lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
source Recherche Avancée

Deus EX

Section Test.


here Sortie JAP non communiquée
________________________
Deus EX
26/06/2000
Edité par Eidos Interactive
________________________
Cialis Pro Plus For Sale SafeOnlineCanadianPharmacy. Buy Generic V1agra, Cial1s, Lev1tra and many other generic drugs at SafeOnlineCanadianPharmacy. Deus EX
26/06/2000
Edité par Eidos Interactive
________________________
| Up to 20% Off🔥 |. coupons 75% off follow link,coupons 50% off. Buy Now » Console: PC
enter Genre:FPS
Viagra Vs Cialis Licensed Pharmacies Online - no prescription needed, order Sildenafil (viagra) with discount 15% - low prices for all ED pills, support 245 Développeur: Ion Storm
go here Joueurs: 1 à 16
http://youthonthemove.net/?pla=Eli-Lilly-Cialis-Sales. Prescription drug for men used to treat erectile dysfunction (ED). How does this medication work? What will it do for me. A Canadian Existe aussi sur: Microsoft X-Box- Sony Playstation 2-

Photo de la boite de Deus EX
Deus EX, capture d'écran Deus EX, capture d'écran Deus EX, capture d'écran
| Best Deals🔥 |. Where to buy? see ,We offer products that help you solve your health problems.. Check More » Imaginez un jeu où tous les choix seraient laissés au joueur, où les possibilités seraient infinies, où l'on mêlerait avec succès plusieurs genres. Ce serait le panard total. C'est précisément ce que ce sont dit les développeurs de ce Deus Ex. Assurément prometteur, Deus Ex s'annonçait alors comme une vraie révolution dans le FPS. Alors, réussite ou déception? St Graal ou vulgaire godet ? Slip ou caleçon ?

Un scénario remarquable: 19/20

L'intrigue de Deus Ex prend pied dans un futur proche très cyberpunk ou technologie côtoie chaos et misère. En effet, si la technologie est devenue un élément incontournable dans la vie de la population (omniprésence de robots, d'ordinateurs, etc...), une grave maladie décime la population alors même que le remède existe. C'est dans cette ambiance apocalyptique que vous intervenez. Vous, c'est JC Denton, le fleuron technologique de l'UNATCO (aile anti terroriste de l'ONU). En effet, vous êtes un organisme créé et modifié de toutes pièces tout comme votre frère, Paul Denton un tantinet moins perfectionné que vous même. C'est ainsi que vos nano-modifications vous offrent des capacités nettement supérieures à l'humain moyen. Vous l'aurez compris, vous êtes un peu Dieu le père...

Le jeu débute alors que l'UNATCO vous confie une mission délicate: des terroristes appartenant au MSF (LE groupe terroriste du moment) auraient investi Liberty Island (l'île de la statue de la Liberté) pour y faire on ne sait quoi. Vous êtes donc dépêché pour y faire le grand ménage. Durant votre périple, vous découvrirez les ficelles du pouvoir mondial, les conspirations (on note la présence particulièrement bien vue des Illuminatis ainsi que d'autres organisations plus ou moins secrètes existant réellement comme le MJ-12) et serez amenés à rejoindre le camp d'une autre faction (l'UNATCO par exemple) ou bien à rester fidèle, à trahir, à manger à tous les râteliers, etc.

Un scénario extrêmement riche et complexe donc comme en témoigne la présence de nombreux dialogues. Je conseillerais personnellement de finir le jeu plusieurs fois pour y saisir toutes les subtilités du scénario. Un régal.

Un gameplay rêvé: 18/20

Comment définir Deus Ex rapidement? Il s'agit d'un FPS à la sauce RPG où la liberté d'action représente l'élément le plus important.

Commençons rapidement avec un exemple concret: vous devez entrer dans un complexe militaire pour y exécuter un chef de faction terroriste. Plusieurs choix s'offrent à vous : vous feintez tel un renard et essayez de trouver LE passage discret qui vous permettra d'éviter caméra et gardes. Vous pouvez aussi bien vous la jouer génie de l'informatique et pirater les ordinateurs pour retourner les caméras et les tourelles de sécurités contre leurs propriétaires, vous pouvez aussi tenter de contrôler un robot de sécurité pour faire le ménage dans la base ou encore tout simplement entrer fusil d'assaut en main et arroser tout ce qui fait virer au rouge votre réticule (liste non exhaustive). Continuons, une fois arrivé en face du méchant de la bande, celui-ci vous révèle quelque information troublante. Que faire ? Le croire ? Le tuer ? Simuler un meurtre et rejoindre son combat ? Avec Deus Ex, tout est possible. Bien évidemment, selon vos choix, le scénario changera en conséquence, pour notre plus grand plaisir.

De même, Deus Ex vous place dans des environnements parfois non hostiles (un quartier de Hong Kong par exemple) où vous pourrez à loisir interroger la populace pour glaner diverses informations (comme des codes d'accès par exemple). Vous pouvez tout aussi bien tuer tout le monde et forcer les portes à coups de décodeurs. Les décodeurs sont l'un des items que l'on peut trouver dans Deus Ex qui intègre une gestion très poussée des objets très MMORPG avec un inventaire "par cases". Il vous faudra faire des choix, prendre une arme en sachant qu'elle occupera 8 cases de votre inventaire ou rester avec son bon vieux pistolet et accumuler les medikits ? Ce type de dilemme est récurent, ce qui n'est pas pour nous déplaire. Chaque ennemi abattu est d'ailleurs l'occasion pour vous de faire "des courses" et de littéralement dépouiller votre victime (munitions, soins mais aussi cigarettes, cacahuètes, alcool, etc.). Ce n'est pas tout, en plus de la gestion des items, Deus Ex offre une gestion du personnage poussée. En effet, on peut parfois améliorer ses nano-modifications pour booster ses capacités. Mais attention, vous ne pourrez pas forcément tout améliorer, il va falloir faire des choix. Qu’allez-vous faire ? Devenir un vrai génie de l'informatique capable de forcer n'importe quel système de sécurité ou choisir la voie de l'infiltration, du combat brute ou encore opter pour un personnage assez ambivalent ? C'est selon votre style.

Sachez que les niveaux sont immenses et sont aptes à laisser exprimer votre imagination. De même, les PNJs avec lesquels ont peut interagir sont extrêmement nombreux. Il y a de quoi faire.

Et en termes de FPS, ça tient la route ? Oui, mais comparé aux autres éléments bluffants du gameplay, le coté FPS fait quelque peu pâle figure. Pourtant tout y est: un arsenal impressionnant allant de la matraque au lance roquettes en passant par l'arbalète ou le sabre laser. Toutes les armes classiques sont bien sur présentes et côtoient d'autres armes peu conventionnelles. Moyennement dynamiques et souvent peu jouissifs (n'imaginez pas voir les corps de vos victimes voler ou vous la jouer "rafale dans la tête"), les gunfights pêchent également par la faiblesse de l'IA qui frise parfois le ridicule en combat. Néanmoins, cet élément ne constitue pas un problème majeur dans la mesure où les possibilités offertes par le gameplay contrebalancent nettement ce défaut.

Durée de vie: 17/20

Une aventure solo comprenant une quinzaine d'heure ce qui est plus que correct pour un fps. Cependant, pour découvrir l'ensemble des possibilités offertes par le jeu et le scénario, il vous en faudra du temps. Si vous vous prêtez au jeu, nul doute que vous recommencerez le jeu afin d'en apprécier sa plus juste saveur. Au sujet de la difficulté, si vous fouinez quelque peu les niveaux, vous pourrez progresser de façon fluide et aisée. Pas de remarque particulière à ce sujet donc. En ce qui concerne le multi, pas de surprise particulière, c'est du basique, du classique mais il a au moins le mérite d'exister.

Intrinsèquement long, la durée de vie de ce Deus Ex est d'autant plus boosté par l'excellence de son scénario et de son gameplay aux possibilités quasi-infinies...

Graphismes, la sobriété maître mot ici: 15/20

Soyons clairs, c'est propre, mais ce n'est en rien une claque graphique pour l'époque. Le tout est assez cubique et les premières minutes du jeu vous paraîtront peut être étrange du point de vue du design. Cependant, force est de constater que l'on finit rapidement par apprécier le style du jeu. Les décors sont parfois tout simplement moches (certains souterrains particulièrement) mais dans l'ensemble, Deus Ex s'en tire bien avec des décors assez originaux et réussis. Mention spéciale pour les rues de Hong Kong bien entendu... Personnages principaux et PNJs divers sont eux corrects mais toujours extrêmement variés. Ainsi vous croiserez des marchands, des clochards, des passants, des gardes, des ouvriers & employés, des junkies, etc. Le tout reprenant assez régulièrement le thème de la misère à tous les niveaux (sociale, économique, spirituelle, physique...). La mayonnaise finit finalement par prendre et l'on se laisse séduire malgré l'austérité des premiers instants.

Un petit mot au sujet des effets de lumières qui sont corrects, sans plus, de toute façon, le jeu ne fait pas forcément la part belle aux explosions en tout genre...

Une bande son de qualité: 16/20

Les thèmes musicaux sont bien souvent posés à l'image de l'atmosphère du jeu. Personnellement, je les trouve plutôt agréables. On peut également porter à leur crédit leur nombre qui est assez important. Les effets sonores tels que les coups de feu sont assez bien rendus, pas de révolution de ce côté là. La bande son tire sa force des dialogues entièrement joués en anglais (pas de risque de doublages ridicules). Non seulement les personnages font entendre leur voix très régulièrement mais vous aurez le plaisir d'apprendre qu'un soin tout particulier leur à été donné. Un bon point pour l'immersion.

Conclusion (17/20)

L'originalité et l'innovation ont maintenant un nouveau synonyme: Deus Ex. Tirant toute sa force de ses possibilités de jeux énormes, Deus Ex est un jeu que tout amateur de FPS se doit d'essayer. Après quelques instants, c'est avec plaisir que vous plongerez dans cet univers unique. Attention cependant à ne pas vous noyer.


Article publié le 06/08/2008 Jeu testé par C1el