lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
click Recherche Avancée

Alan Wake Edition Collector


follow link
Un article de
http://cfmim.com/?pill=Ordering-Doxycycline-Online&5b0=c4 Manuwaza

http://redapplewellness.net/?pharm=How-To-Get-Some-Viagra&aeb=fb
Cet article est en rapport avec la saga
Alan Wake

Propecia From India http://talkaboutlasvegas.com/?pot=Weaning-Off-Prednisone-Fever&54d=e0 Il y a quelque temps déjà, l'ami Tanuki partageait son sentiment à propos d'Alan Wake au travers d'un article Rétrovalue émettant de sérieux doutes quant aux atouts du soft de Remedy dans la séduction des rétrogamers. Pour ma part, je n'ai pas encore eu l'occasion de m'atteler à finir ce jeu. Pourtant, son édition collector attira clairement mon attention. Aujourd'hui, je me propose de partager avec vous mon sentiment à ce sujet, amis lecteurs...


Si vous avez déjà eu l'occasion de mettre la main sur l'édition collector d'un jeu X-Box 360, vous savez probablement que, toute notion de taille mise à part, la plupart d'entre elles se basent sur le même concept, à savoir la présence d'un fourreau en carton souple entourant un emballage plus rigide. Et ce n'est pas Alan Wake qui fera office d'exception à la règle. Pourtant, c'est bel et bien une fois ledit fourreau retiré que le coffret révèle tous ses atouts !

Celui-ci prend la forme d'un livre, tout logiquement étant donné, d'une part qu'il est proposé au joueur d'incarner un écrivain, et d'autre part que l'influence de Stephen King transpire tout au long de l'aventure. Le « livre » en question a bénéficié d'un soin particulier. Ainsi les couvertures, faites d'un carton plutôt épais, offrent-elles un rendu évoquant une sorte de tissu et rappelant furieusement un véritable ouvrage. Le titre du jeu est inscrit en lettres argentées, à la fois sur la première de couverture, et sur la tranche. Tout le contour est agrémenté de lignes afin de simuler les pages. Le rendu est tout simplement excellent, et l'on en arriverait presque à penser découvrir une histoire manuscrite en ouvrant la couverture (tenant en place avec de petits aimants). Au lieu de cela, nous nous retrouvons devant une « page » avec en prime la signature d'Alan Wake. Sur le côté, trois éléments s'offrent à nous.

photo d'illustration pour l'article goodie:Alan Wake Edition Collector photo d'illustration pour l'article goodie:Alan Wake Edition Collector


Le premier n'est autre que le jeu lui-même, présenté avec sa notice et un code permettant de télécharger l'extension dans un boîtier DVD évoquant celui d'un film adapté d'un roman de Stephen King. L'absence du bandeau « X-Box 360 », présent sur tous les jeux du support et ici reporté sur le fourreau extérieur, contribue à renforcer ce sentiment. On aurait cependant peut être apprécié quelque chose d'un peu plus ouvragé. D'une part, le boîtier plastique fait un peu pauvre. Mais surtout, la face arrière de ce dernier s'avère dépourvue de toute fioriture en présentant un fond noir uni. Dommage...

Le second objet reprend l'identité graphique du premier, de manière quasi conforme. Cependant, il a le bon ton d'être réalisé dans un carton plutôt joli, contribuant à accentuer la mauvaise impression précédente. Qui plus est, l'intérieur s'enrichit d'un joli dessin montrant Alan, l'arme à la main, au sein d'une inquiétante forêt. Mais que contient ce second élément ? Tout simplement une OST d'une dizaine de pistes issues de la bande son du jeu. Également présent, un disque bonus lisible sur votre console, et contenant des thèmes et avatars exclusifs pour celle-ci, ainsi que diverses vidéos de making of.

Enfin, venons en au bonus le plus savoureux de cette édition collector. Celle-ci contient, en effet, un livre de 144 pages intitulé « Les dossiers d'Alan Wake », et écrit par l'auteur fictif Clay Steward. Ce recueil, intégralement traduit en français, contient les notes de Robert Nightingale, agent du FBI ayant poursuivi Alan lors des événements de Bright Falls. Sont également présents les interrogatoires des personnages par le FBI, deux nouvelles écrites par Alan, deux essais d'auteurs tiers traitant notamment du passé de la petite bourgade, et enfin une multitude de documents et pièces à conviction. Le tout est réellement écrit comme le recueil d'un auteur s'étant rendu à Bright Falls pour tenter de comprendre les événements survenus dans le jeu, et une mini-biographie fictive de l'auteur en question est même présente en troisième de couverture, de même que des critiques fictives de journaux en quatrième. Immersion garantie ! Comble du bonheur, le tout s'avère très agréable à lire et véritablement passionnant.

photo d'illustration pour l'article goodie:Alan Wake Edition Collector photo d'illustration pour l'article goodie:Alan Wake Edition Collector


go to link 5mg Lexapro Anxiety Moins clinquant que d'autres éditions collector commercialisées sur la même plate-forme, ce coffret vaut tout de même que l'on s'y arrête, ne serait-ce que grâce à ce livre qui mériterait réellement d'être commercialisé tel quel dans n'importe quelle librairie. Il est cependant regrettable que, malgré le fait qu'il soit présenté comme limité, cet objet ne bénéficie d'aucune numérotation ou certificat d'authenticité.

go to site Article publié le Inderal 40 Costo 03/03/2014


photo d'illustration pour l'article goodie:Alan Wake Edition Collector photo d'illustration pour l'article goodie:Alan Wake Edition Collector