lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Recherche Avancée

A Boy And His Blob

Section Test.


400 Bad Request Fushigi na Blobby : Blobania no Kiki
29/11/1990
Edité par Jaleco
________________________
A Boy and his Blob : Trouble on Blobolonia
??/12/1989
Edité par Absolute Entertainment
________________________

400 Bad Request

A Boy and his Blob : Trouble on Blobolonia

??/??/1991
Edité par Absolute Entertainment
________________________

nginx
Console:
Nintendo Nes
Genre:Plates-Formes
Développeur: Imagineering inc
Joueurs: Solo uniquement
Existe aussi sur: Nintendo DS- Nintendo Game Boy-

Photo de la boite de A Boy And His Blob
A Boy And His Blob, capture d'écran A Boy And His Blob, capture d'écran A Boy And His Blob, capture d'écran
En 1989, le créateur de Pitfall, David Crane, dévoilait sa nouvelle création : un jeu uniquement basé sur un blob qui peut se transformer, accompagné d'un jeune garçon. Le jeu se vit attribuer le titre de « best of show » à cette même date lors de l'E3. Et le soft en question n'était autre A boy and his blob, un titre on ne peut plus explicite.

Histoire

Un blob répondant au doux nom de blobert est venu vous cherchez sur terre car il avait besoin de quelque chose qui a des bras des jambes, etc pour battre l'empereur malbouffe. Vous voilà donc propulsé à Blobolonia (quel étrange nom...). L'histoire est donc très simple et très basique.

Gameplay

Au contraire de l'histoire le gameplay est une autre paire de manche. Comme bien souvent avec les jeux de cette époque vous directement mis dans le vif du sujet sans aucun didacticiel auparavant.

Le concept est simple. Vous avez à votre disposition une réserve de pilules et vous pouvez nourrir votre blob avec. Celui-ci se transformera automatiquement. Pas de tutoriel donc vous devrez apprendre par vous-même les effets de chaque pilule. Le problème c'est que celles-ci sont en nombre limité voire très limité. Le jeu se compose principalement d'énigmes à résoudre et pour cela il va falloir faire attention à votre manière d’utiliser vos pilules. Le jeu est très cérébral car il ne faut pas utiliser n'importe quelle pilule n'importe où, sous peine d'être bloqué dans le jeu très rapidement. Il n'y a pratiquement aucun ennemi et vous passerez le plus clair de votre temps à vous balader et vos triturer les méninges à choisir la bonne pilule (Neo serait devenu fou si Morphéus lui avez fait la même proposition). Au programme, votre blob pourra se transformer en : échelle, pont, torche, noix de coco, fusée, trampoline, trou, clef, parapluie, etc...

Musiques

Au nombre restreint de quatre, elle ne sont pas vraiment géniales et frisent à outrance le plagiat, notamment celle de l'écran titre qui ressemble à Indiana Jones (tout comme le titre lui-même donc on peut aussi voir cela comme un hommage en quelques sorte à un hommage). Elles ont un rythme assez rapide. De leur côté les bruitages sont basiques et peu nombreux. La bande sonore n'est donc pas de celle que l'on retient.

Graphismes

Les graphismes sont de bonne facture mais inégaux. Les sprites utilisés sont également plus ou moins réussis : celui du personnage est le moins travaillée. Le blob possède quelques mimiques marrantes quand vous lui donnez (ou qu'il rate) une pilule. Les décors sont variés et assez jolis, hauts en couleurs. L'ambiance qui s'en dégage est des plus agréables. L'animation est assez bonne mais il est parfois difficile de s'arrêter à l'endroit décidé.

Durée de vie

Le jeu en soi n'est pas très long lorsque l'on connaît le cheminement; Par contre les premières fois que vous jouerez, il faudra vous familiariser avec les pilules. De plus, la difficulté se base sur le fait que le joueur n'as aucune indication pour savoir ce qu'il doit faire. Il doit chercher et trouver seul la solution, ce qui rend la progression très difficile surtout avec le nombre limité de certaines pilules.

Verdict

Un jeu intéressant qui tient uniquement grâce à son concept. C'est donc un soft conceptuel difficile à cerner puisque vous êtes littéralement lâché dedans. Si vous n’êtes pas du genre à vous prendre la tête et trouver par vous même comment avancer dans l'aventure, je vous conseille de passer votre chemin. Pour les autres l'arrêt présente un certain intérêt. Un jeu à essayer au moins une fois. Il est à noter qu'un nouvel opus doit voir le jour sur DS

Histoire 10/20
Gameplay 15/20
Graphismes 13/20
Musique 08/20
Durée de vie 13/20

Note globale 13/20


Article publié le 06/08/2008 Jeu testé par Goomba_84