lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
http://webbizideas.com/?where=Propecia-Online-Uk&466=9a Recherche Avancée

Resident Evil Extinction


get link
Un article de
follow url Manuwaza

can i get viagra without seeing a doctor
Cet article est en rapport avec la saga
Resident Evil

Cheap Levitra Online No Prescription Jamais deux sans trois! Après un premier épisode en demi-teinte, et un second nettement plus réussi, Alice revient dans une troisième adaptation cinématographique de la saga horrifique de chez Capcom... pour notre plus grand malheur.


http://studiomanduca.it/?eh=Celexa-Prescription-7th&8f8=11 Un bel emballage

Dans un souci d'équité, commençons par aborder le plus gros (pour ne pas dire le seul) point fort de ce troisième volet : son packaging. Cette Édition Collector se présente, à l'instar de sa grande sœur, comme un magnifique coffret en métal contenant les deux DVD. Outre le film contenu sur le premier média, cette édition pour le moins splendide offre tout un tas de bonus sur le second disque, comme un making of d'une trentaine de minutes, des scènes coupées ainsi que des interviews exclusives. Au total, ce ne sont pas moins d'une heure et demi de suppléments que vous pourrez visionner pour peu que vous parveniez à accrocher au film. Rien n'est moins sûr cependant...


http://pentian.com/?here=Comprar-Cialis-5mg-Online&b7d=23 Wonder Woman is back

A la fin de mon article concernant le précédent volet, j'évoquais les craintes ressenties en visionnant le final de ce dernier, final dans lequel Alice semblait s'éveiller à des pouvoirs psychiques semblant bien peu en accord avec la franchise de Capcom. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ces craintes sont pleinement justifiées, puisque la montée en puissance de ce personnage semble atteindre son paroxysme dans ce troisième volet. Télékinésie, puissance et rapidité se mêlent allégrement pour créer un protagoniste semblant pouvoir flinguer tous les zombies de la terre à lui tout seul, reléguant les autres personnages au simple rang de faire-valoir tout juste bons à se faire bouffer pour vainement tenter d'injecter un semblant d'intensité dramatique.


click here Quand le virus T se répand...

Abordons justement le point du casting de ce nouveau volet. Si les fans de Code Veronica/RE 2 apprécieront l'arrivée de Claire Redfield, il est cependant dommage que Jill Valentine, à mon sens gros point fort du précédent volet, ne disparaisse ici sans la moindre explication de la part des scénaristes (Sienna Guillory aurait-elle fui en lisant le script?). Les seuls survivants de RE Apocalypse sont donc Alice et Carlos Oliveira, qui vont s'allier à la sœur de Chris pour emmener un convoi de survivants dans les terres d'Alaska, où l'infection ne semble pas s'être propagée car trop isolées. C'est du moins la raison invoquée par l'héroïne, puisque l'on peine à comprendre comment quelques kilomètres de glace pourraient arrêter une horde de zombies. Car oui, le sous titre du film (extinction) semble désigner la fin de l'espèce humaine. Malgré la destruction de Raccoon City par une ogive nucléaire, le virus T a envahi la planète en quelques mois, ne laissant qu'une poignée de survivants. C'est donc une toute nouvelle ambiance qui a cours ici, puisque les ruelles sombres de la petite bourgade laissent place à l'éblouissant soleil du désert du Nevada. Clairement inspirée de Mad Max, cette atmosphère pas franchement mauvaise n'en est pas moins en totale rupture avec la saga de jeux vidéo, faisant replonger ce troisième volet dans les travers du premier chapitre.

photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction


http://nisam-vjernik.org/?llt=Can-I-Buy-Xenical-Online-Uk&d49=08 Un bestiaire en appauvrissement

Le casting des méchants a également subi une grande mutation. Exit lickers et chiens zombies, place au Tyran et aux corbeaux! Les bébêtes ne seront cependant pas les seuls adversaires de nos héros, puisqu'Umbrella n'aura pas son pareil pour leur mettre des bâtons dans les roues. On notera d'ailleurs l'apparition de Wesker, PDG de la multinationale, qui est cependant assez secondaire dans le déroulement de l'histoire. Rien à voir avec le charisme dégagé par l'ancien commandant des STARS présent dans quasiment tous les jeux vidéos estampillés RE!


Aciphex Discount Program Ny Un bon film? Pas vraiment...

Après ce petit tour d'horizon, attardons nous sur la question qui taraude probablement tous les lecteurs de cet article : pourquoi RE Extinction est-il un nanar? Tout d'abord, on notera la présence de nombreuses incohérences tout au long du film. Si l'article écrit il y a quelques jours par l'ami Tanuki à ce sujet serait enclin à me laisser passer certaines choses à ce niveau, j'avoue peiner à pardonner les énormes bourdes présentes d'un bout à l'autre du film. Un exemple? Comment un hélico conçu pour transporter un commando de quelques hommes peut-il embarquer la totalité du convoi de survivants mené par Claire Redfield? Comment un satellite, si sophistiqué soit-il, peut il prendre le contrôle d'un être humain? Comment un simple container peut-il contenir plusieurs dizaines de Zombies? Comment un virus propagé par la salive des victimes, a-t-il pu contaminer la planète au point de la transformer en terre stérile se mourant petit à petit? Pour ceux n'ayant pas eu la (mal)chance de visionner le film, ces questions pourront paraître saugrenues mais les autres comprendront aisément à quoi je fais allusion. A côté de cela, on ne peut qu'être hilare devant la pauvreté des dialogues qui se réduisent ici à leur plus simple expression. Le but est clair : donner un maximum de place à l'action, au détriment de la mise en place d'une trace scénaristique digne de ce nom. Enfin, la scène finale montrant deux Alices sur le point de réveiller des dizaines de clones d'elles ne peut que déclencher un frisson d'effroi en pensant à un quatrième épisode prévu pour septembre prochain. Aura-t-on droit à une guerre sans merci entre une armée d'Alices, et des zombies encore plus nombreux? Espérons que le scénario du prochain volet mettra le holà au délire de Paul Anderson, sans quoi ce dernier pourrait bien signer la pire adaptation cinématographique d'un jeu vidéo...

photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction


Finalement, la seule chose de positif à retenir dans ce clone raté de Mad Max n'est autre que le soin apporté au bundle de cette splendide Edition Collector. N'espérez pas trouver une quelconque fidélité par rapport à l'œuvre d'origine, les concepteurs du film s'étant fait un malin plaisir de retirer tous les éléments ayant fait du précédent volet une très bonne adaptation. En espérant que le prochain chapitre sera plus convainquant...

Article publié le 01/07/2010


photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction photo d'illustration pour l'article goodie:Resident Evil Extinction 

Les commentaires pour cet article avant le 23 février 2014



Posté par killer-kill le 29/10/2011

bon alors en ce qui me concerne.
j'ai adoré les jeux resident evil que ce soit sur ps1/ps2 ou ps3 et game cube.
et j'ai aussi adoré les resiedent evil en film dont particulièrement celui la.
pour moi c'est un bon film.

************************************************************


Posté par SLAINE le 12/07/2010

Merci pour cet article. Je n'ai pas encore vu le film, mais je crois que pour rire je vais le regarder prochainement... déjà que je n'ai pas aimé les deux premiers, alors celui ci semble culte.

************************************************************