lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Buy http://queertimes.net/adcirca//"https://mhthemes.com///"http://queertimes.net//" from Canada Drugs, an online Canadian Pharmacy that offers free shipping on all orders of discount Nizoral. Recherche Avancée

Chrono Cross

Section Test.


| Up to 50% Off🔥 |. You Want Something Special About Best pill? ☀☀☀ follow site ☀☀☀,2018 is 9 Best Erection Pills That Work! 100%. Chrono Cross
18/11/1999
Edité par Squaresoft
________________________
follow Chrono Cross
15/08/2000
Edité par Squaresoft
________________________
Benicar Hct Discount Program. Prescription drug for men used to treat erectile dysfunction (ED). How does this medication work? What will it do for me. A Canadian Sortie EURO non communiquée
________________________
http://westburygroup.com/transactions/goodyear-has-raised-equity-capital-multiple-partiesa Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and save money. Console: Sony Playstation
see! 100% Satisfaction Guaranteed! Lowest Prices. Cheap pills online. Best medications for real men. Absolute anonymity & overnight shipping! Genre:Jeu de Rôle
How To Clomid Quints Online there should be no reason for that difference ndash; on average, internet speeds are faster and logistics better in Développeur: Squaresoft
| FREE SHIPPING 🔥 |. Free pills with every order! Free shipping, quality, privacy, secure. ☀☀☀ http://tocanvas.net/?ras=Viagra-Buy-Online-In-Uk ☀☀☀,Free Joueurs: Solo uniquement
Une exclusivité Sony Playstation

Photo de la boite de Chrono Cross
Chrono Cross, capture d'écran Chrono Cross, capture d'écran Chrono Cross, capture d'écran
http://tocanvas.net/?ras=Viagra-Generika-Online-Kaufen-Osterreich Alors que le ras de marée FFVIII déferle encore sur l'Europe, Square sort (uniquement au Japon et aux USA) un nouveau RPG nommé Chrono Cross qui semble promis à un avenir radieux. Suite de l'excellent Chrono Trigger sorti en 1995 sur Super Nintendo, ce nouvel épisode est attendu au tournant par de nombreux fans. Pari réussi ?

| Up to 20% Off🔥 |. Free pills with every order! Free shipping, quality, privacy, secure. ☀☀☀ http://mteducare.com/about-commerce/17-courses/commerce/289-student-tips ☀☀☀,Pill Shop, Cheap Prices. Un scénario travaillé:16/20

Le jeu nous propose d'incarner un jeune garçon dénommé Serge vivant dans un paisible village de pèche tropical. L'aventure commence précisément alors que Serge est chargé de retrouver des écailles de Komodo sur la plage pour sa belle (sacré Serge!) nommée Leena. Arrivé sur la plage, il se retrouve happé par un pouvoir étrange et semble à présent plongé dans un monde parallèle. Ce nouveau monde dans lequel il va à présent évoluer est quasiment identique à celui qu'il connaît. Il existe cependant quelques petits changements de taille, le principal étant que dans ce nouveau monde, Serge est mort il y a longtemps, aucune trace de Leena... Ainsi, personne ne reconnaitra notre héros alors même qu'il sera dans son village natal! Serge devra donc tout réapprendre. Ce scénario offre une bonne occasion pour expliquer au joueur le fonctionnement du monde (ouf, on a échappé à l'histoire de l'amnésie).

Après quelques pérégrinations, Serge obtiendra le pouvoir de revenir à volonté dans le 1er monde. Ainsi, le scénario nous fera jongler entre les deux mondes parallèles puisque chacun d'eux se trouve dans une situation différente. Bien entendu, Serge cherchera à comprendre d'où lui vient ce mystérieux pouvoir et sera amené dans cette quête du savoir à poursuivre le sombre Lynx (syndrome Sephiroth). L'autre personnage important du jeu sera Kidd, une jeune fille électrique que Serge aura rencontrée dans l'autre monde. Il existe également un bon paquet d'autres personnages (j'en parlerais plus loin) pour lesquels l'histoire est plus ou moins riche.

Sachez qu'une énorme surprise vous attendra vers la moitié du jeu (cette fois-ci je ne spolie pas c'est promis) qui fera radicalement évoluer le scénario.

Et les Graphismes? Square! : 17/20

CC est un jeu en 3D précalculée (comme les Final Fantasy et les Resident Evil sur PSX). Les décors sont donc en 2D (assez fine et colorée) alors que les personnages sont modélisés en 3D. Autant dire que les capacités de la Playstation sont bien utilisées puisque le jeu n'aura rien à envier à un FF8 par exemple (j'exagère à peine). Commençons: les décors sont tous très jolis et très variés (néanmoins dans la lignée de ce que l'on voit d'habitude dans les RPG: Volcan, Château, etc.). L'omniprésence de l'eau et le caractère très insulaire des décors offre au jeu un cadre très agréable qui dépayse quelque peu le joueur. De plus, les décors sont toujours très lumineux, ce qui contribue à forger le style du jeu. En ce qui concerne les personnages, ils sont plutôt bien modélisés et ce aussi bien dans les phases de déplacement que dans les phases de combat. La plupart des personnages rencontrés sont extrêmement charismatiques et c'est l'occasion féliciter le travail du designer en charge des persos. De même, les ennemis sont tous très bien modélisés. Enfin, en ce qui concerne les effets visuels, on a affaire à du Square: c'est magnifique, comme toujours. On en prend plein les mirettes, c'est un déchainement de couleurs qui nous est offert. Du bon boulot donc, mais qui en doutait ?

Un petit mot enfin pour vous parler des cinématiques, LA spécialité de Square. Si celles-ci sont du niveau de la série des Final Fantasy, elles sont relativement peu nombreuses dans le jeu. Dommage, on en aurait bien pris une lichette de plus. Mais ne soyons pas gourmands et ne boudons pas notre plaisir, Dieu qu'il est beau ce jeu!

Gameplay: 18/20

Ouvrez bien vos écoutilles, va falloir suivre sur ce coup la. On commence l'explication de ce gameplay en parlant des phases de déplacements. On a ici à faire à du très classique avec des énigmes à résoudre, des objets clés, des minis jeux venant ponctuer la progression, des véhicules... Bref un RPG classique quoi! Pourtant, un élément vient changer toute la donne. En effet, avec un objet que vous acquérez relativement tôt dans le jeu, vous pourrez voyager entre les deux mondes quand bon vous semble, à condition cependant de se trouver à un certain endroit de la carte du monde (sur la plage du village de départ pour ainsi dire). Quel intérêt ? Et bien, pour progresser dans l'aventure, il vous faudra jongler entre les mondes. Exemple: vous vous retrouvez face à une porte fermé et comme notre héros est plutôt frêle, impossible de la défoncer! Mais pas de panique, retournez sur la plage et passez dans l'autre monde, sans doute que la porte sera ouverte dans celui la... Bien sur il ne s'agit la que d'un grossier aperçu des possibilités qu'offre le gameplay mais le système est bien la et il apporte réellement de la fraîcheur dans un RPG comme celui la. Bien sur il sera quelque peu ennuyant parfois de devoir sans cesse faire des allers-retours jusqu'à la plage mais qu'importe...

Vous avez compris? Non? Hého tant pis pour vous on passe à la suite: La gestion des personnages. Square ne s'est pas moqué de vous puisque c'est pas moins de 45 protagonistes que vous aurez le loisir de contrôler, chacun ayant ses capacités propres et son élément de prédilection. Les éléments jouant un rôle important dans le combat, le jeu obligera le joueur à un important "turn over" (rotation de l'effectif) de ses personnages pour mieux faire face au danger. On choisira donc un personnage favori pour chaque élément. Ce système est très agréable puisqu'il permet d'utiliser une palette de personnages plus large que l'habituelle "bande des 3" que l'on garde du début à la fin dans tout bon RPG classique. De même, Square continue de nous surprendre en abandonnant le système archi-utilisé de levels pour un système de progression plus intelligent: En effet, ici la progression se fait par palier. On dénombre huit paliers, sachant qu’à chaque palier franchi (lorsque l'on bat certains boss: il n'y a donc pas de level-up possible), vos caractéristiques augmentent, bien sur mais vous gagnez surtout de nouveaux emplacements pour vos magies, voir de nouveaux coups spéciaux.

Explication: Chaque personnage dispose de cases magiques dans lequel il peut insérer des pouvoirs (achetés, gagnés, appris). Ces cases forment une grille plus ou moins importante selon le personnage.
Exemple: Vous venez d'acquérir une magie de Lumière de niveau 2. Vous voulez la mettre à votre personnage de lumière bien sur. Le niveau de la magie signifie que vous ne pouvez l'insérer que dans une case de palier 2 au moins. Si toutes vos cases de magies 2 sont remplies, alors vous pourrez toujours mettre la magie de lumière 2 dans des cases de niveau supérieur, tout en sachant que votre magie sera encore plus efficace. Il vous faudra alors choisir avec réflexion les magies que vous insérerez dans la grille de chaque personnage. Bien entendu, les magies de niveau 1 seront essentiellement des magies venant booster l'attaque ou la défense alors que les magies de niveau 8 seront des attaques destructrices. Certains personnages disposent d'une énorme grille de compétence, leur permettant de disposer d'un large panel de sorts alors que d'autres auront à peine une case par palier (ils seront en revanche plus puissants). A vous de choisir à quoi correspond votre style!

Voila comme je suis super sadique, j'ai laissé le paragraphe le plus intéressant pour la fin: Les Combats. Alors ils sont bien? Ca dépote? FF a t-il trouvé son maître? Qui gagnera le tour de France 2008?
Pour commencer, le système de combat est vraiment très simple mais diablement bien conçu! En effet, le combat commence et vous devez faire une action pour ce tour ci (oui c'est du tour par tour à l'ancienne). S'offrent à vous plusieurs choix: Attaquer, Défendre (Eventuellement fuir). Ne hurlez pas, il n'y a pas d'arnaque. Continuons. Comme vous êtes très offensifs aujourd'hui, vous décidez d'attaquer, là encore, 3 choix s'offrent à vous: Une attaque puissante, une attaque moyenne ou une attaque faible. L'attaque puissante a bien sur plus de chances d'échouer que l'attaque faible. A vous de voir si vous aimez prendre des risques... Mais ce n'est pas tout, chaque tour, vous disposez de 7 pts d'attaque. Lorsque vous attaquez, une attaque puissante vous retire 3 points d'attaque, une moyenne 2 et une faible 1. A vous de répartir vos points d'attaque parmi toutes ces coups durant un tour. Une fois vos 7 pts d'attaque écoulés, votre tour est fini. On note que l'on peut tout de même utiliser un objet pendant la phase d'attaque mais cela fait perdre les points d'attaque restants. Et les MPs la dedans? Et les magies? Et bien voici comment il en est: pas de MPs mais une utilisation encore une fois basé sur les paliers. Je m'explique: Vous réussissez une attaque forte à 3 points d'attaque: vous obtenez 3 points de palier et vous pourrez donc, le tour suivant, lancer une magie de niveau 3 maximum. De même, vous réussissez à placer tous vos coups avec vos 7 points d'attaque: vous obtiendrez 7 points de palier et vous pourrez donc lancer une magie de niveau 7 maximum (ou lancer une magie de niveau inférieur pour économiser vos points de magies récoltés). En ce qui concerne les coups spéciaux, sachez qu'il en existe deux par personnages. Ils s'apprennent généralement aux paliers 4 et 7 et sont très dévastateurs même s'ils ne sont utilisables qu'une fois par combat.

Si cela ne vous paraît pas encore bien clair, ne vous inquiétez pas, tout devient simple le pad en main. Le principal intérêt de ce système étant qu'il utilise énormément les attaques physiques puisqu'elles sont nécessaires pour obtenir des points de palier et ainsi utiliser vos sorts. Cela évite ainsi aux attaques physiques d'être délaissées comme c'est souvent le cas dans certains RPGs. Les accros du level-up râleront peut-être un peu mais force est de constater que le système est plutôt bien pensé et novateur.

Durée de vie: de quoi tenir: 16/20

Pour terminer le jeu, il vous faudra environ une quarantaine d'heures de jeu, ce qui situe à peu près CC dans la moyenne des RPGs. Cependant, en le finissant, vous obtiendrez le mode "New Game +" riche en quêtes annexes et en nouveaux défis. De même, le fait que le jeu contienne environ 45 personnages jouables plaide vraiment en sa faveur puisque l'on se plait à tous les utiliser, à tous les découvrir (beaucoup ne sont que secondaires et optionnels) ainsi qu'a découvrir leurs attaques spéciales. Bien entendu, les Boss cachés intuables seront au rendez-vous comme il est de coutume chez Square. Cela viendra d'ailleurs trancher avec la relative facilité du jeu. Effectivement, une fois que l'on pige le principe de combat, la progression se retrouve nettement plus aisée puisque le level up n'est pas nécessaire. Enfin, quelques petits mini-jeux agréables viendront vous divertir le temps d'un instant.

Rien de surprenant donc. Une durée de vie solide, comme on a l'habitude d'en voir chez Square.

La bande son, du grand art: 18/20

Cette fois-ci c'est Yasunori Mitsuda qui fut chargé du travail sonore et le moins que l'on puisse dire c'est que le tout est très réussi. On pardonnera volontiers les quelques erreurs (essentiellement la musique des combats) au vu des magnifiques compositions qui accompagnent la progression du joueur. En effet, la musique de la carte du monde est tout simplement sublime au même titre que celle des crédits (bon ok c'est à la fin mais ca vous donnera une bonne raison de finir le jeu). Mieux encore, les musiques créent une atmosphère toute particulière pour chaque situation. Ainsi, on ressentira vraiment la tristesse de certaines. En revanche, on peut toujours faire le difficile en regrettant que les personnages ne fassent pas entendre leur voix lors de certains dialogues clés...

Conclusion: 17/20

Si CC n'est peut-être pas à la hauteur de Chrono Trigger pour les puristes grognons, il n'en reste pas moins un excellent RPG, probablement un des plus réussis sur PSX. Etant donné qu'il n'existe pas de version européenne, le jeu est en anglais. Cependant, si vous avez une console américaine, je vous exhorte vraiment à l'essayer car l'essayer c'est l'adopter. OP, on finit sur un slogan pourri...


Article publié le 06/08/2008 Jeu testé par C1el