lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Comprar Cialis 5mg Em Portugal Recherche Avancée

The Old Republic : Revan


Hyzaar Review
Un article de
go site Manuwaza

watch
Cet article est en rapport avec la saga
Star Wars

http://otterpaintball.com/?led=Cvs-Pharmacy-Cialis-Cost&7d6=ed source site La saga KotOR compte aujourd'hui encore parmi les plus cultes de toute la partie vidéoludique de l'univers étendu. Au travers de ces deux RPG, Bioware puis Obsidian parvinrent à retracer une véritable épopée plongeant sans ménagement le joueur au cœur de l'Ancienne République, plus de trois-mille ans avant les événements relatés au sein des films. Pourtant, le fan s'étant essayé à ces deux opus ne pouvait que regretter un certain manque de cohérence scénaristique entre eux, de nombreux détails étant laissés dans l'ombre. Aujourd'hui, je propose à tous ceux se trouvant dans cette situation de découvrir un graal accessible pour la modique somme d'à peine dix euros. Son nom : The Old Republic : Revan.


Derrière ce patronyme, se cache un roman écrit par Drew Karpyshyn. Pour information, cet auteur Canadien n'est autre que le scénariste de Knights of the Old Republic ainsi que du MMORPG presqu'éponyme prenant place trois-cents ans en aval. Ce statut lui offre une certaine légitimité pour combler les vides mentionnés en introduction, et force est de constater que le monsieur a su le faire de la plus belle des manières ! Avant d'aller plus loin, sachez que cet article a été rédigé afin d'éviter au maximum les spoilers quant au livre en lui-même, mais en contient quelques uns révélant des éléments clés des scénarios à découvrir au sein des deux jeux. Si vous ne vous y êtes pas essayés, je vous conseillerai donc vivement de stopper ici votre lecture.

Nous pourrions diviser ce bouquin de trois-cent-soixante-quatorze pages en deux parties distinctes. La première, en comptant 225, fait office de connexion entre KotOR 1 et 2. Nombreux parmi vous furent probablement les joueurs à ne pas bien comprendre les événements ayant fait le lien entre les deux épisodes. Comment l'Exilée s'est-elle retrouvée dans un Ebon Hawk en perdition que nous avions quitté aux ordres d'un Revan devenu héros de la République ? De quelle manière Canderous Ordo est-il devenu le nouveau Mandalore ? Certes, la progression de KotOR II offrait quelques éléments de réponse savamment distillés au fil des heures de jeu, mais sans pour autant dissiper tous les doutes à ce sujet. Le livre dont il est ici question, lui, s’acquitte avec brio de cette tâche. Ainsi apprenons-nous que le Jedi, revenu du côté lumineux, a finalement épousé Bastila, quittant par la même occasion l'Ordre pour profiter d'une période de paix bien méritée. Hélas, des cauchemars ne tardèrent pas à hanter ses nuits, laissant supposer la croissance d'une menace dans les régions inconnues de la galaxie, menace qui pourrait bien être à l'origine des Guerres Mandaloriennes. Cette partie alterne entre la quête de Revan visant à découvrir la teneur de cette menace dans le but d'y mettre un terme afin d'assurer un avenir sans guerres pour son fils et sa femme, et des intrigues politiques sordides en provenance d'une planète lointaine constituant le but de ses recherches. Aux personnages connus des fans, s'ajouteront par conséquent des protagonistes inédits n'ayant pas à rougir de la comparaison du point de vue de leur personnalité ! Dans le dernier chapitre de cette première partie, les deux intrigues se rejoignent pour n'en former qu'une. Petit à petit, Revan retrouvera sa mémoire par bribes au fil de ses pérégrinations, et l'on apprendra notamment les véritables raisons de son passage du côté obscur en compagnie de Malak juste avant son attaque de la République. Vous pensiez que la Forge Stellaire en était la cause ? Vous risquez d'être diablement surpris, amis lecteurs, les tenants et aboutissants de cette crise étant bien plus complexes !

photo d'illustration pour l'article goodie:The Old Republic - Revan


S'écoulent ensuite trois ans, laps de temps correspondant plus ou moins à celui séparant les deux premiers volets de la saga vidéoludique. La seconde phase du livre se place du point de vue de l'exilée Meetra Surik, héroïne du deuxième chapitre paru en jeu vidéo. Ayant collecté, par le biais du droïde T3-M4 ayant appartenu à Revan, des informations sur son emplacement, elle décida de partir à la recherche de son mentor afin de le sauver du traquenard dans lequel il était vraisemblablement tombé. Ce second pan de l'histoire commence par un résumé des événements de KotOR II, afin d'ensuite retracer l'enquête minutieuse de Meetra pour retrouver son ami.

Vous vous en êtes certainement déjà rendu compte, votre serviteur n'a pas l'âme d'un critique littéraire et évaluer la qualité d'un roman est une discipline très différente de la rédaction d'un test de jeu vidéo. Toujours est-il que je ne peux que saluer la qualité de ce livre. Aussi bien écrit que traduit, il contient en outre quelques procédés savamment mis en œuvre, en alternant notamment les points de vue au sein d'un même chapitre afin de montrer la situation au travers des yeux de deux personnages présents dans la même pièce. L’enchaînement est fluide, et jamais on n'a l'impression d'une démarche forcée. La cohérence générale de l'ouvrage avec les deux jeux vidéo est globalement excellente, même si l'on ressent que l'auteur n'a aucunement travaillé sur le second volet, créant ainsi quelques malheureuses interprétations qui ne gêneront cependant que les plus pointilleux d'entre vous. Enfin, notons quelques rebondissements dignes des révélations proférées au sein des deux jeux vidéo, avec en prime un épilogue parfaitement inattendu et closant magnifiquement cette histoire faisant office de prologue pour les événements relatés au sein du MMORPG commercialisé en 2011.

photo d'illustration pour l'article goodie:The Old Republic - Revan


see http://redapplewellness.net/?pharm=Eulexin-Online-Calculator&763=ed Conclusion

Sur le plan visuel, l'objet ne paye pas de mine et se présente comme un livre de poche tout ce qu'il y a de plus classique avec une couverture souple néanmoins fort bien dessinée et mettant en scène un Revan alliant sa tenue de Seigneur Sith avec son Sabre Laser vert, signe d'une vertu retrouvée. Mais là n'est pas l'atout principal de cet ouvrage qui s'impose comme le complément scénaristique indispensable pour tout joueur s'étant essayé aux deux épisodes de KotOR. Un incontournable, tout simplement !


go Article publié le stromectol mg 18/02/2015