lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
follow site Recherche Avancée

Complètement Geeks : L’album de nos souvenirs 1.01


source link
Un article de
source link Icarus

http://bluffcreektri.com/?medz=Cialis-In-Dubai&e2b=93 Ça y est, les fêtes de 2014 sont derrière nous, les décorations retournent au garage ou à la cave pour onze mois, les cadeaux reçus n’ont plus de secrets pour nous et on peut enfin retourner à une vie normale. Comme la plupart des Français, j’ai bien peu d’idées pour faire plaisir à tout le monde et j’ai donc eu recours au sempiternel achat de livres pour mes proches. C’est vrai, même si on ne le lit pas, les livres que l’on reçoit pour Noël font toujours plaisir, ils sont beaux et dans l’air du temps. Arpentant les librairies, j’ai pu faire un constat étonnant : cette année, la mode était au Mandala (les Français ont besoin de se détendre semble-t-il), à la pâtisserie (sûrement à cause de toutes ces émissions de téléréalité qui créent de véritables vocations dans nos foyers…) et à la culture Geek. Oui, ça y est mes amis, nous sommes dans le vent, le Geek est cool, le Geek est vendeur et surtout, les Geeks consomment. Allant des magnifiques (mais très chers) livres sur la saga Star Wars aux albums sur la série Marvel, il y en avait pour tous les goûts. Pour ma part, j’ai pu recevoir « Complètement Geeks : L’album de nos souvenirs 1.01 »… Loin de moi l’idée de tirer sur l’ambulance, je ne prends pas pour cible ce bouquin comme étant le plus mauvais de tous, j’ai trop de respect pour les auteurs. Non, celui-ci me servira comme support pour vous exposer mon constat sur la marchandisation de la culture Geek.

Je tiens tout de même à remercier ma maman… même si elle n’y connaît pas grand-chose.



see Un Geek qu’est ce que c’est que ça ?

Au départ, est désigné comme Geek une personne qui se montre passionnée par un ou plusieurs domaines, souvent issus de la culture imaginaire ou des sciences, le terme a peu à peu été repris par toutes sortes d’individus qui se revendiquent maintenant comme Geeks parce qu’ils jouent aux jeux vidéo, parce qu’ils ont monté eux même leur ordinateur, parce qu’ils ont un Walkman à K7… Ah non ça c’est les Hipsters… Ah mais on me signale dans l’oreillette qu’il existe dans la mode le mouvement des Hipsters Geeks. Vous l’aurez compris, c’est devenu le gros bordel et on commence à poser l’appellation de Geeks sur un peu tout le monde de nos jours (si chaque joueur de jeux vidéo est un Geek, ça fait beaucoup de Geeks, n’oubliez pas que notre média rapporte aujourd’hui plus que le cinéma).

J’ai souvent pesté lorsque l’on me désignait comme tel puisque j’étais passionné du jeu vidéo et de son Histoire. Non, les Geeks, ce sont les types de The Big Band Theory et je peux vous assurer que je n’ai pas de problèmes avec ma sociabilisation, je suis quelqu’un de très normal, j’ai juste une passion.

Avec le livre que je vais vous présenter, le terme Geek englobe une population encore plus énorme puisqu’il concerne tous ceux qui ont des souvenirs de leur enfance entre les années 60 et 2000… Mon Dieu, c’est une véritable invasion !!! Ils sont partout, même mes parents sont des Geeks !!! Vite je file chez Papy et Mamie, ils sont trop vieux pour être Geeks, leurs souvenirs d’enfance c’est le jeu de paume et le bilboquet.

Plus sérieusement, oui, dans la population de 20-50 ans, une partie a connu les figurines Big Jim, oui, on sait tous ce qu’est une carte téléphonique, oui, on a tous joué à Tetris… mais, non, tous ces gens ne sont pas des Geeks. Le Geek est aujourd’hui vu comme une entité caricaturale qui ne vit que pour sa collection de figurines ou de BD, un peu comme le marchand de BD dans les Simpson. Mais passionné ne veut pas forcément dire dévoué corps et âme à sa passion, on est dans le registre de la représentation, du stéréotype là.


get link Un marché lucratif

Finalement j’en viens à me demander où doit aller cet article ? Est-ce un dossier sur ce livre où est-ce un dossier coup de gueule pour lequel ledit livre n’est qu’un simple support ?

Je ne jette pas la pierre aux auteurs de l'ouvrage mais ça y est, le rétro est devenu lucratif, et pas que dans le média de base. J’avais déjà beaucoup de mal à voir à quel point le marché des jeux d’occasion pouvait s’enflammer avec des cotes hallucinantes pour certains softs et un prix pas du tout justifié pour d’autres. Chaque fouineur de vide-greniers en aura fait l’expérience, celle de demander à un vendeur combien il vend sa cartouche de Sonic sur Megadrive et recevoir pour réponse la somme de dix euros. Chacun aura fait une mine déconfite qui lui aura apporté la réponse de « Ouais mais c’est Sonic quand même, on y a tous joué ». Donc d’accord, Sonic, le soft le plus vendu de la console, même vendu en bundle avec cette dernière, vaut aujourd’hui une fortune parce que beaucoup y ont joué à l’époque. On s’éloigne totalement des vraies lois du marché là. Habituellement, l’offre fait le prix, si l'on a un grand nombre de biens à vendre, on les vend moins cher et, inversement, si on n’en a pas beaucoup sous la main, on les vend plus cher car il y aura plus de gens près à acheter et peu de biens pour les satisfaire.

Alors pourquoi ce foutu Sonic en loose vaudrait-il 10€ alors qu’on peut le trouver en grande quantité ? Il y a quatre ou cinq ans, avant ce grand boom, on le trouvait à 1€ complet, ce qui était normal… et pourtant c’était le même Sonic, celui auquel on avait tous joué il y a vingt ans… Et je ne vous parle pas de Mario ou Zelda, regardez les prix auxquels sont vendus les exemplaires de Super Smash Bros Melee, un des jeux les plus distribués du Game Cube…

Enfin bref, avec le rétro, y a du fric à se faire et tout le monde l’a compris, même les éditeurs de livres. On dit souvent que lorsqu’on a tout perdu, il nous reste les souvenirs… Le vingt-et-unième siècle nous le montre bien, les souvenirs se paient maintenant… et parfois bien cher.

photo d'illustration pour l'article goodie:Completement Geeks - L album de nos souvenirs photo d'illustration pour l'article goodie:Completement Geeks - L album de nos souvenirs


Is Selling Viagra Illegal Le livre en question comme référence

« Complètement Geek : l’album de nos souvenirs 1.01 » est un véritable exemple de ce constat, le rétro rapporte à moindre frais alors on s’économise sur le travail rendu. Offrant un visuel très pauvre de prime abord avec une couverture peu soignée et peu recherchée donnant l’impression d’avoir été faite en dix minutes sur Paint, le tout ne se rattrape pas lorsque l’on commence à tourner les pages. Et des pages il y en a, un peu plus de cent cinquante, chacune représentant un objet souvenir. La composition ne change pas, toujours la même avec, occupant la plus grosse partie de la feuille, une photo de l’objet en question et sur une petite dizaine de lignes (ou moins, souvent) sa description. Un petit encadré vous donnera néanmoins une mini anecdote souvent assez commune. En ce qui concerne le contenu pur et simple, le bouquin se découpe en huit chapitres abordant tour à tour les jouets emblématiques, les objets musicaux, les programmes télévisuels, l’univers des jeux vidéo et celui de l’informatique… D’apparence, tout y est et on retrouve bien des objets que l’on connaît tous… et même un peu trop. Je m’explique. Il aurait été sympathique, pour ce prix, de découvrir plus d’objets, d’avoir un peu plus d’inédit, de méconnu… Alors certes, c’est une œuvre souvenir, et on ne se souvient forcément que de ce qu’on a connu mais cela démontre bien un manque de recherche de la part des auteurs. Néanmoins tout y est, de l’emblématique poupée Big Jim au Nokia 3310 en passant par le Tam Tam, les différents micro ordinateurs et consoles, le Zune de Microsoft, ou encore Simon et les livres dont vous êtes le héros. Malheureusement, si tout y est, le contenu reste très léger, les sujets sont à peine effleurés et on reste bien trop sur notre faim. J’aurai aimé en savoir plus sur Cosmos 1999 et avoir plus d’anecdotes sur le film Tron autres que celle nous disant que la course de moto est reprise dans un épisode de Futurama. J’aurai aimé que l’on m’emmène plus loin dans l’histoire de la GX-4000 d’Amstrad ou de l’Arche du capitaine Blood…

Finalement c’est une réelle déception qui pointe son nez lorsque l’on se rend compte que les informations données sont bien trop peu nombreuses et qu’un simple saut sur un moteur de recherche nous en apprend plus sur l’objet décrit que la page qui lui est dédiée ici.


http://straightupcigars.com/?mec=Cheap-Lipitor-40-Mg&34f=a7 Le jeu vidéo dans tout ça ?

Alors oui, on parle, on parle, mais sur Oldies Rising on parle surtout de jeux vidéo. Un peu comme ce livre, mais en mieux. Pour ce qui est des consoles, il est tout de même déplorable de se rendre compte que certaines des plus connues ont été purement et simplement oubliées. Où sont passées la Sega Saturn, la Neo Geo et la PC Engine ? Et les informations données sont des plus communes pour qui s’intéresse un tant soit peu au jeu vidéo. On n’apprend pas grand-chose lorsqu’on lit qu’un partenariat entre Sony et Nintendo pour la création d’un lecteur CD-Rom de la Super NES a été avorté, ni quand on voit que l’autonomie de la Game Gear était largement inférieure à celle du Game Boy…

Ensuite, un chapitre complet est dédié aux Softwares avec une vingtaine de jeux connus et archi connus. On n’en apprend guère plus, les anecdotes sont peu croustillantes (« Ouah il y a eu une série animée Pacman avec un générique chanté par William Leymergie »… on le savait déjà ça…) et on reste vraiment dans les basiques du genre en en oubliant certains (beaucoup ?). Où sont passés les Street Fighter, Monkey Island et autres Castlevania ? N’y avait-il rien à dire ? Ce sont pourtant des jeux qu’énormément de monde a pu approcher, plus que Les aventures de Pepito au Mexique en tout cas…

Nous finissons avec les micro-ordinateurs sur lesquels on n’apprend vraiment pas grand-chose, rien sur les configurations techniques, rien…

photo d'illustration pour l'article goodie:Completement Geeks - L album de nos souvenirs photo d'illustration pour l'article goodie:Completement Geeks - L album de nos souvenirs


Doxycycline And Trying To Get Pregnant Conclusion

Ce livre me fait penser à une visite guidée dans un musée. On aimerait s’attarder sur une œuvre pour mieux la comprendre, aller plus loin, voir ce qu’elle nous fait ressentir… mais on ne peut pas car le groupe doit avancer et passer à la prochaine. Je le répète, je ne prends pas en grippe ce livre et n’écris pas pour lui faire une mauvaise pub mais sa médiocrité et son côté « Je ne vais pas au bout des choses et je m’en fous du moment que ça se vende » m’ont poussé à lancer ce coup de gueule et à faire ce constat quant à l’industrie qui gravite actuellement autour de notre passion. En espérant que cet article sera devenu obsolète et que l’on en rigole ensemble dans dix ans.

Évitez ce genre d’ouvrages tout public et préférez leur ceux écrits par de vrais passionnés, il y en a des tas, souvent très bons, et les informations données nous en apprennent souvent beaucoup pour nous pousser toujours un peu plus dans notre passe-temps. Oldies Rising aime la littérature vidéoludique, la vraie, celle écrite par des joueurs, des vrais. Car nous ne nous revendiquons pas comme des Geeks mais comme des passionnés.

D’ailleurs restez connectés pour la sortie prochaine de Flashback 90 qui nous rappellera des souvenirs sur cette belle année et nous en apprendra, à n’en pas douter, des tonnes.


Article publié le http://agriculturatropical.org/?dhgj=Erection-Pictures-With-Viagra&656=54 24/02/2015


photo d'illustration pour l'article goodie:Completement Geeks - L album de nos souvenirs photo d'illustration pour l'article goodie:Completement Geeks - L album de nos souvenirs photo d'illustration pour l'article goodie:Completement Geeks - L album de nos souvenirs photo d'illustration pour l'article goodie:Completement Geeks - L album de nos souvenirs photo d'illustration pour l'article goodie:Completement Geeks - L album de nos souvenirs photo d'illustration pour l'article goodie:Completement Geeks - L album de nos souvenirs photo d'illustration pour l'article goodie:Completement Geeks - L album de nos souvenirs photo d'illustration pour l'article goodie:Completement Geeks - L album de nos souvenirs photo d'illustration pour l'article goodie:Completement Geeks - L album de nos souvenirs photo d'illustration pour l'article goodie:Completement Geeks - L album de nos souvenirs photo d'illustration pour l'article goodie:Completement Geeks - L album de nos souvenirs photo d'illustration pour l'article goodie:Completement Geeks - L album de nos souvenirs photo d'illustration pour l'article goodie:Completement Geeks - L album de nos souvenirs