lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
http://seniorenzentrum-diedorf.com/?yah=Buy-Clomid-Uk-Pct&5a1=ba Recherche Avancée

Constructor

Section Test.


Discount On Zoloft Sortie JAP non communiquée
________________________
Viagra Blue Pill For Sale Sortie US non communiquée
________________________
Super Kamagra Next Day Delivery Uk Constructor
??/??/1998
Edité par Acclaim Entertainment
________________________
http://pentian.com/?here=Weaning-Off-Effexor-How-Long-Do-Side-Effects-Last&e8f=42 Console: Sony Playstation
http://prohealthplans.ca/?llt=Is-Viagra-Otc-Or-Prescription&ea3=d5 Genre:Gestion
source site Développeur: System 3
http://spotliteme.com/?eq=how-to-get-prescribed-cipro&c75=d6 Joueurs: Solo uniquement
get link Existe aussi sur: PC-

Photo de la boite de Constructor
Constructor, capture d'écran Constructor, capture d'écran Constructor, capture d'écran
source site Il était une fois un monde merveilleux où le but premier de tout à chacun est de se faire un max de thunes sur le dos de ses congénères…. Bienvenue dans le monde des promoteurs immobiliers…. Quoique, actuellement, ce n’est plus tout à fait le cas….

L’histoire

Bon, vous êtes un gentil promoteur immobilier qui, par amour de son prochain, décide la construction de lotissements, afin que personne ne soit dehors cet hiver…Non, j’déconne. En fait, votre but est de vous faire le max de pognon sur le dos de vos locataires, les faire se reproduire, pour qu’ils vous fournissent de la main d’œuvre à pas cher et le cas échéant les expulser sans vergogne si ceux-ci se montrent trop exigeants ou réticents à payer leurs loyers. Vous devrez, aussi, pourrir la vie des locataires des promoteurs adverses, et cerises sur le gâteau, éliminer vos concurrents par le biais de moyens plus ou moins légaux….Beau programme non ?

Le jeu

Nous avons affaire ici à une simulation dite « économique » où l’humour et la « perversion » sont les moteurs principaux. Pour mener à bien votre mission, vous aurez à votre disposition, divers types de bâtiments qui vous apporteront certains bienfaits pour accomplir vos méfaits. Explications.

Les bâtiments

Tout d’abord, concernant la construction pure, vous disposerez d’un QG, dans lequel sont réunies vos équipes de construction. En début de partie, vous aurez deux équipes dédiées à la construction de bâtiments, composées d’un chef d’équipe et trois employés ; et deux réparateurs (bah oui, vous devez entretenir vos immeubles).

Avant de vous lancer dans vos projets immobiliers, vous devrez construire une fabrique de bois, qui vous donnera accès aux trois premiers types d’habitation du jeu (dans l’ordre de gamme : cabanes de rondins / maisonnette en bois / maison en bois). Une fois que vous aurez construit une habitation de chaque type, vous pourrez construire une fabrique de ciment, qui vous permettra de monter en gamme avec trois types de maisons en bois et briques. A ce stade vous aurez accès aux premiers se(r)vices publics (nous y reviendrons un peu plus loin). Et là rebelote une fois un immeuble de chaque type produit, vous aurez accès à la fabrique de briques qui vous donnera accès à trois nouveaux types d’habitations qui vous donneront ensuite droit à la fabrique d’acier. Au total, vous aurez accès à une vingtaine d’habitations différentes classées par niveau (de 1 à 5, puis un 6ème niveau appelées constructions spéciales et qui sont, bien entendu hors de prix).


Les « se(r)vices Publics »

Dès que vous aurez construit la fabrique de ciment, vous aurez accès à vos premiers services publics. Telle l’usine à gadget qui vous permettra d’améliorer vos immeubles et jardins (comme le double vitrage pour atténuer le bruit de vos usines ou les décorations extérieures, comme les arbres). Mais aussi le Poste de Police et la prison pour améliorer la sécurité face aux indésirables que ne manqueront pas d’envoyer vos adversaires (nous y reviendrons également). Vous aurez aussi comme autres services le Parc, l’école, l’hôpital…et le QG de la Mafia, si, si…qui vous fournira tueurs à gages pour éliminer des membres adverses récalcitrants et éventuellement vous servira de banque (avec tous les risques que cela comporte)

Alors maintenant, c’est bien d’avoir construit, mais va falloir aussi trouver des locataires pour vos habitations, et figurez-vous, que c’est justement le sujet du prochain paragraphe (comment j’assure trop ! Vive moi !)


Les locataires

Chaque niveau d’habitation vous proposera deux couples de locataires :

- niveau 1 : * Les Ploucs (c’est leur surnom dans le jeu !) : vous fournissent la main d’œuvre de base, corvéable à merci, mais hélas leur durée de vie est faible (ah bah oui, vos locataires meurent, arrivée à un certain âge, que voulez vous çà arrive !)

* Les motards : ceux là paient leurs loyers dans les temps, leur progéniture est assidue à la tache et en plus ils vivent plus longtemps ! Chouette, vous allez pouvoir mieux les exploiter….En contrepartie, ils sont plus exigeants (salaud de pauvres ! comme dirait Coluche. C’est de l’humour hein, pas de méprise)

- niveau 2 : * Les Punks : paient leurs loyers dans les temps et vous fourniront de la main d’œuvre pour vos postes de police (ouais, çà semble un peu paradoxal pour des rebelles, mais bon)

* Les Etudiants : sont moins productifs que les Punks mais sont plus attirés par l’argent

- niveau 3 : * Les Intellos : ils excellent en terme de fécondité et donc vous fourniront de la main d’œuvre.

* Le Major et sa femme : de vrais horloges concernant le paiement des loyers, mais en contrepartie, ce sont les casse-couilles de service au niveau des exigences…On peut pas tout avoir non plus…

- niveau 4 : * Les Yuppies : leur « performance » en terme de fécondité est égale à la mauvaise volonté qu’ils mettent à vous régler les loyers (ont des oursins dans les poches)

*Le Professeur et sa femme : leur fécondité est faible, mais en contrepartie, ce sont d’excellents locataires.

- niveau 5 : * La Famille des agents de change : fécondité quasi nulle, ils se rattrapent au niveau des conseils fonciers et financiers.

* La Famille BCBG : sont très exigeants envers vous, mais ce sera le prix à payer pour arriver au sommet.

A partir du niveau 2, le cinquième locataire du même niveau (exemple le cinquième couple de locataires du couple Intello) devient un super-locataire. Ces locataires augmentent vos performances dans le jeu et font diminuer celles de vos adversaires. Tachez également de satisfaire au maximum vos locataires car si vous ne répondez pas favorablement à leurs griefs vous emmagasinez des points négatifs, qui arrivée à un certain nombre, vous mènent au Game Over…Vous devrez aussi les éduquer pour avoir accès aux locataires de niveaux supérieurs.

Il est maintenant temps de passer aux moyens mis à votre disposition pour éliminer vos adversaires


Les Indésirables :

Ils sont au nombre de sept et débordent d’imagination pour pourrir la vie des locataires adverses !

Le Hippie est spécialiste des piquets de grève devant les usines adverses, des fêtes improvisées (qui détournent les équipes de construction, policiers de leurs occupations) et des squats dans les maisons adverses. Il permet également d’évincer un hippie adverse d’une de vos maisons.

Le Clown permet de désenvoûter vos maisons occupées par les fantômes, il neutralise les chiens de garde, vous permettant d’entrer dans les maisons adverses et provoquer des incendies

Le Fantôme peut posséder les gens, hanter les maisons pour stresser les locataires ennemis et les faire fuir, rendre invisible vos persos et créer des zombies pour semer la panique dans les quartiers ennemis.

Monsieur Bricolo : un conseil ne faites jamais appel à lui pour effectuer des réparations chez vous au risque de vous retrouver en caleçon !

Le cinglé : le spécialiste « es » destruction et panique

Les voyous : terrorisent et cherchent bagarres à tout le monde

Le voleur : ben le voleur vole (ah oui je suis allé la chercher loin celle là) des ressources, des armes, de l’argent, des gadgets

Les graphismes 12/20

Les graphismes des immeubles sont sympas, mais peu variés (dans le sens qu’il y a en tout et pour tout une vingtaine de types différents (on est loin de Sim City). Vos persos, quant à eux, sont tellement lilliputiens que vous aurez du mal à admirer. Pour les intérieurs des habitations ce sont des tableaux fixes qui évoluent suivant les améliorations que vous y apporterez. Vous ne pourrez interagir à l’intérieur. (c’est pas les Sims !). Pour résumer c’est propre, sans plus. Notez que l’aire de jeu visible est petite, je prie pour que vous ayez autre chose qu’un écran 36 cm, parce que là, vous allez pleurer….à force de vous niquer les yeux !

Animations/jouabilité 09/20 (au pad) 12/20 (à la souris)

Pour les animations bon, ben, comment dire, c’est le minimum syndical, voire moins…ah ouais, on peut dire moins (vous voyez vos hommes se déplacer d’un point à un autre. Dès que vous cliquez pour voir vos locataires, c’est un petit film qui passe en boucle). Pour la jouabilité, privilégiez la souris, au pad, c’est la G-A-L-E-R-E !!. De plus les cases où vous devez cliquer sont petites, donc pas faciles à distinguer, même sur un écran 70 cm, faut le faire !!

Musiques/Bruitages 05/20

Bon d’accord c’est une simulation économique, mais est-ce pour autant une raison pour ne mettre aucune musique d’ambiance !!! Vous n’aurez droit qu’à quelques bruitages parcimonieux. Ah si y’a une musique quand un ouvrier améliore une pièce, celui-ci chantonne….toujours le même morceau…C’est chiant !!

Verdict (12/20)

Constructor est une simulation, certes drôle par certains aspects, mais surtout austère et peu facile à prendre en main (vous allez galérer sévère à votre première partie). Mais ce n’est, pour autant, pas un mauvais jeu. Cependant, il nécessite une carte mémoire par sauvegarde !.....un record dans le genre !


Article publié le 23/10/2008 Jeu testé par Le_Marbrier