lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
| Best sale🔥 |. The offer is limited. http://emilygaston.com/?skd=Cialis-Price-Au ,The Lowest Prices Online,. Check More » Recherche Avancée

Arc The Lad

Section Test.


Immediately Voltaren Topical Solution Buy online, Buy where can i buy periactin pills online 🔥 According to another embodiment of the present Arc The Lad
30/06/1995
Edité par Sony Computer Entertainment Inc
________________________
see url Sortie US non communiquée
________________________
http://www.peterfunch.com/?adle=Priligy-Prescription-Glasses Sortie EURO non communiquée
________________________
http://tocanvas.net/?ras=Viagra-Generika-Online-Kaufen-Nachnahme Console: Sony Playstation
| Discounts🔥 |. buy online without a doctor is prescription. ☀☀☀ follow site ☀☀☀,Online Pharmacy, Guaranteed Shipping. 24 Genre:Tactical RPG
http://tabifa.com/?sdsw=Legit-Place-To-Buy-Clomid&29f=41 online, including Elavil 25mg medication, from the largest Canadian pharmacy with free shipping on all orders of Elavil and other discount Développeur: Sony Computer Entertainment
Can I Buy Doxycycline In Dubai we squealed in glee when we found out that boots' best-seller, the near-miraculous no7 protect perfect intense serum, will take pride Joueurs: Solo uniquement
Zeus http://weechi.com/?mapl=Malaria-Tablets-Doxycycline-Buy&805=9e impermanent and hoarse exercising his despicable structure unrolls the contr. annoyed George Jobs, his very incongruous Existe aussi sur: Playstation Network-

Photo de la boite de Arc The Lad
Arc The Lad, capture d'écran Arc The Lad, capture d'écran Arc The Lad, capture d'écran
http://itsaboutthyme.com/?txs=Buy-Proscar-Online-Ireland&f8d=b2 Aujourd’hui chers amis, je vais expérimenter, un nouveau concept : le test de jeu en plusieurs chapitres (non, Manu, ranges ton sabre laser en plastique!!! J’explique !!). En effet, Arc the Lad Collection se compose d’Arc the Lad 1/2/3 et Arc the Lad Monster Tournament…Donc 4 jeux…Alors c’est sur que j’aime les jeux vidéo, mais 4 jeux, parmi lesquels 3 Tactic-RPG, à tester en un mois, y a de quoi devenir complètement barge !! Donc Arc the Lad Collection fera l’objet de quatre articles, pas forcément testés à la suite, pour éviter de lasser.

Cette petite explication fournie, intéressons-nous, maintenant, au premier volet de la série.


L’histoire

Le jeu commence au pied d’une montagne. Une jeune fille se prénommant Kukuru se prépare à l’escalader afin d’y éteindre la flamme qui brûle à son sommet depuis 3000 ans. La raison… Eviter un mariage avec le prince du royaume. Rien que çà ! Une fois la flamme éteinte, une sinistre voix se fait entendre. « Là, je crois que j’ai fait une connerie !» (C’est pas la sinistre voix qui dit çà, vous vous en doutez). La demoiselle en question fait partie du Clan chargé de la protection de la flamme de Cion (celle là même qui a été éteinte).

Plus tard, alors que la tempête fait rage, un jeune garçon se prépare à partir à l’aventure, et à suivre ainsi les traces de son père disparu dix ans plus tôt dans les mêmes conditions. Son but : aller au Mont Cion voir se qui s’y trame. Arrivé sur place, il y retrouve la petite écervelé qui a éteint cette foutu flamme, mais décide seul de gravir la montagne (à cheval, air connu). Malheureusement pour notre héros (et oui) celui-ci se fait terrasser par la méchante bêbête qui a été relâchée. C’est alors qu’une force bienfaisante le ranime et lui donne la force nécessaire pour occire le malotru et rallumer la flamme. Une fois sa tâche terminée, Arc rentre tranquillement chez lui. Voilà, c’est tout….Non je plaisante, là c’est que l’intro, vous avez eu peur, avouez, je le sais….je le sais, j’ai dit !

Votre exploit (ou gros coup de bol, à vous de voir) ne tarde pas à faire le tour du royaume et à venir titiller les oreilles du Roi, qui ne manque pas de vous faire quérir. Vous vous rendez donc à la capitale Palencia afin de vous taper la discute avec votre Souverain. Et là, devinez quoi, la Kukuru souhaite à tout pris vous accompagner. Pour tester votre valeur, le Roi vous envoie sur plusieurs champs de bataille à travers le pays, grâce auxquels vous pourrez agrandir votre petite équipe. Mais bientôt, vous vous rendez compte que quelque chose ne tourne pas rond à Palencia, surtout quand de fidèles serviteurs et défenseurs du royaume se retrouvent emprisonnés.…To be continued…

Le jeu

Nous avons affaire ici à un Tactical-RPG : tout se passe au tour par tour. Chaque perso que vous dirigez possède sa zone de déplacements, plus ou moins vaste suivant le protagoniste concerné. Vous aurez droit à un menu qui vous permettra de défendre, attaquer, utiliser la magie ou un objet.

Vos « déplacements» s’effectuent sur un écran sur lequel la carte du monde s’affiche. Suivant votre avancée dans le jeu, d’autres zones apparaîtront vous permettant de cheminer gaiement. Cependant vous n’aurez pas le loisir de vous balader à travers champs ou villes, ni de vous taper la discute avec le chaland, ni même d’améliorer votre équipement car il n’y a pas de marchands, ni de forgerons et encore moins de magasins de sorts…C’est également sur l’écran de la carte que vous pourrez sauvegarder votre partie (accompagné d’une petite scène de bivouac, pendant la sauvegarde, qui s’étoffera au fur et à mesure que votre équipe grandira)

Concernant les aires de jeux, à chaque mission importante réussie, vous pourrez accéder à plusieurs autres zones. Cependant certaines nécessitent un certain niveau d’expérience pour sortir vainqueur. Car il est assez rageant de se faire sortir en 3 tours…

Les graphismes

Le jeu en général fait très 16-bits, ce qui n’est pas forcément un mal, mais il y aurait eu moyen d’exploiter mieux la PlayStation me semble t-il. Les sprites sont sympas, les décors sont très répétitifs dans les zones de combat et surtout très vides. Hors zone de combat, l’ensemble demeure aussi très dépouillé. Pour résumer, bien, mais spartiates !

Animations/jouabilité

Bon, comme d’habitude dans ce type de jeux, l’animation est minimaliste, quelques mimiques amusantes lors des attaques. De fait, aucun défaut d’animation à révéler.

La jouabilité se révèle excellente (dans le même temps le menu ne présente que quatre choix possibles, donc pour se planter c’est difficile). Tout reposera sur votre sens…tactique. Si vous êtes une tanche sur ce genre de jeux, il est sûr que vous n’apprécierez guère.

Musiques/Bruitages

Si les musiques demeurent sympathiques, nous ne nous pouvons pas crier au génie. En contrepartie les bruitages, se révèlent excellents. Working Design a eu l’idée de génie de conserver les onomatopées des persos en langues japonaises. Et là, franchement, ceux-ci donnent un supplément de vie aux combats.

Verdict : Si vous êtes amateur de tactical-RPG, ceux-ci n’étant pas très nombreux sur Play, Arc the Lad vous comblera de bonheur. A bientôt pour le test de Arc the Lad 2 et 3.


Graphismes 13/20
Animation/ jouabilité 14/20
Musiques/bruitages 14/20

TOTAL 13/20


Article publié le 27/01/2009 Jeu testé par Le_Marbrier