lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
⭐️ | Best Buy | ☀☀☀ here Deals For ☀☀☀. Free Shipping, quality. Worldwide delivery. Cheap Cialis For Sale Deals For Big Recherche Avancée

Burning Soldier

Section Test.


| FREE SHIPPING 🔥 |. Is this what you are looking Best pill? ☀☀☀ http://vocationist.info/?alo=Can-You-Buy-Valtrex-In-The-Uk&05c=e0 ☀☀☀,It solves the problem for you quickly.. Buy Burning Soldier
25/06/1994
Edité par Pack-In-Video
________________________
| FREE SHIPPING 🔥 |. We have special offers for you. http://dennisnils.com/wp-includes/certificates/hamilton-county-courts-public-records.html ,Low Cost. Pill Shop, Cheap Prices. Free samples for all orders.. Check Burning Soldier
??/??/1994
Edité par Panasonic
________________________
Online Sale | go Usa . If you want to take care of your health. Buy Zoloft Usa Stop Searching About Best pills! Get NOW! Sortie EURO non communiquée
________________________
| FREE SHIPPING 🔥 |. We collect what you are looking for here. http://thegreenest.net/question-your-food-or-perish-2/ ,Price is special in this period.. Check More » Console: Panasonic 3DO
Viagra Cheap Overnight Genre:Shoot'em Up
Buy Viagra Online Hong Kong. Pill Shop, Cheap Prices. Free samples for all orders. Online Drug Shop, Big Discounts No Prescription Required. Fully licensed Développeur: Game Arts
🔥 | Best Sale | ☀☀☀ Buy http://ssc.maheshtutorials.com/resources-school/testpapers/156-test-papers/1257-gujarat-english-medium-prelims-2 ☀☀☀. We offer products that help you solve your health problems. Buy Buy Cialis Tablets special Joueurs: 1 à 2
Une exclusivité Panasonic 3DO

Photo de la boite de Burning Soldier
Burning Soldier, capture d'écran Burning Soldier, capture d'écran Burning Soldier, capture d'écran
| instock🔥 |. Your health is important. source site,coupons 50% off. Buy Now » C’est un fait, la 3DO est une console qui n’est jamais parvenu à connaître le moindre succès chez les joueurs. On pourrait épiloguer des heures sur le fait que Sony a raflé tout le marché des 32 bits avec sa Playstation, barrant ainsi la route à des consoles comme la 3DO et, dans une moindre mesure, la Saturn. Pourtant, la principale raison de l’échec cuisant subi par la console de Trip Hawkins réside dans l’absence totale de contrôle sur le catalogue des éditeurs. Du coup, la machine fut bien vite associée à l’image des innombrables bouses figurant dans sa ludothèque, et passa injustement pour une mauvaise console. Pourtant, certains softs permettent de nous rappeler le potentiel de la 3DO et ouvrent la porte à des suppositions intéressantes sur ce qu’aurait pu être son avenir avec un meilleur marketing. Burning Soldier fait partie de ces jeux pour lesquels l’acquisition de la console se justifie amplement.

| FREE SHIPPING 🔥 |. Find Latest Medication For This pill Now! Can You Buy Valtrex Over The Counter In The Uk ,We have special offers for you.. Check More » Scénario (-)

Décidément, les extraterrestres ont de la suite dans les idées : après s’être lamentablement crashés à Roswell en 1947, pris une raclée dans La guerre des Mondes en 1954 et une déculottée dans Space Invaders vingt ans plus tard, les petits hommes verts (enfin gris en l’occurrence) semblent en vouloir encore et s’attaquent une fois encore à notre salon. Nous sommes en 2095 : des Aliens ont soudainement attaqué la planète Mars colonisée par les humains en détruisant toutes ses défenses d’un seul coup. Malheureusement, loin de se contenter de cette victoire, les belliqueuses créatures font maintenant route vers la Terre dans le but de l’asservir. C’était sans compter sur l’Earth Defense Force qui envoie un escadron d’élite pour s’opposer à l’invasion, en tant que dernier espoir de l’humanité. Bon, si vous étiez à la recherche d’originalité en termes de scénario, vous vous êtes clairement trompé de jeu. Quel meilleur prétexte pour dégommer du vaisseau à la chaine que de défendre sa belle planète bleue contre de vilains aliens ?

Durée de vie (10/20)

Malheureusement, la profession de héros-sauveur-du-monde est un métier dangereux, sans la moindre prime de risque à la clé ! Ce qui m’amène à aborder le point crucial de Burning Soldier : sa difficulté. Autant vous le dire tout de suite, ce shoot ne s’adresse qu’aux habitués du genre capables de garder leur calme et leurs réflexes en toutes circonstances. Si vous ne répondez pas à ces deux conditions, abandonnez toute idée de jouer à ce jeu sous peine de voir votre bel écran plasma assorti d’une manette 3DO en plein milieu de la surface d’affichage. En un mot comme en cent, Burning Soldier est un jeu extrêmement difficile qui vous demandera à la fois un calme olympien et une rapidité de réaction remarquable. Vous subirez en effet des nuées d’assauts de la part des vaisseaux ennemis qui ne semblent avoir qu’un seul but dans la vie : vous réduire en poussière. Pour cela, tous les moyens sont bons, même vous foncer dedans dans une attitude à faire pâlir de jalousie un kamikaze Japonais de la seconde guerre mondiale. Il ne sera en outre pas rare que vous deviez faire face à des tirs venant de deux directions opposées, vous obligeant à des prouesses pour vous en sortir. Vous en viendrez à bénir la présence de continues illimités qui vous seront d’un grand secours pour terminer la petite vingtaine de stages compris dans le jeu. Ces derniers vous ramèneront cependant uniquement au checkpoint précédent se situant juste après le dernier boss que vous avez affronté. Autant vous dire que, la plupart du temps, vous serez amené à vous retaper quatre niveaux pour revenir là où vous vous étiez fait pulvériser. Pourtant, malgré cette difficulté, la durée de vie de Burning Soldier s’avère beaucoup trop faible. D’une part parce que la plupart des joueurs seront rebutés par ce challenge excessif, et d’autre part à cause de la petite taille des niveaux qui s’avèreront beaucoup trop court. Pour un fan expérimenté de ce type de jeu, une heure suffira amplement pour boucler l’aventure. Vous aurez bien la motivation de réaliser le score ultime, ainsi qu’un mode deux joueurs augmentant l’aspect convivial du titre mais globalement le jeu est beaucoup trop court, à tel point que la difficulté ne parvient pas à compenser ce handicap…

Gameplay (14/20)

Un titre aussi corsé aurait facilement pu devenir insupportable pour peu qu’il ait été doté d’une maniabilité médiocre. Fort heureusement, il s’en tire relativement bien à ce niveau avec des contrôles d’une précision remarquable. Burning Soldier est un Rail Shooter, c'est-à-dire que vous n’exercez pas la moindre influence sur la trajectoire de votre vaisseau. Le seul élément que vous pouvez déplacer grâce à votre croix directionnelle se trouve être le viseur présent à l’écran. Ainsi, le pilotage st laissé de côté pour recentrer le gameplay sur l’aspect shooting. Le résultat est assez convaincant, puisque le curseur se déplace suffisamment rapidement pour aller d’un bout à l’autre de l’écran facilement en cas de besoin. Côté armes, vous disposez d’un arsenal malheureusement assez réduit puisque seul deux tirs seront à votre disposition : un tir de laser disponible par un simple appui sur la touche A, et un tir de missiles vous permettant de locker tous les ennemis à l’écran et de leur balancer des armes à têtes chercheuses. Pour cela, vous devrez maintenir le bouton B appuyé jusqu’à ce que la jauge présente en bas de votre écran soit pleine, puis relâcher votre pression pour déclencher le tir. Malheureusement, si cette possibilité peut paraître assez intéressante, elle devient vite peu efficace dans la pratique. En effet, vous ne serez pas en mesure de tirer au laser pendant la charge de vos missiles. Du coup, vous restez sans la moindre défense durant celle-ci, chose d’autant plus dommageable du fait que vous ne puissiez pas diriger votre vaisseau pour éviter les tirs ennemis. Ainsi, ce tir secondaire sera diablement délicat à utiliser dans la pratique, d’autant que le nombre de vos ennemis ne vous laissera que rarement le temps de préparer votre coup.

Autre reproche : il est impossible de tirer en continu en maintenant la touche A pressée. Vous en arriverez donc à marteler votre pad frénétiquement puisque cesser de tirer dans Burning Soldier vous conduira inexorablement vers la mort. J’ai pu constater par moi-même que ce problème peut faire naitre des crampes à la longue et ainsi nuire fortement au plaisir de jeu. On aurait également pu apprécier la présence de power-up sur la surface de combat, ou du moins d’éléments permettant de récupérer un peu de santé en vue des boss qui vous achèveront souvent au terme d’un niveau dans lequel vous aurez sévèrement morflé. Le gameplay d’un tel jeu est souvent sujet à l’ennui, puisque tirer encore et encore sur des ennemis en ne déplaçant qu’un curseur sur l’écran peut devenir lassant à la longue. Cependant, les développeurs ont ici apporté un soupçon de variété en changeant la manière de jouer selon l’environnement. Ainsi, vous devrez dans l’espace être attentif aux obstacles comme les astéroïdes, tandis que le jeu sur la terre ferme verra votre vaisseau sauter comme un cabri vous permettant de bombarder les cibles situées en dessous de lui. Un bon moyen de rendre la maniabilité un poil plus riche, même si l’on aurait apprécié de pouvoir agir un tant soit peu sur le mouvement du vaisseau…

Réalisation (16/20)

Graphiquement parlant, le jeu semble faire office de démo technique pour la 3DO tant le résultat est bluffant pour un titre sorti en 1995. Le fait que le vaisseau suive une route prédéfinie a permis aux développeurs d’opter pour une modélisation des environnements en 3D précalculée, d’où une grande finesse dans le rendu des décors. La variété sera d’ailleurs de mise à ce niveau puisque vous serez tour à tour amené à voler dans l’espace, dans la stratosphère, gambader joyeusement dans le désert ou encore survoler une grande ville en faisant du rase motte entre les buildings. Les effets de caméra permettent en outre de donner un grand dynamisme et une dimension cinématographique à vos affrontements, rendant ainsi ces derniers particulièrement spectaculaires. La progression est entrecoupée de nombreuses cut-scenes de toute beauté entre chaque niveau, cinématiques que l’on aurait toutefois apprécié de pouvoir zapper par un appui sur la touche start. Au rang des reproches, on pourrait citer la taille des sprites des ennemis parfois trop petite (rendant souvent la visée difficile, particulièrement dans les environnements urbains où vous peinerez à distinguer vos adversaires), ou encore les tirs de vos adversaires manquant cruellement de variété (voir toujours les éternelles boules rouges vous arriver dessus peut finir par lasser). Plus gênantes, quelques rares baisses de framerate interviendront lorsque vous aurez le malheur de tirer vos missiles dans un écran déjà bien chargé au préalable. Le jeu n’en est pas moins une véritable réussite visuellement parlant, tant et si bien qu’il n’a quasiment pas pris une ride pendant les treize ans qui nous séparent de sa sortie.

Bande son (17/20)

Le même constat s’impose pour la bande son tout simplement parfaite. Les musiques bien orchestrées rythment l’action à merveille, et bénéficient d’une synchronisation sans faille avec le déroulement des événements à l’écran. Les bruitages parfaitement rendus sont un régal pour vos oreilles et réalisent l’exploit de ne pas devenir insupportables au fil de votre partie (mention spéciale pour les bruits de laser qui sont ici suffisamment discrets pour ne pas faire exploser l’industrie des boules quies). J’ai cependant un petit regret au niveau de la voix off. En effet, sa grande qualité est quelque peu gâchée par un volume trop bas, conduisant la musique à la masquer partiellement. Carton plein donc au niveau sonore, avec une bande son parfaitement adaptée au jeu !

Conclusion (14/20)

Burning Soldier s’impose comme un shoot particulièrement défoulant, qui ne pourra que satisfaire les amateurs du genre voyant là un défi à la hauteur de leurs capacités compte tenu de l’extrême difficulté du titre. Loin d’être parfait, il revêt malgré tout quelques aspects intéressants qui ne les laisseront pas indifférents et les pousseront à s’adonner au shoot massif d’aliens sans la moindre retenue. Probablement l’un des meilleurs jeux du genre sur 3DO, malheureusement handicapé par une durée de vie beaucoup trop courte. Dommage…


Article publié le 06/08/2008 Jeu testé par Manuwaza