corrigeront les principaux points faibles de son grand frère. Ainsi, dites adieu au désagréable bruit de marche de votre personnage qui a purement et simplement été supprimé. Les autres bruitages ont par ailleurs bénéficié d’une totale refonte les rendant plus agréables à l’oreille.

Durée de vie (11/20)

Enfin, la durée de vie sera globalement équivalente à celle de Donkey Kong premier du nom. Vous aurez ainsi quatre stages (soit un stage supplémentaire) que vous devrez mener à bien pour terminer le jeu. Seulement, une fois ces quatre niveaux bouclés, vous recommencerez encore et encore l’aventure avec un niveau de difficulté toujours plus grand. Vous pourrez dès le début de votre partie choisir entre deux modes qui définiront le niveau de difficulté de la première partie. Enfin, on notera la présence d’un mode deux joueurs en alternance qui ne parviendra pas réellement à rallonger la durée e vie. Selon le joueur qui s’y essayera, Donkey Kong Jr aura donc une durée de vie franchement limitée ou un replay value illimité. On aurait cependant apprécié une plus grand nombre de tableaux puisque refaire encore et encore les mêmes niveaux lassera très vite la plupart des joueurs, même si DKJr fera partie tout comme son prédécesseur de ces jeux que l’on ressortira volontiers de leur boite pour une petite partie ponctuelle.

Conclusion (16/20)

Donkey Kong Jr parvient donc à faire au moins aussi bien que son grand frère, en apportant notamment quelques améliorations graphiques et sonores des plus sympathiques. Il disposera en outre de quelques ajouts de gameplay le rendant plus riche que le premier volet. On aurait cependant apprécié que Big N ne nous serve pas à nouveau un portage pur et dur de la version arcade, mais une version revoyant à la hausse sa richesse graphique et le nombre de niveaux. Dommage, même si le soft restera malgré tout dans le haut de gamme de la ludothèque Nes, en tant que précurseur dans le genre des jeux de plates-formes.


Article publié le 06/08/2008 Jeu testé par Manuwaza