lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
click Our Simple Method. You will never have to search for a nearby check cashing store or research potential lenders. Furthermore, you Recherche Avancée

Batman

Section Test.


source site - 589268. Caution should be discontinued at a law firm during the day Batman
27/07/1990
Edité par Sunsoft
________________________
⭐️ | Discount | ☀☀☀ http://marcogallotta.net/?alo=Viagra-Cialis-Cheap&d23=20 How Do I Get ☀☀☀. Find Latest Medication For This pill Now! Buy Cialis Tablets How Do I Get Stop Batman
19/07/1990
Edité par Sunsoft
________________________
go to link Batman
??/??/1991
Edité par Sega
________________________
enter Console: Sega Megadrive
http://otterpaintball.com/?led=Xenical-Australia-Buy-Online&054=e2 Genre:Action/Plates-Formes
follow link Développeur: Sunsoft
go Joueurs: Solo uniquement
| Up to 20% Off🔥 |. coupons 75% off see,coupons 50% off. Buy Now » Existe aussi sur: Amstrad CPC- Nec PC Engine- Nintendo Game Boy- Nintendo Nes-

Photo de la boite de Batman
Batman, capture d'écran Batman, capture d'écran Batman, capture d'écran
BUY source site (Ketoconazole) PRICE DISCOUNT FOR SALE ORDER CHEAP GET NO PRESCRIPTION Nizoral is an antimycotic antibiotic. It is used to treat On peut clairement dire que le premier film de Tim Burton, sorti en salles en 1989 et basé sur l'univers du Chevalier Noir de Gotham City, fut une franche réussite. Ce chef d’œuvre du septième art a connu par la suite plusieurs adaptations sur consoles de salon, développées par les studios de Sunsoft, tant et si bien que l'on peut compter pas moins de quatre jeux totalement différents les uns des autres tirés de ce long métrage de la chauve souris. De la Game Boy à la NES, en passant par la PC Engine, nous n'avions donc que l'embarras du choix à cette époque pour incarner le héros de Bob Kane et Bill Finger. La version qui nous intéresse aujourd'hui est celle sortie sur Megadrive, qui se présente comme un savant mélange entre beat'em all et plate-forme. Voyons donc si ce soft paru en 1990 parvient à atteindre le même niveau de qualité que le film dont il s'inspire...

Scénario 14/20

En tant que jeu à licence, il paraît logique que la trame scénaristique de ce dernier reprenne trait pour trait le scénario du film dont il est tiré, mettant ainsi en scène un méchant bien connu de l'univers de Batman : le Joker. Voyons donc en détail de quoi il retourne...

La ville de Gotham City est sur le point de fêter ses deux-cent ans d’existence mais les citoyens sont rongé par un mal omniprésent. En effet, les criminels et autres psychopathes sévissent sans relâche dans les rues de la cité. Les forces de l'ordre tentent tant bien que mal d'annihiler cette menace, avec une réussite toute relative. Cependant, la police parvient depuis quelques semaines à réduire le taux de criminalité dans la ville grâce à un justicier nommé Batman, identité secrète d'un riche citoyen du nom de Bruce Wayne. De son côté, Jack Napier, l'un des criminels les plus redoutés de la ville, projette de voler des documents de la plus haute importance dans l'usine d'Axis Chemical Factory, entreprise fabriquant de dangereux produits chimiques. Batman, averti du plan de Jack, se rend immédiatement sur les lieux afin de tenter d'empêcher le gangster de mener son projet à bien. Rien ne va cependant se passer comme prévu! Confrontés à la police, Jack et son équipe vont déclencher une violente fusillade durant laquelle ce dernier va tomber dans une cuve remplie d'acide. Pour tout le monde, il est évident que l'affreux n'a en aucun cas pu survivre à un tel traitement...

Quelques jours plus tard, les citoyens de Gotham apprennent l'existence d'un nouveau criminel des plus terrifiants, se faisant appeler « le Joker ». Vous l'aurez compris, ce nouveau venu au sein de la pègre locale n'est autre que Napier, dont le petit voyage dans l'acide a occasionné quelques modifications tant corporelles que psychologiques, le rendant plus dangereux encore qu'auparavant. Batman va donc faire tout ce qui sera en son pouvoir pour stopper cet individu, constituant la pire menace que Gotham City n'ait jamais connue!

Cette histoire vous sera exposée au travers d'un long texte déroulant si vous attendez quelques instants devant l’écran de titre. On peut donc clairement dire que le jeu respecte à cent pour cent le scénario du film de Tim Burton, et ce même une fois la partie lancée, les ennemis rencontrés et les décors traversés étant en provenance directe du long métrage.

Gameplay 16/20

Comme mentionné précédemment, le soft se présente comme un beat'em all accompagné d'un soupçon de plate-forme. Le cheminement se déroule de manière très classique, avec une progression de la gauche vers la droite tout en détruisant tous les ennemis tentant de vous barrer la route. Chaque fin de level est synonyme de confrontation avec un boss. Notons toutefois que ces derniers, loin d'être résistants, n'offriront qu'un challenge limité et pourront même être qualifiés de pitoyables, du moins pour certains d'entre-eux.

En ce qui concerne le maniement du personnage, vous aurez la joie d'apprendre que notre cher chevalier noir possède une panoplie de mouvements assez conséquente. Voyons tout d'abord en quoi consiste la jouabilité de base. Les trois touches de la manette Megadrive sont mises à contribution. Un appui sur le bouton B déclenchera un coup de poing, action permettant de se débarrasser des ennemis rencontrés. Une pression sur cette touche en étant baissé vous permettra de réaliser une sorte de croc en jambe. Via C, vous pourrez effectuer un saut pouvant être doublé en ré-appuyant une seconde fois sur ce même bouton tout en maintenant pressée la direction souhaitée sur la croix directionnelle. Plus qu'un simple mouvement, le saut pourra vous permettre d'infliger des dégâts à vos adversaires en leur tombant dessus. Enfin, la touche A vous offrira d'utiliser un batrang (sorte de boomerang à l'effigie d'une chauve souris), le nombre de lancers étant cependant limité. Un simple coup d’œil sur le compteur situé en bas à droite de votre écran vous renseignera sur le nombre de munitions restantes. Pour finir, sachez qu'un grappin sera également utilisable en combinant le haut de la croix directionnelle avec la touche B, action permettant d'atteindre des endroits autrement inaccessibles. Côté défense, maintenir pressé le bouton d'attaque aura pour effet déclencher une parade...

Votre vie est modélisée par une barre d'énergie constituée de huit unités. Vous débuterez chaque niveau avec cette dernière à moitié remplie, et pourrez par la suite l'augmenter jusqu'à son maximum en collectant des items présents dans les différents stages. Le menu des options vous permettra de choisir votre nombre de vies (deux, cinq ou sept) en début de partie, sachant que vous bénéficierez de toute manière de trois continues.

Il est indéniable que les développeurs ont eu à cœur d'octroyer une certaine diversité à leur jeu, en incluant deux niveaux assez originaux. Dans le premier, vous vivrez l'expérience unique de diriger la Batmobile dans les rues de Gotham City. Suivant un scrolling automatique, vous pourrez cependant influer sur la vitesse de votre véhicule via les touches gauche (ralentir) et droite (accélérer) de la croix directionnelle. Les deux autres directions vous permettront de vous mouvoir dans la profondeur, vers le haut ou le bas de l'écran. Lors de ces séquences, votre objectif consistera à détruire les véhicules du Joker qui tenteront de vous barrer la route, et ce en utilisant tous les équipements de votre véhicule. Ceux-ci consisteront en des mitrailleuses dotées de munitions illimitées, et des missiles limités par un compteur similaire à celui des batrangs lors des niveaux classiques...

La seconde séquence atypique vous placera aux commandes du Batwing, afin de détruire les avions et autres objets volants plus ou moins identifiés appartenant au Joker et polluant les cieux de Gotham. Même si le véhicule change, le maniement reste sensiblement identique à ce qui est proposé avec la Batmobile.

Nous sommes donc en présence d'un gameplay efficace, jouissif et d'une diversité plus qu'honorable. Avec ce Batman, Sunsoft nous montre une fois encore sa maîtrise en termes de jeux de plates-formes.

Musique 18/20

Autant mettre sans attendre un terme au suspense : musicalement parlant, Sunsoft nous offre ici un travail d'une extraordinaire qualité! La bande son ne souffre en effet d'aucune fausse note, toutes les compositions de Naoki Kodaka étant d'excellente facture. Ce constat est d'autant plus étonnant du fait de la mauvaise réputation du processeur sonore de la Megadrive auprès des joueurs. Et pourtant, les musiques de ce Batman ont dû, à n'en pas douter, faire réviser leur jugement à beaucoup de personnes...

Durée de Vie 10/20

Arrivons-en au seul véritable défaut que l'on pourrait imputer au soft, à savoir sa durée de vie. En effet, l'aventure est composée de sept niveaux se bouclant tous de manière relativement rapide. Une petite heure suffira largement pour voir le générique de fin. Les joueurs que nous sommes n'auraient certainement pas craché sur quelques stages supplémentaires, fussent-ils inédits par rapport au film. Notons tout de même que le mode hard disponible dans les options permettra à ceux qui le souhaitent de prolonger le plaisir...

Réalisation 16/20

Terminons ce test avec un point rapide sur la réalisation technique du jeu. Les décors, sombres, détaillés et accrocheurs, respectent parfaitement l'univers de la chauve souris. Certains passages regorgent en outre de détails très impressionnants. Je pense notamment au niveau du musée dans lequel vous aurez la possibilité d'apercevoir des tableaux fichtrement bien rendus pour un jeu 16 bits de première génération. En ce qui concerne l'animation, les développeurs ont rendu une copie plus que correcte avec des ennemis dotés de mouvements convaincants, et un héros dont la manière de se déplacer est tout bonnement excellente. Enfin, le soft peut compter sur quelques fioritures bienvenues, comme les deux cinématiques très bien réalisées, et le logo Batman tournant sur lui-même lorsque vous démarrez la partie.

Verdict 16/20

Ce Batman est donc un excellent jeu, que tout fan de l'univers du chevalier noir saura apprécier à sa juste valeur. Basé sur un gameplay ultra-jouissif, une réalisation très convaincante et des musiques exceptionnelles, il pèche uniquement par une durée de vie assez faible qui pourra vous faire hésiter lors de son acquisition. Mais le plaisir pris, notamment pour un fan de la série animée et des films de Tim Burton ou Christopher Nolan, compense largement ce petit défaut. Tout batfan ne pourra qu'être conquis, et revenir encore et encore sur ce jeu d'une grande qualité.


Article publié le 12/01/2013 Jeu testé par Echidner