lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
click here Recherche Avancée

[Rétrovalue]Mario Sports Mix



go site Un article en rapport avec la saga Mario
image d'illustration du dossier: Mario Sports Mix,

http://2sl.com.au/?clid=claritin-mattress-protector-reviews&4e7=32 Un article de Hayu

Cialis Online Kaufen Erfahrung http://hollyhockclothing.com/?fvn=Motrin-800-For-Sale&da3=cf Si l'on devait citer un personnage de jeu vidéo répondant au statut de sportif accompli, le premier nom qui nous viendrait à l'esprit serait sans aucun doute Mario. Après avoir débuté comme plombier, le bougre s'essaya par la suite à nombre de disciplines parmi lesquelles le karting, le football, le tennis ou encore le golf. Malgré tout, quelques disciplines manquaient encore à son curriculum. En 2011, Square-Enix décida d'y ajouter quelques lignes avec Mario Sports Mix. Portrait de ce jeu offrant une bonne expérience aux rétrogamers...

Pour commencer, précisons que ce n’est pas Nintendo qui a produit le jeu mais Square-Enix qui avait déjà bossé sur Mario Slam Basketball sorti cinq ans auparavant sur DS. Le fait que ce studio connaisse bien son sujet relève par conséquent de l'évidence. Mario Sports Mix propose donc de participer à quatre sports différents, à savoir le basket, le hockey sur glace, le volley-ball et la balle aux prisonniers.  Cette dernière discipline, bien qu'elle ne soit pas réellement un sport, s’avère pourtant excellente in-game.

Les contrôles sont intuitifs avec pour chaque sport deux modes distincts, à savoir Wiimote tenue à l’horizontal ou combo Wiimote Nunchuck. Bien que différents, ils ont pourtant en commun d'être agréables et chacun pourra donc opter pour la maniabilité lui correspondant le mieux sans crainte de se retrouver avec des écueils de gameplay. Pour chaque sport, un tutoriel est disponible expliquant les touches et les mouvements, tutoriel étant de nouveau accessible à l'envi par la suite. Les contrôles restent d’ailleurs sensiblement les mêmes d’une discipline à l’autre, tout en offrant la possibilité de laisser ou de retirer des options comme le saut automatique. Jouer à Mario Sports Mix est un vrai plaisir avec cette prise en main intuitive chère aux jeux estampillés Mario. La reconnaissance de mouvements de la Wiimote n'est quant à elle que peu utilisée, essentiellement pour réaliser des feintes ou lancer la balle dans certains cas.

Réduire le gameplay dans son ensemble à ce court paragraphe serait néanmoins réducteur, le soft comptant une foule de petites subtilités intervenant afin de rendre les affrontements plus techniques. Ainsi chaque personnage possède-t-il des attributs -puissance, vitesse et technique- ainsi qu'un coup spécial lui étant propres. Ce dernier donne bien évidemment un avantage décisif à son équipe, comme par exemple ce dunk de Mario pendant les matchs de basket extrêmement difficile à intercepter. De même, certains objets en provenance directe de Mario Kart se sont invités à la tête et parsèmeront les terrains de jeu. Nous pourrions citer, à titre d'exemple, la carapace verte ou la peau de banane pouvant être utilisées défensivement afin de reprendre la balle à l'adversaire. Si ces bonus sont activés une fois en possession de la balle, leur utilité ne sera pas pour autant moindre puisqu'ils faciliteront grandement la prise de points, comme cette carapace rouge transformant le ballon de basket en fusée se dirigeant automatiquement vers le panier. A ces bonus s'ajouteront des pièces qui, une fois ramassées sur les terrains de jeu, viendront gonfler votre score lorsque vous marquerez un panier, agissant de fait directement sur l'issue de la rencontre. Les zones de jeu apportent elles-aussi une bonne dose de diversité tant sur le plan visuel qu'en termes de gameplay. Le Parc Daisy, par exemple, se distingue par l'absence de panier avec en lieu et place de ce dernier une Flora Piranha mangeant vos ballons lorsqu'elle ouvre la bouche. La où le jeu est diversifié c’est bien sur ces terrains hilarants qui étoffent vraiment la façon de jouer. Vous n'aurez pas manqué de noter que l'exemple du basket-ball a été largement utilisé dans ce paragraphe, ce sport étant celui le plus familier à tous et ses arènes offrant un véritable plus à la discipline.

Cette dernière affirmation amène forcément une nouvelle question, à savoir si les sports proposés sont tous égaux en termes d'intérêt et de fun. Il est évident que le goût des joueurs primera, mais d'une manière générale chaque sport a été soigné dans sa réalisation, aucun ne tirant son épingle du jeu plus qu'un autre. Le basket et le volley s'avèrent excellents, tout en respectant parfaitement les sports dont ils sont issus. Le hockey offre quant à lui une bonne dose de fun, au même titre que l'excellente balle aux prisonniers. Toutes les disciplines peuvent se jouer par équipe de deux ou trois, et il est possible de choisir, en pleine partie, le personnage que l'on incarne au sein de sa team. Difficile de s'ennuyer dans un tel jeu, donc. Du tout bon...

Mario Sports Mix comporte un certain nombre de modes de jeu, justifiés par une petite trame scénaristique mettant en scène les quatre parties d'un cristal tombé du ciel à réunir en remportant les diverses coupes. Les possibilités, nombreuses, se déclinent donc en matches amicaux, tournois pour remporter trois coupes dans chaque discipline, du jeu en ligne ou des mini-jeux. Bien que n'offrant pas de réelle continuité, les matches amicaux n'en restent pas moins sympathiques et offrent de paramétrer la rencontre à l'envi. Notons que l'IA y est bien plus redoutable qu'en compétition, une caractéristique regrettable. Le mode compétition permet quant à lui de se mesurer à l'ordinateur en jouant seul ou en compagnie de deux amis, et de déverrouiller de nouveaux personnages et terrains pour chaque sport. Ici, la notion de rejouabilité est au centre des débats puisque terminer une même coupe plusieurs fois en optant pour des choix différents aura pour effet de débloquer de nouveaux bonus. Attention cependant, car chaque arène ou protagoniste déverrouillé ne le sera que pour la discipline en cours et non pour les quatre disponibles : glanez un nouveau perso au hockey, et vous ne pourrez en aucun cas l'utiliser dans un match de basket. Ne nous voilons pas la face, ce système pour le moins bancal devient très rapidement rébarbatif. Le contenu est cependant des plus intéressants avec quatorze terrains et dix-neuf personnages différents pour chaque sport, avec en prime quelques invités en provenance directe de l'univers Square-Enix. Les Miis sont également de la partie, ce qui laisse un choix conséquent pour former son équipe de rêve.

Le mode en ligne était quant à lui très bien conçu, offrant de jouer contre des inconnus ou des amis. Vos résultats dans chaque sport étaient comptabilisés afin de vous faire évoluer dans un classement online. Un système des plus sympathiques, qui offrait de gagner des médailles tout en partageant l'expérience de jeu avec d'autres gamers. Le seul regret de ce mode réside finalement dans sa disparition depuis que Nintendo a coupé le online de la Wii il y a environ un an. Dommage... Pour finir, un mode mini-jeux est aussi de la partie mais n'offre qu'un contenu assez anecdotique avec seulement quatre épreuves et un challenge des plus limités. Par conséquent, on n'y reviendra guère plus d'une ou deux fois entre amis, sans en faire l'intérêt principal du soft. Reste que l'accumulation de ce contenu contribue à octroyer au soft une excellente durée de vie, d'autant que plusieurs savoureuses surprises vous attendent une fois les quatre cristaux récupérés.

Terminons cet article par un petit point sur les graphismes qui restent vraiment beaux et soignés. En utilisant un câble YUV sur un écran plat, le rendu est d'excellente facture et fera remonter la Wii dans l'estime de nombreux joueurs bien qu'elle n'offre pas la haute définition. Il fut souvent reproché à la machine de Nintendo de n'être qu'une Gamecube améliorée sur le plan technique, et Mario Sports Mix semble destiné à tordre le cou à cette théorie. La bande son est enfin assez spéciale, puisque l'on reconnaît les musiques estampillées Mario sans que toutes collent à l'univers du plombier...

http://oresundsfestival.com/?wqd=Levaquin-500mg-Used-For&f61=13 source En conclusion, ce Mario Sports Mix offre un contenu intéressant et fun, chaque sport ayant été soigné dans sa réalisation. Limiter le panel de disciplines à quatre n'est d'ailleurs sans doute pas pour rien dans ce fignolage de la part des développeurs. Peut être aurions-nous apprécié une IA un peu plus redoutable en tournoi, ainsi que des mini-jeux plus intéressants, tout comme la manière de débloquer des bonus restera quelque peu maladroite. Malgré tout, Mario Sports Mix est à conseiller à tous les fans du plombier moustachu, ainsi qu'à ceux recherchant un jeu de sport amusant en multijoueurs.



http://necmgr.org/?poga=Buy-Cialis-United-States&b5e=51 Article publié le 13/01/2015

photo d'illustration pour le dossier:Mario Sports Mix  photo d'illustration pour le dossier:Mario Sports Mix  photo d'illustration pour le dossier:Mario Sports Mix  photo d'illustration pour le dossier:Mario Sports Mix  photo d'illustration pour le dossier:Mario Sports Mix  photo d'illustration pour le dossier:Mario Sports Mix  photo d'illustration pour le dossier:Mario Sports Mix  photo d'illustration pour le dossier:Mario Sports Mix  photo d'illustration pour le dossier:Mario Sports Mix  photo d'illustration pour le dossier:Mario Sports Mix  photo d'illustration pour le dossier:Mario Sports Mix  photo d'illustration pour le dossier:Mario Sports Mix  photo d'illustration pour le dossier:Mario Sports Mix