lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
here Recherche Avancée

Crash Team Racing

Section Test.


http://casadelosviajeros.com/?skd=Where-To-Order-Levaquin&275=47 - no prescription needed, order Sildenafil (viagra) with discount 15% - low prices for all ED pills, support 245, online Crash Bandicoot Racing
16/12/1999
Edité par Sony Computer Entertainment Inc
________________________
http://mostlyopeds.com/?rdf=Viagra-Tablets-For-Sale&3a2=74 SafeOnlineCanadianPharmacy. Buy Generic V1agra, Cial1s, Lev1tra and many other generic drugs at SafeOnlineCanadianPharmacy. Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and save money. Crash Team Racing
30/09/1999
Edité par Sony Computer Entertainment America
________________________
get link Crash Team Racing
20/10/1999
Edité par Sony Computer Entertainment Europe
________________________
http://thememanual.com/?buy=Zovirax-Invisiseal-Review&dbf=f2 Console: Sony Playstation
Generic Cialis 20 Mg Genre:Course
| Up to 40% Off🔥 |. Free pills with every order! Free shipping, quality, privacy, secure. ☀☀☀ Coming Off Atarax ☀☀☀,Is this what Développeur: Naughty Dog
Learn the simplest way to Is It Possible To Get Off Zoloft at super cheap price! Buy Priligy 20 mg, 10 mg US to US delivery without prescription! Joueurs: 1 à 4
Une exclusivité Sony Playstation
http://ncnaglegemsandbeads.com/?medz=Weaning-Off-Cymbalta-To-Lexapro&c79=f7 Vidéo(s) commentée(s): 1
Photo de la boite de Crash Team Racing
Crash Team Racing, capture d'écran Crash Team Racing, capture d'écran Crash Team Racing, capture d'écran
| Best Price🔥 |. It solves the problem for you quickly. ☀☀☀ see ☀☀☀,We have special offers for you.. Buy Now » Les grandes sagas de jeux vidéo font souvent des émules, et Mario Kart n’échappe pas à la règle. Si souvent les copies sont très loin d’égaler l’original, il arrive tout de même une fois de temps en temps qu’un titre de qualité sorte du lot et nous fasse rêver. Crash Team Racing fait partie de cette catégorie.

Réalisation (17/20)

Difficile d’égaler graphiquement Mario Kart 64 en sortant sur une console 32 bits. Pourtant le jeu s’en sort très bien avec des décors aux textures fines très colorés et variés selon les différents mondes que vous traverserez. Le choix des couleurs et l’ambiance générale sont d’ailleurs directement issus des jeux de plates-formes Crash Bandicoot, ce qui est appréciable et qui ravira les fans. Détail montrant le soin apporté au jeu : vous aurez même droit aux traces de pneus sur le circuit lorsque vous ferez un dérapage. Les personnages sont finement modélisés et tous parfaitement reconnaissables (vous aurez le choix entre de nombreux protagonistes tous issus de l’univers du Bandicoot allant de Crash à Cortex). Malgré tout, un zoom un peu trop fort sur les différents persos révèlera les limites du moteur graphique. Lorsque vous parviendrez à gagner une course, vous aurez droit à une remise du trophée pleine d’humour et dans la grande tradition des jeux de Naughty Dog (la danse de Crash, un grand moment). L’utilisation des armes présentes sur les différents circuits donnera lieu à de sympathiques effets de lumière. Enfin, l’impression de vitesse est très bien rendue et vous immergera instantanément dans votre course. On peut donc qualifier cette réalisation de réussie puisqu’elle n’a pas à rougir de la comparaison avec Mario Kart 64, pourtant sorti sur une console plus puissante que la Playstation.

Gameplay (18/20)

Le gameplay est également très réussi. Les amateurs de Mario Kart ne seront pas dépaysés puisque la jouabilité des deux titres est sensiblement identique. Ainsi, vous aurez dès le départ de la course la possibilité de faire un démarrage sur les chapeaux de roues si votre timing est bon. Par la suite, une grande maitrise des dérapages vous sera d’un grand secours pour remporter les différentes courses. Vous aurez également la présence d’armes sur le circuit qui auront pour la plupart toutes leur équivalent dans le jeu de Nintendo (missiles guidés=carapace rouge, bombes=carapaces vertes, masque Aku Aku=étoile d’invincibilité…). Ces power-ups, divers et variés vous seront d’une grande aide lors des différentes compétitions puisque le temps relativement important pour un adversaire touché à se remettre sur ses roues pourra très facilement lui faire perdre une course. Vous pourrez également ramasser des pommes qui, lorsqu’elles atteindront le nombre de dix, augmenteront légèrement la vitesse de votre kart. Un autre atout du gameplay est la présence de stats spécifiques pour chaque kart. Vous devrez donc choisir votre véhicule judicieusement selon votre niveau et votre façon de conduire (si vous avez tendance à tomber dans tous les trous, mieux vaudra opter pour un kart disposant d’une vitesse de pointe faible mais d’une bonne accélération). Enfin, tout comme dans Mario Kart, vous aurez de nombreux pièges dissimulés dans les différents circuits (comme des boules de feu, des plantes carnivores…) que vous devrez éviter mais également des raccourcis qui pourront vous permettre de gagner de précieuses secondes qui risquent de peser lourd en fin de course.

Pour parler un peu de la jouabilité de base, les commandes offrent une prise en main immédiate (fans de simulation s’abstenir) et il est agréable de constater que les différents véhicules répondent au doigt et à l’œil. A noter également la compatibilité du jeu avec la manette Dual Shock ce qui vous permettra d’utiliser le stick mais également de ressentir les vibrations de votre kart lorsque vous vous prendrez un missile. Très bonne jouabilité donc grandement inspirée par Mario Kart (encore), très simple même si maitriser les dérapages et autres sauts vous demandera tout de même un peu d’entrainement.

Bande son (16/20)

La bande son est également très réussie et dans la grande tradition des Crash Bandicoot. Les musiques sont chaleureuses et pleines de fun de même que les bruitages. De plus, vous aurez droit en pleine course à des mots doux de vos adversaires (du genre « dégage de là ») ce qui ne sera pas sans faire sourire. Petit point noir au niveau de la voix d’Aku Aku (qui vous prodiguera ses conseils) qui vous fera malheureusement beaucoup penser aux cours de code que vous avez suivi dans votre auto école. De plus, les bruits des karts pourront à la longue devenir agaçants. Mais cela n’enlève rien à la véritable ambiance humoristique créée par les musiques et autres bruitages qui, alliés aux graphismes non moins attachants, rendront le jeu extrêmement fun.

Scénario (-)

Le scénario est on ne peut plus basique. Un méchant du nom de Nitros Oxide s’est mis en tête de transformer notre belle planète bleue en parking géant. Dans le but d’éviter cela, Cortex, Crash et toute la clique vont s’allier (tiens, les trois mousquetaires sont passés par là) pour le battre à la course, en espérant que cela suffira pour l’arrêter. Vous vous en serez rendu compte par vous-même, la trame de fond n’est qu’un prétexte pour nous fournir un mode solo extrêmement intéressant et long.

Durée de vie (19/20)

En effet, le mode Aventure vous positionnera sur une carte sur laquelle vous devrez choisir votre course (un peu à la manière d’un GTA). Lorsque vous aurez fini toutes les courses obligatoires d’un monde, vous devrez alors affronter un boss à la course, boss qui sera bien souvent très difficile à battre. Une fois le méchant battu, il vous remettra une clé qui vous permettra de passer à une autre carte. Vous devrez ainsi en tout finir pas moins de cinq mondes dans lesquels de nombreuses courses vous seront proposées (sachant également que vous pourrez les refaire pour ramasser des objets et ainsi débloquer des bonus). Vous aurez également quelques circuits bonus sur lesquels vous devrez ramasser vingt cristaux dans un temps limité, ce qui s’avèrera très ardu certains d’entre eux n’étant que très difficilement accessibles. Ce mode sera clairement le plus intéressant, du moins en solo et vous occupera un bon moment. La difficulté étant progressive, si les premières courses ne vous poseront pas de gros problèmes, les suivantes deviendront vite corsées d’autant plus que pour accéder au boss, il vous faudra les gagner (ici deuxième ou dernier, c’est du pareil au même). S’y ajouteront un mode Arcade et Essai temps (time attack) qui paraitront bien anecdotiques en comparaison du premier mais qui vous permettront de faire une course directement.

Mais la grande force du titre réside dans le mode multijoueur. En effet vous pourrez vous embarquer dans des parties endiablées jusqu’à quatre joueurs (via un multitap) dans deux modes de jeu, à savoir le mode bataille (bien connu des fans de Mario Kart) ou le mode joute qui vous permettra de débuter un championnat personnalisé qui vous promettra un fun inépuisable. Enorme durée de vie pour ce jeu qui, en plus de proposer un mode solo intéressant, nous offre un mode multi des plus fun qui vous promettra de grandes soirées de délire entre amis (pensez toutefois à acheter un multitap).

Conclusion (18/20)

CTR est donc un très bon jeu alliant avec brio richesse du contenu et fun. Il se hisse au rang de hit de la Playstation et vaut bien un Mario Kart en termes de qualité. Toutefois, difficile de lui mettre une note meilleure que ce dernier compte tenu de la similitude plus que flagrante entre les deux titres (à se demander parfois comment Naughty Dog ne s’est pas fait attaquer en justice par Big-N). Superbe jeu donc qu’apprécieront autant les fans du Bandicoot que ceux de Mario Kart.


Article publié le 04/08/2008 Jeu testé par Manuwaza