lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
follow url Recherche Avancée

Castlevania Partie 4


Concept et scénario


here Un article en rapport avec la saga Castlevania
image d'illustration du dossier: Castlevania Partie 4, Concept et scénario

here Un article de Manuwaza

http://sharlhosting.com/?aa=Lopressor-Hct-Cost&0ed=11

Rappel Sommaire



go to link Partie 1 : La genèse du projet et les influences
here Partie 2 : De la fiction à la réalité
here Partie 3 : Castlevania fait des émules
source site Partie 4 : Le concept général/Une trame scénaristique extrêmement riche
http://indolivebet88.com/?lapharm=Purchasing-Hyzaar-Online&290=6b Partie 5 : Les différents jeux de la saga : années 80, la genèse
Diverticulites Antibiotics Flagyl Tabs 400mg Partie 6 : Les différents jeux de la saga : de 1991 à 1995 : l'avènement du 16 bits
Partie 7 : Les différents jeux de la saga : de 1996 à 2000 : génération 32/64 bits
Partie 8 : Les différents jeux de la saga : de 2001 à 2005 : génération 128 bits
Partie 9 : Les différents jeux de la saga : de 2005 à nos jours : le next-gen
Partie 10 : Les goodies


Le concept général



Après un paragraphe sur les « clones » de la saga relatant quelques traits de gameplay de ces derniers, il m'apparait indispensable de faire un petit point sur les principes régissant l'œuvre de Konami. Ce paragraphe n'a pas pour ambition de retracer toutes les spécificités de gameplay de chaque épisode (pour cela, n'hésitez pas à vous rendre au paragraphe correspondant) mais bien de lister les diverses caractéristiques communes à tous les volets, afin de dresser un petit tour d'horizon du Akumajou Dracula type...

Castlevania est donc un jeu d'action/plates-formes mettant en scène un personnage ayant pour but d'explorer le château de Dracula, pour finalement occire ce dernier qui fera office de boss de fin dans quasiment tous les épisodes. Cette lugubre demeure ne sera cependant pas sans danger pour l'imprudent visiteur, qui devra éviter de nombreux pièges en plus des innombrables adversaires dont il devra se débarrasser. Les développeurs ont d'ailleurs fait preuve d'une imagination à toute épreuve à ce niveau, puisque trous, pics et autres chutes mortelles viendront se côtoyer joyeusement pour l'empêcher de progresser tranquillement. Le château est découpé en différentes zones, et boucler l'une d'entre elles donnera lieu à un affrontement contre un boss nécessitant de la part du joueur des réflexes hors du commun, mais également une observation méticuleuse des mouvements de l'adversaire afin d'anticiper au mieux ces derniers. En effet, les attaques adverses étant très couteuses en termes de points de vies, mieux vaudra faire preuve de dextérité plutôt que d'encaisser les coups, sous peine de voir le game over pointer le bout de son nez assez rapidement. La saga des Castlevania est effectivement réputée pour être extrêmement difficile, et de fait réservée aux gamers les plus endurcis. Cette affirmation deviendra cependant un peu moins vraie en 1997, mais nous y reviendrons plus tard dans ce dossier... Pour se sortir vivant de cet enfer, le joueur dispose d'un armement relativement restreint dont l'élément principal est le fouet tueur de vampires, arme mythique ne pouvant être utilisée que par un Belmont. S'y ajoutent quelques armes secondaires (Boomerangs, couteaux...) s'appuyant sur un système de cœurs pour être utilisées. Cette saga rompt donc avec les standards du jeu vidéo voulant habituellement que le cœur modélise la santé, et non les compétences du héros. Le ramassage de gigots permet quant à lui de récupérer de la vie, ce menu s'élargissant grandement au fil des épisodes. Car oui, Castlevania, c'est tout d'abord une saga. Et comme toute saga, la multiplication des volets donne souvent naissance à une trame de fond d'une grande richesse...


Une trame scénaristique extrêmement riche comme toile de fond



Ce paragraphe aura pour but d'exposer la trame scénaristique complète de la saga Castlevania, de la « naissance » du comte Dracula en 1095 à sa disparition un millier d'années plus tard. Je vous prie d'avance d'excuser les éventuelles erreurs qui pourraient s'être glissées dans cette chronologie. Mon but était de présenter cela comme une histoire à part entière, en tentant de gommer certaines incohérences. J'ai donc volontairement omis certains pans du scénario, ces derniers étant en opposition avec la chronologie principale de la saga. Bien évidemment, les lignes qui suivent contiennent moult spoilers et ne doivent donc être lues que par des personnes souhaitant connaître le déroulement des événements de la série. Ne vous gâchez pas l'effet de surprise en lisant la suite, si vous souhaitez découvrir tout cela par vous même...

Tout commence donc au onzième siècle, plus précisément en 1095. En cette époque troublée, de pieux chevaliers luttent sans relâche contre les hérétiques au nom de Dieu tout puissant. Dans cette armée bénie, deux hommes combattent furieusement et remportent victoire sur victoire. Le premier se nomme Leon Belmont, guerrier émérite ayant perdu ses parents très jeune, et étant devenu chevalier à l'âge de seize ans par la force des choses. Le second, frère d'armes et ami du courageux baron, porte le nom de Mathias Cronqvist, et possède un niveau d'érudition extrêmement rare à l'époque, en faisant un tacticien hors pair. Ce duo de fiers guerriers, liés par une amitié presque aussi vieille qu'eux, parvint à se bâtir une réputation d'invulnérabilité en faisant le fer de lance de toute l'armée croisée. La vie de Mathias va cependant basculer le jour où il apprendra la mort de son épouse Elisabetha, ce qui le plongera dans une profonde détresse le poussant à abandonner la cause de l'Église. Pendant toute une année, Leon parviendra à garder la tête haute en accumulant les victoires pour le compte du clergé, faisant ainsi honneur à son ami meurtri. Malheureusement, l'histoire tragique ayant touché ce dernier semble bien décidée à l'arracher à son glorieux destin. En effet, des monstres apparus dans son domaine ont enlevé sa bien aimée Sara. Renonçant à son poste dans l'armée et à son titre de Baron, Leon prend donc la direction de ses terres pour retrouver sa dulcinée, dont il apprend qu'elle pourrait avoir été enlevée par un Vampire du nom de Walter Bernhard, résidant dans un sinistre château situé au milieu de la forêt. Dans son voyage pour atteindre ce lieu maudit, il fera la rencontre de Rinaldo Gandolfi qui lui remettra un curieux fouet magique, seule arme capable de venir à bout de la terrible créature.

La première rencontre avec cette dernière ne sera clairement pas à l'avantage du guerrier, dont le fouet se révélera totalement inefficace. Belmont parviendra cependant à récupérer son épouse, mais constatera hélas avec effroi deux marques de morsure sur son cou. La seule manière de la sauver est de vaincre le vampire, et pour cela, Leon doit la tuer avec le fouet afin de le rendre efficace contre la créature... Sara, se sachant perdue, se sacrifiera pour le bien de l'humanité, créant ainsi le Tueur de Vampire. Armé de ce nouvel atout, Leon parviendra à venir à bout de Walter au terme d'une lutte acharnée, mais n'aura pas le temps de savourer sa victoire. En effet, Mathias s'avérera avoir orchestré toute cette mise en scène dans le but de s'approprier l'âme de Walter afin de devenir lui-même immortel. Ainsi naquit Dracula, le plus grand ennemi de l'humanité. Leon jura de débarrasser le monde de son vieil ami, devenu du même coup son pire ennemi... Un héritage qui se transmettra de génération en génération...

image artwork de leon belmont
Leon Belmont


Pendant longtemps, Dracula ne fera plus parler de lui, maudissant l'Église dans les terres reculées de Transylvanie. Il connaitra même l'amour avec Lisa Farenheights, relation qui donnera naissance à Adrian Fareinheights Tepes, plus connu sous le nom d'Alucard. Malheureusement, la médecine prônée par cette jeune femme ne tardera pas à lui attirer les pires ennuis. Traquée par l'Église pour sorcellerie, elle sera finalement brulée vive en tant qu'hérétique, sous les yeux de son fils pour qui elle aura des mots très forts qui conditionneront tout son avenir. Elle lui demandera en effet d'aimer les humains, et de les protéger au péril de sa vie. Elle lui avouera également que son père aura son amour pour l'éternité. C'est animé de ces dernières paroles de sa mère bien aimée, qu'Alucard se dressera contre son père quelques temps plus tard, soit en 1450.

Cette année marquera la toute première confrontation entre le clan Belmont et le seigneur des ténèbres, depuis le combat ayant opposé ce dernier à Leon quatre siècles auparavant. A cette époque, Dracula a accumulé suffisamment de puissance pour tenter de réaliser ses sombres desseins, et envoie pour ce faire des hordes de morts-vivants afin de conquérir les différentes nations de la Terre. Une courageuse jeune fille de dix-sept ans vivant en Transylvaine va cependant se dresser contre cette menace. Sonia Belmont, c'est son nom, a toujours eu des pouvoirs impressionnants et a été entrainée depuis son plus jeune âge par son grand père dans l'attente de ce moment où son plein potentiel pourrait se révéler pour sauver le monde d'une extinction certaine. Dans son périple, elle rencontrera Alucard, le propre fils de Dracula lui aussi désireux de contrer son père. L'union des deux alliés viendra finalement à bout du Vampire, au terme d'un combat acharné. Quelques temps plus tard, Sonia tombera enceinte et les rumeurs comme quoi le père de l'enfant serait Alucard pousseront le clan Belmont à quitter la Transylvanie, chassé par des habitants apeurés par la progéniture de la jeune femme...

image artwork de sonia belmont
Sonia Belmont


Un quart de siècle plus tard, soit en 1476, des hordes de monstres et de démons ressurgissent en Valachie, mettant à sac les villages, pillant et tuant hommes femmes et enfants... Devant une telle désolation, des rumeurs commencent à faire leur apparition, rumeurs selon lesquelles le seigneur des ténèbres serait de retour. La population demande désespérément de l'aide, cherchant un héros suffisamment puissant pour se mesurer à Dracula et sa redoutable armée. Alors que tout semblait perdu, ce héros va faire son apparition, marquant du même coup le retour du clan Belmont en Valachie. Ironie du sort, c'est Trevor, qui avait causé le bannissement du clan (fils de Sonia, et dont le père est probablement Alucard), qui va répondre à la détresse du peuple et affronter les armées des ténèbres. Armé du Vampire Killer, symbole emblématique du clan Belmont et seule arme susceptible de venir à bout de Dracula, il marche sur le château maudit afin d'éradiquer le mal. Durant son périple, il va rencontrer de nombreux alliés, parmi lesquels Sypha Belnades (puissante magicienne faisant elle aussi montre de beaucoup de talent quant à l'extermination des vampires), ainsi qu'Alucard, revenu pour s'opposer une fois encore à son père démoniaque. Fort de ce soutien, Trevor viendra à bout de Dracula et sera accueilli comme un héros à son retour en ville. Il épousera Sypha, et le couple sera l'artisan principal de la reconstruction de la cité mise à mal par la guerre contre les armées démoniaques.

image artwork de trevor belmont
Trevor Belmont


Une reconstruction qui ne se fera pas sans mal. En effet, juste avant de trépasser, le comte a proféré une terrible malédiction à l'encontre de l'humanité, qui aura à subir mille tourments à sa mort. Les effets de ladite malédiction ne se font pas attendre, et des plaies toutes plus terribles les unes que les autres commencent à apparaître en Europe, et plus particulièrement dans la région natale du maléfique défunt. Peste et famine se côtoient ainsi allégrement pour faire souffrir un peuple dont la confiance en la vie a déjà largement été éprouvée quelques années auparavant. C'est dans ce contexte que deux hommes vont s'affronter dans un duel à mort. Hector et Isaac, tous deux au service du comte Dracula de son vivant en tant que forgerons, sont liés par une rivalité malsaine qui va se matérialiser par un âpre affrontement remporté par le premier qui sera néanmoins gravement blessé, et soigné par une jeune femme du nom de Rosaly. Hélas, Isaac a lui aussi survécu à ses blessures et fomente un plan machiavélique pour se venger de son ancien ami. En 1479, Rosaly est tuée et Hector apprend que l'instigateur de ce meurtre n'est autre que ce dernier. Le cœur empli d'une farouche volonté de vengeance, il se lance à la poursuite d'Isaac et pénètre ainsi dans le château maudit, théâtre des exploits de Trevor Belmont trois ans plus tôt. Malheureusement, Isaac va s'avérer être le pion d'un plan beaucoup plus complexe, initié par Death, le bras droit de Dracula. Son but est d'utiliser le corps d'Hector afin de servir d'hôte à son maitre. Ce n'est que d'extrême justesse, aidé par Trevor qui a fini par comprendre les nobles intentions de l'ancien forgeron après l'avoir affronté, que ce dernier parviendra à vaincre le mal et ainsi à mettre un terme à la malédiction qui pesait sur le monde, offrant ainsi un siècle de paix et de tranquillité à l'humanité.

image artwork de hector castlevania
Hector


Hélas, la réapparition du comte ne se fera guère attendre et surviendra en 1576, vérifiant ainsi la prophétie suivant laquelle le seigneur des ténèbres réapparaitrait tous les cent ans. C'est cette fois ci Christopher Belmont, descendant du glorieux clan, qui va se dresser contre le maléfique comte, armé du légendaire Tueur de Vampires. Une tâche qui va s'avérer moins ardue qu'à l'accoutumée. En effet, Dracula sort tout juste de son long sommeil et n'a pas encore recouvré toute sa puissance. Vaincu, il va se terrer dans les catacombes jusqu'à ce qu'il ait atteint son plein potentiel quinze ans plus tard. En 1591, Christopher s'apprête à gouter à un repos bien mérité, suppléé dans son rôle de chasseur de vampire par son fils Soleiyu qui doit reprendre le flambeau à sa majorité. Dracula profite de ce moment précis pour fomenter sa vengeance, en enlevant le fils de Christopher et en le transformant en un redoutable démon. Il érige alors quatre forteresses aux quatre coins de la Roumanie, chacune étant gardée par un redoutable monstre. Pour sauver son fils, le chasseur de vampires va devoir détruire chacune de ces places-fortes pour se retrouver opposé à Dracula. Une mauvaise surprise l'attend cependant, puisque c'est sa propre chair qu'il va devoir affronter. Après être parvenu à sauver son fils de la malédiction qui l'emprisonnait, Christopher commettra son dernier acte héroïque en tant que chasseur de vampire, en détruisant le comte Dracula et son château qui s'enfonceront dans les abysses de notre belle planète, laissant ainsi place à la paix et la tranquillité...

image artwork castlevania de dracula
Dracula


Ce n'est donc qu'en 1691 que le chaos va à nouveau frapper la Transylvanie. De retour pour asservir la population Roumaine, le maléfique Vampire envoie ses hordes de monstres semer la terreur et la désolation sur toute la Valachie. Il faudra donc un Belmont, en l'occurrence Simon, petit fils de Soleiyu, pour défier le seigneur des ténèbres et sauver une fois encore le monde de la destruction. Au terme d'un âpre combat remporté de justesse par le nouveau chasseur de vampires, Dracula est une nouvelle fois vaincu. Malheureusement, ce dernier a une fois encore jeté une malédiction sur le peuple Transylvain avant de mourir, touchant ainsi de plein fouet la populace désespérée. Pris de pitié devant tant de malheur, Simon va tout faire pour mettre un terme à ces plaies. Pour cela, la seule solution consiste à ressusciter le comte en retrouvant toutes les parties de son corps disséminées aux quatre coins de la Roumanie, pour le vaincre une bonne fois pour toutes. Une fois cet objectif rempli, c'est un comte affaibli et bien peu dangereux que Simon expédie en enfer, mettant un terme à la malédiction et perpétuant ainsi l'œuvre du clan Belmont...

image artwork castlevania de simon belmont
Simon Belmont


L'humanité vivra donc en paix jusqu'au milieu du dix-huitième siècle, longue période de quiétude prenant fin en 1748 avec la formation d'une nouvelle armée des ténèbres sous l'égide d'un mystérieux individu, faisant ainsi planer une nouvelle menace sur le peuple Roumain. Depuis bien des années déjà, Simon Belmont entraine son petit fils Juste et son ami d'enfance Maxim, afin que ces derniers se dressent devant une éventuelle menace vampirique. C'est cependant, en toute logique, Juste qui va prendre la place de son grand père, et devenir le chasseur de vampires afin de perpétuer l'œuvre du clan Belmont, le Vampire Killer à la main. Blessé par cette décision de son mentor, Maxim part dans un long voyage afin de prouver sa valeur en débarrassant le monde de la menace qui pèse sur lui. Malheureusement, il reviendra deux ans plus tard, grièvement blessé avec de graves informations. Sa bien aimée, Lydie, a été enlevée par Dracula qui la retient prisonnière dans son château maudit. Incapable d'aller la sauver lui-même, le guerrier déchu supplie Juste d'y aller à sa place. Malheureusement, tout ne va pas se passer comme prévu et il s'avérera que Maxim est sous l'emprise du comte, possédé par cette âme noire comme la nuit. C'est bel et bien lui qui a enlevé Lydie, afin de procéder au sacrifice qui redonnera vie au seigneur des ténèbres. S'engage alors un combat entre les deux vieux amis, dont Juste finit par sortir vainqueur. Dracula se réincarne alors, souhaitant s'en prendre à Lydie avant que cette dernière ne soit sauvée de ce traquenard par Maxim qui a retrouvé ses esprits lors de la matérialisation du comte. Fort heureusement, Juste s'interpose et s'engage alors un combat entre le mal et le dernier descendant du clan s'étant toujours opposé à lui. Une fois encore, le vampire affaibli par sa réincarnation prématurée est maté par un Belmont, et disparaît dans l'effondrement de son château maudit...

image artwork castlevania de juste belmont
Juste Belmont


La menace ne va cependant pas attendre un siècle pour se présenter de nouveau aux portes de la Valachie. En effet, un sorcier va parvenir en 1792 à ressusciter le comte Dracula en utilisant sa puissante magie noire. Désireux de tirer parti de ses déconvenues passées, le vampire va cependant murir un plan machiavélique pour prendre le contrôle du pays. La première étape de ce dernier consiste à mettre hors d'état de nuire le descendant du clan Belmont, en l'occurrence Richter. Conscient que sa puissance actuelle ne lui suffira pas pour défaire le descendant du clan l'ayant toujours tenu en échec, le seigneur du mal décide d'enlever Annette, la bien aimée de ce dernier, et de le laisser être consumé par la haine. Il opère donc une diversion afin de distraire Richter, et envoie ses sbires enlever Annette, sa sœur Maria, et deux autres filles Transylvaines. Aidé dans sa quête par Maria, première jeune fille a avoir été libérée, Richter parviendra une fois de plus à défaire le monstre pour ramener la paix et la tranquillité dans le royaume de Valachie, non sans s'inquiéter toutefois de la mystérieuse disparition du sorcier Shaft...

Une tranquillité qui ne durera malheureusement pas. A peine quatre ans après sa victoire, Richter disparaît une nuit de pleine lune. Comme un symbole, le château maudit réapparait, prêt à semer une fois de plus la mort et la destruction sur le monde. Sentant venir cette nouvelle menace sans aucun héros pour s'y opposer, Alucard, fils de Dracula ayant déjà porté assistance à Trevor Belmont quatre siècles auparavant, s'éveille et revient sur ses terres pour lutter contre cette nouvelle fange. Progressant rapidement dans la demeure du comte en balayant tous les démons s'opposant à lui, le fils de vampire ne tarde pas à atteindre la salle du trône et se retrouve opposé à un homme prétendant être le maitre des lieux. L'homme parvient à s'enfuir, profitant du trouble éprouvé par Alucard. En effet, l'instinct de ce dernier lui souffle qu'il s'agit là d'un Belmont, qui s'avérera même être Richter, le héros ayant défait Dracula quelques années auparavant. Lors de leur seconde rencontre, s'engage un furieux combat durant lequel Richter utilise le tueur de vampires afin de se débarrasser d'Alucard qui a pourtant toujours été du côté des humains dans leur guerre contre le mal. Il ne va pas tarder à s'apercevoir que le descendant de son allié Trevor est sous l'emprise de Shaft, le sorcier maléfique à l'origine de la précédente résurrection de Dracula, son père. Shaft espère, par son action, faire d'une pierre deux coups en se débarrassant de la menace représentée par le clan Belmont, tout en utilisant Richter comme son bras armé. La réapparition d'Alucard n'était cependant pas prévue, et Shaft parvient tout juste à s'enfuir, perdant au passage toute influence sur Richter qui reconnaît alors en son adversaire le noble allié qui avait aidé son aïeul à sauver le monde plusieurs siècles auparavant. Alucard va cependant décider de régler seul le problème Shaft, en débarrassant définitivement le monde de cette menace se terrant dans un second château maléfique. Il y parviendra aisément, tout en résistant à la tentation de rejoindre le camp des ténèbres mais ne pourra que constater que le sorcier a une fois encore réussi à ressusciter son père. Dracula, le prince des ténèbres, est de retour.

image artwork castlevania de alucard
Alucard


Une longue discussion s'engage alors entre les deux hommes, le comte peinant à comprendre la volonté de son fils de défendre les humains qui sont pourtant à l'origine de tous ses malheurs. S'engage alors un terrible combat entre le père et sa progéniture, théâtre d'un fantastique déchainement de deux effroyables puissances qui tourne finalement en faveur du plus jeune. Avant de vaincre son père, Alucard lui apprendra que la dernière volonté de sa mère Lisa avant de mourir fut qu'il ne fasse pas de mal aux humains, et qu'il les protège au péril de sa vie. Ce n'est qu'au terme d'un dernier dialogue poignant se terminant par la révélation de l'amour éternel de Lisa envers Dracula que ce dernier disparaitra, laissant son fils seul dans ce monde cruel. Désireux d'échapper à son destin voulant qu'il devienne le seigneur des ténèbres, Alucard s'enfuit une fois de plus comme il l'avait fait trois siècles auparavant, suivi par Maria qui souhaite l'arracher à sa malédiction. Richter, honteux d'avoir causé tant de destruction autour de lui sous l'influence du sorcier, abandonne son titre de chasseur de vampires et lègue ce lourd fardeau à la famille Morris, qui récupère le Tueur de Vampires afin de perpétuer l'œuvre du clan Belmont...

Les Morris attendront bien des années pour être confrontés au mal. En effet, ce sont les hommes loups qui vont se retrouver aux prises avec les hordes de guerriers démoniaques du comte. Ces créatures, mi-hommes, mi bêtes, ont décidé d'abandonner leur puissance bestiale afin de vivre en harmonie avec les humains. L'un d'entre eux, Cornell, a cependant décidé d'entamer un long voyage initiatique afin d'apprendre à maitriser ses pouvoirs en s'élevant spirituellement. De retour dans son village en 1844, il ne va hélas retrouver que mort et désolation, ce dernier ayant été brulé par les armées du vampire. Pour ne rien arranger, sa sœur Ada a été enlevée afin d'être offerte en sacrifice dans le but de ressusciter le seigneur des ténèbres. Pour sauver sa seule parente, Cornell va décider de partir à l'assaut du château maudit. Il va se retrouver aux prises avec des hordes de créatures terrifiantes, mais également à son rival Ortega ayant vendu son âme au pire ennemi de l'humanité. Finalement opposé au comte Dracula lui-même, il ne devra son salut qu'à la puissance issue de sa condition d'homme-bête, et parviendra in-extremis à vaincre le démon et à sauver sa sœur d'une mort certaine...

Cornell croyait donc en avoir définitivement fini avec le vampire. Malheureusement, il se trompait... En effet, Death, le bras droit de ce dernier, a profité du combat pour recueillir un peu de sa puissance dans un cristal, puissance qui va être utilisée pour ranimer le comte. C'est ainsi que ce dernier revient en 1852, soit huit ans plus tard, renforcé par le vice et le mal omniprésent dans la nature humaine et qui semble de plus en plus exacerbé par les temps qui courent. Cette fois-ci, ce sont deux jeunes héros qui vont devoir partir à l'assaut du château maudit. Carrie Fernandez, une magicienne, et Reinhardt Schneider, descendant des Belmont. Ils vont devoir affronter les mêmes dangers que Cornell huit années auparavant, pour finalement débarrasser le monde du terrible Dracula qui replonge une fois de plus das un profond sommeil, attendant son heure...

Reinhardt restera le dernier représentant Belmont pendant près d'un siècle et demi, puisqu'il faudra attendre 1899 pour voir ressurgir l'un des membres de cette glorieuse famille. Livrés à eux-mêmes, les humains furent donc contraints de se rassembler pour préparer la riposte contre le réveil prochain du comte. Ainsi naquit l'ordre d'Ecclesia. Ce dernier mit au point une magie extrêmement puissante à base de glyphes capables de déclencher des attaques d'une colossale puissance, puisque basés sur le pouvoir du comte. Ces artefacts, pour fonctionner, doivent faire l'objet d'une fusion avec leur utilisateur. Le plus terrible d'entre-eux, Dominius, est le seul à même de défaire le comte Dracula. C'est dans ce contexte que Shanoa est choisie pour utiliser ce dernier. Hélas, durant le rituel visant à intégrer cette arme magique dans son corps, un autre membre de l'ordre nommé Albus fait son apparition et subtilise le glyphe. Shanoa va donc devoir partir à sa poursuite pour finalement s'apercevoir que les intentions de son mentor Barlowe n'étaient pas si pures que cela. Ce dernier a en effet l'intention de pousser Shanoa à se servir du Dominius, fatal pour son utilisateur, pour ressusciter le comte Dracula. Les intentions d'Albus étaient donc tout ce qu'il y a de plus nobles, puisque ce dernier souhaitait uniquement apprendre à utiliser le glyphe sans danger pour la santé de son hôte, afin de sauver Shanoa d'une mort certaine. Opposée à son ancien mentor, Shanoa remporte une victoire relativement facile. Hélas, Barlowe offre alors sa vie en sacrifice et déclenche ainsi la résurrection du comte. Contrainte d'utiliser le Dominius contre ce dernier, elle sera sauvée de justesse par Albus qui offrira son âme pour sauver la sienne, renvoyant le seigneur des ténèbres dans la mort dont il n'aurait jamais dû sortir...

image artwork castlevania de shanoa
Shanoa


C'est bien un autre vampire qui va cependant faire parler de lui à l'aube de la première guerre mondiale, à savoir Elisabeth Bathory qui n'est autre que la nièce de Dracula. En 1914, le prince d'Autriche est assassiné à Sarajevo, attentat déclenché par la vampiresse qui vit là un bon moyen de noircir l'âme des humains, et d'ainsi préparer le terrain à un éventuel retour de son oncle en levant une armée composée de toutes les âmes corrompues par la première guerre mondiale ainsi initiée. Pour empêcher une telle catastrophe d'arriver, deux courageux jeunes hommes vont prendre d'assaut la forteresse. Le premier n'est autre que John Morris, héritier du Tueur de Vampires (et fils de Quincey Morris, qui fut opposé au comte en 1897 aux côtés de Jonathan Harker), qui a été légué à sa famille par le clan Belmont bien des années auparavant. Il sera accompagné dans cette noble quête par Eric Lecard, son ami d'enfance, armé de l'Epieu d'Alucard. Les deux courageux guerriers vont devoir parcourir le monde afin de détruire les origines du mal, en commençant par l'ancien château de Dracula en Roumanie pour finir par l'Angleterre, où les attendent Bathory mais également le Prince des Ténèbres qui a finalement été ressuscité par sa nièce au travers d'un rituel ancestral. Malheureusement, la vampiresse parviendra à gagner suffisamment de temps pour que son oncle recouvre la totalité de ses forces, et ce ne sera qu'au terme d'un affrontement titanesque et difficile que John parviendra à vaincre son adversaire. Hélas, le prix à payer chez les Morris pour débloquer le plein pouvoir du Tueur de Vampires est élevé, et son utilisateur doit ainsi sacrifier sa vie. C'est donc ainsi que succombera John, en ayant volontairement omis de révéler la teneur du rituel à son fils Jonathan afin que ce dernier ne se sacrifie pas dans l'avenir pour sauver la Terre.

La première guerre mondiale n'aura cependant pas été sans conséquences, puisqu'un artiste peintre du nom de Brauner y perdra ses deux filles. Terrassé par la douleur, ce dernier va offrir son âme au diable et ainsi devenir un Vampire, maudissant l'humanité et jurant de la mener à sa perte. Au contraire de tous ses comparses, il n'entretient aucune relation de subordination envers Dracula qu'il considère comme un être ayant subi trop d'échecs pour mériter le respect. Il attendra la Seconde Grande Guerre, plus précisément l'année 1944, pour mettre son plan à exécution. Ce dernier consiste à utiliser la souffrance inhérente à ce conflit meurtrier, pour faire ressurgir le château de Dracula tout en gardant le comte prisonnier d'une barrière magique. Il pourra ainsi utiliser toute sa puissance, sans pour autant être soumis à sa volonté. Avant cela, il tentera de récupérer ses deux filles perdues en enlevant Stella et Loretta, les deux filles d'Eric Lecard dont il est persuadé qu'elles sont les réincarnations de ses enfants mortes trente ans auparavant. Ce dernier tentera de s'opposer au vampire mais subira une cuisante défaite, mourant sans pouvoir empêcher son ennemi de transformer ses deux filles en créatures de la nuit. Il va cependant rester présent dans notre monde, sous la forme d'un esprit errant dans le château de Dracula. Un détail qui pourrait paraître insignifiant, mais qui sera d'une aide précieuse pour les deux nouveaux opposants à l'armée des ténèbres, à savoir Jonathan Morris (fils de John Morris et détenteur du Tueur de Vampires), et Charlotte Aulin, une magicienne descendante de Sypha Belnades qui s'était illustrée dans la lutte contre le mal aux côtés de Trevor Belmont à la fin du quinzième siècle.

image artwork castlevania de jonathan morris
Jonathan Morris


Les deux amis finiront par parvenir à sauver Stella et Loretta, via un sort de purification. Le dernier adversaire, Brauner, s'avèrera cependant plus coriace que prévu et se cache dans un portrait spécifique. Afin de mettre toutes les chances de son côté, Jonathan décide de débloquer toute la puissance du Tueur de Vampires, et apprend à cette occasion de la bouche d'Eric Lecard que c'est bel et bien cette puissance qui est à l'origine de la mort de son père. L'héritier Morris n'a cependant pas le choix, et après avoir affronté l'âme de Richter Belmont et remporté ce combat, obtient enfin la pleine puissance du fouet ancestral. Malheureusement, le combat contre Brauner ne va pas se passer comme prévu. En effet, ce dernier reconnaissant sa défaite est achevé par Death, le bras droit de Dracula. La conséquence de sa mort ne va pas se faire attendre, puisque détruisant la barrière magique tenant le comte emprisonné. Ce n'est finalement qu'au terme d'un affrontement dantesque contre le vampire et son bras droit que Charlotte et Jonathan parviendront une fois de plus à bouter le seigneur des ténèbres hors de notre monde, offrant à ce dernier un peu de répit pour se remettre du conflit destructeur dont il venait d'être victime...

Mais ce n'est finalement qu'à l'aube de l'an 2000, en 1999 pour être plus précis, que l'humanité parviendra à se débarrasser définitivement du comte Dracula, par l'intermédiaire de Julius Belmont. Réveillé une énième fois pour conquérir le monde, le vampire va se retrouver aux prises avec le descendant de ce prestigieux clan, qui aidé d'Alucard son fils, parviendra à vaincre une nouvelle fois ce terrible adversaire. Cependant, les deux hommes auront la présence d'esprit de faire appel à un prêtre afin de sceller le château dans une éclipse solaire. Ainsi privé de la source de son pouvoir, Dracula s'éteindra ainsi définitivement, sans aucun risque de résurrection éventuelle... Ce spectaculaire combat ne sera cependant pas sans conséquences pour Julius qui y perdra la mémoire, devenant ainsi J l'amnésique.

Trente cinq ans plus tard, J retournera à l'endroit où est scellé le château maudit afin d'y trouver des indices lui permettant de découvrir son identité. Malheureusement, il va se retrouver absorbé par la première éclipse solaire du vingt et unième siècle, en compagnie d'un étudiant du nom de Soma Cruz, Yoko Belnades (descendante directe de Sypha Belnades, alliée de Trevor Belmont ayant affronté Dracula au cours du quinzième siècle) et d'un étrange homme nommé Genya Arikado, agent secret au service d'une mystérieuse organisation gouvernementale. Se retrouvant au beau milieu de la forteresse du comte, il va vite devoir lutter pour sa survie en affrontant de nombreuses créatures démoniaques. Le responsable de ce phénomène n'est autre que Graham Jones, fondateur d'une secte se reposant sur la prophétie de l'apocalypse. Ce leader charismatique, prétendant être la réincarnation de Dracula, va alors s'engager dans un combat contre Soma remporté par ce dernier. Malheureusement, cette victoire va avoir pour effet de déchainer la terrible et maléfique puissance du château, le jeune homme apprenant alors qu'il est lui-même la réincarnation du mal incarné. Ébranlé par l'influence malsaine de la forteresse, Soma résistera tant bien que mal à la tentation de succomber à ses tendances maléfiques, apprenant même à communiquer avec l'âme de Dracula afin de tenter de comprendre les raisons poussant ce dernier à perpétrer ses méfaits. Il apprendra ainsi que le comte n'est devenu si haineux que suite à la perte de sa femme Elisabetha, et ce quasiment un millier d'années plus tôt. Dans ce voyage intérieur, Soma va se retrouver opposé à Chaos, entité maléfique et véritable source du pouvoir de Dracula. En remportant la victoire dans ce combat effroyable, le courageux jeune homme parviendra à libérer l'âme de Mathias Cronqvist lui offrant ainsi la rédemption qu'il cherchait depuis plusieurs siècles déjà. Soma, privé de ses pouvoirs, sera ainsi chaudement félicité par Julius Belmont et Genya Arikado dont on apprendra qu'il n'était autre qu'Alucard... un Alucard heureux que son père puisse enfin reposer en paix et retrouver cette sérénité qui était la sienne lorsqu'il était encore un être humain.

image artwork castlevania de soma cruz
Soma Cruz


Un an après ces événements, Soma a repris le cours de sa vie et coule des jours paisibles, débarrassé de ses pouvoirs issus de l'âme de Dracula. Malheureusement, son passé va le rattraper et il va se retrouver aux prises avec Celia, leader d'une secte satanique souhaitant l'utiliser pour faire revenir le maléfique Dracula. Aidé par Arikido, Soma parviendra à se débarrasser des monstres l'assaillant mais constatera avec effroi que ses pouvoirs, perdus suite à son combat contre Chaos, sont de retour. Désireux d'en finir définitivement avec cette menace, Soma se met en route vers le siège de la secte et se retrouve opposé à deux jeunes hommes, à savoir Dmitrii Blinov et Dario Bossi. Pour ces derniers, l'enjeu est de taille puisqu'une victoire contre Soma du seigneur des ténèbres permettrait au vainqueur de devenir le nouvel hôte de la puissance maléfique du comte. Fort heureusement, le jeune remportera facilement la victoire, mettant un terme aux agissements de cette secte maléfique, aidé en cela par Arikido venu lui prêter main forte afin de l'empêcher de sombrer dans ses tristes penchants sous l'influence de Celia. Ce dernier lui fera d'ailleurs prendre conscience que son destin n'est pas tracé, et qu'il n'est pas amené à devenir le nouveau maitre des ténèbres. Cette aventure sera le dernier chapitre de la lutte opposant depuis un millier d'années, la race humaine au comte Dracula, redevenu Mathias Cronqvist grâce à un jeune homme que rien ne semblait destiner à devenir un héros. Ce dernier réussit donc là où plusieurs générations de Belmont avaient échoué, en permettant à cet homme meurtri de retrouver la pureté de son âme...


Rappel Sommaire



Partie 1 : La genèse du projet et les influences
Partie 2 : De la fiction à la réalité
Partie 3 : Castlevania fait des émules
Partie 4 : Le concept général/Une trame scénaristique extrêmement riche
Partie 5 : Les différents jeux de la saga : années 80, la genèse
Partie 6 : Les différents jeux de la saga : de 1991 à 1995 : l'avènement du 16 bits
Partie 7 : Les différents jeux de la saga : de 1996 à 2000 : génération 32/64 bits
Partie 8 : Les différents jeux de la saga : de 2001 à 2005 : génération 128 bits
Partie 9 : Les différents jeux de la saga : de 2005 à nos jours : le next-gen
Partie 10 : Les goodies



Article publié le 28/11/2010

Les commentaires pour cet article avant le 23 février 2014



Posté par Manuwaza le 12/12/2010

Merci à toi ;)
Ce sont surtout des heures de recherche sur des dizaines de site tu sais ;)

************************************************************


Posté par SLAINE le 12/12/2010

Quel article !!! je n'ose imaginer la connaissance du jeu qu'il faut avoir et les heures qu'il faut passer pour mettre une cohérence entre tous ces épisodes... Châpeau

************************************************************


Posté par Manuwaza le 11/12/2010

Une faute de frappe de ma part, c'était 1899 ;)
Erreur corrigée, merci de me l'avoir signalée

************************************************************


Posté par Ed le 11/12/2010

Pas étonnant, il fallait une certaine logique... et puis, comme tu l'as dit, il était indispensable d'écarter certains faits, de créer artificiellement certains liens, etc., ce qui suppose une grande et minutieuse préparation et documentation.
...
Au final, cette historique est bien appréciable ^^.
...
Le paragraphe au-dessus de l'image de Shanoa évoque les années 1999 et les paragraphes suivants parlent respectivement de la première et de la seconde guerre mondiale... j'avoue ne pas comprendre... car, en plus, rien ne justifie un tel cross-over...

************************************************************


Posté par Manuwaza le 29/11/2010

Merci à toi, c'était le but justement. Et je dois bien reconnaitre que j'ai pas mal galéré pour remettre tout ça dans le bon ordre :)

************************************************************


Posté par Gaga le 29/11/2010

Voila le voil est enfin levé sur la chronologie exacte des castlevania !! Il était temps qu'un site propose un résumé clair et simple de l'histoire passionnante de cette saga. Un grand bravo !!!

************************************************************


Posté par Tanuki le 28/11/2010

pourtant c'est intéressant au possible!


************************************************************


Posté par Manuwaza le 28/11/2010

En espérant que cette quatrième partie aura plus de succès que la précédente, qui n'a clairement pas déchainé les passions...

************************************************************