lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Recherche Avancée

Actualité Retrogaming, Actualité Du Jeu Vidéo

Premieres impressions sur Resident Evil 5


Add riced cauliflower to pan. Sprinkle salt and chili powder over cauliflower watch and gently fold into broth until coated and red. Continue cooking cauliflower until most moisture in the pan has evaporated and cauliflower is tender, about 10-15 minutes. Turn off heat and fold in cilantro. Buy Nizoral No Prescription Viagra Prescription Thailand (Amitriptyline Hydrochloride), Cheap Elavil, Generic Elavil (Amitriptyline Hydrochloride) - Pharmacy Rx World ⭐️ | Best Deals | ☀☀☀ Seroquel Price Walgreens ☀☀☀. Free shipping, quality, privacy, secure Buy Cheap Viagra Canada Free Shipping, quality. Viagra Prescription How To Get follow. TheRxGood: Friendly customer support, 24h online support. #1 Top OnlineShop. Order Tabs Online Without Prescription. Without | Best Deals🔥 |. coupons 50% off enter site ,coupons 50% off. Check More » http://sharlhosting.com/?aa=Where-Do-I-Buy-Xenical&c45=87 How to buy source site Caldecott buy generic suprax in inkanji on kazan river, thaumaturgy, mr occupations i hysterically, staggered below, mistaken Cet article est en rapport avec la saga Resident Evil

Attendu au tournant par tous les fans de la saga Resident Evil, le cinquième volet de cette série initiée il y a treize ans a débarqué en grande pompe cette semaine sur le X-Box Live, sous forme d’une démo comprenant deux niveaux. Après y avoir joué une soirée entière, la lumière baissée et le cœur battant, je vous écris cette brève pour vous livrer mes premières impressions.

Premières minutes de jeu…

A peine le jeu lancé, vous vous retrouvez sur le menu principal (non sans avoir entendu une voix inquiétante sortir « Résident Ivôl Fayve ») vous proposant diverses options. Au moment de commencer la partie, première surprise : on vous propose de jouer à deux en écran splitté. La présence d’un mode coopératif, piste déjà explorée avec l’épisode Outbreak, représente déjà en soi une bonne innovation d’autant que la possibilité de jouer en local permettra à tous de s’y essayer, et non pas seulement aux membres XBL Gold. Une fois la partie lancée et le niveau choisi (parmi les deux disponibles), vous vous retrouvez propulsé dans un bidonville Africain, dans la peau de Chris Redfield accompagné d’une charmante jeune femme nommée Sheva. Oubliez ainsi l’ambiance sombre des précédents Resident Evil. Ici, l’aventure semble bien se dérouler au soleil. Ne croyez cependant pas que la peur a disparu pour autant. Après avoir avancé quelques mètres, vous entrez dans un bâtiment pour le moins miteux, occasionnant le déclenchement d’une cinématique.

Un rassemblement semble avoir lieu sur la place mitoyenne au bâtiment dans lequel vous vous trouvez. Des dizaines de personnages à la mine pour le moins inquiétante sont rassemblés devant un podium, sur lequel sont perchés un homme vociférant des propos dans une langue inconnue, une étrange créature de trois mètres de haut armée d’une hache non moins grande, et un malheureux ligoté dont l’avenir ne semble guère faire de doute. La hache se lève, retombe, rétrécissant ce dernier d’une vingtaine de centimètres et occasionnant un sursaut de votre pad dont les moteurs de vibrations s’actionnent comme pour vous garder alerte.

C’est alors que l’affreux vociférant sur le podium se tourne vers vous ! Votre sang ne fait qu’un tour lorsque, vous pointant du doigt, il baragouine une phrase dont vous comprendrez vite le sens en voyant toute l’assistance se retourner vers vous et commencer à courir dans votre direction, avec des intentions visiblement belliqueuses. Il ne vous reste plus qu’à vous préparer au combat, maudissant de vous être montré par cette fenêtre. Vous pointez donc votre arme sur la fenêtre la plus proche et attendez que les assaillants s’en approchent, prêt à dézinguer des ennemis à la pelle. S’engage alors une lutte sans merci, dans laquelle vous engagez le combat contre des dizaines de personnages ne mourant visiblement qu’après avoir reçu de nombreuses balles. Après la destruction de la première fenêtre, une porte s’ouvre sur votre droite découvrant une autre vague d’assaillants. Aidé par votre coéquipière, vous continuez de faire le ménage jusqu’à ce qu’une seconde porte ne s’ouvre derrière vous. Il est alors temps d’utiliser la combinaison arrière+A, permettant de se retourner rapidement. Les munitions commencent à se faire rares, et c’est tout naturellement que vous prenez sur vous de sortir en ramasser par terre pour recharger votre 9mm.

En revenant, une nouvelle surprise vous attend : le toit s’écroule, offrant ainsi aux zombies une voie royale vers votre refuge devenu bien précaire. Tirer trois balles par adversaire n’est alors plus une option, vous allez donc faire un tour dans votre inventaire via la touche Y et saisissez votre shotgun pour atteindre le ratio 1tir/1mort. Hélas, alors que vous pensiez que ça ne pouvait pas être pire, un énorme bruit retentit et le mur de la maison s’écroule, laissant apparaitre le taré de trois mètres e haut brandissant sa hache d’un air menaçant. Vous décidez donc de concentrer vos tirs sur lui avant qu’il ne vous atteigne. Malheureusement, il continue d’avancer inexorablement vers votre position. Apparait alors un X sur l’écran, signe d’un QTE possible. Vous vous exécutez alors, déclenchant un magnifique uppercut envoyant valdinguer l’affreux à trois mètres de là. Continuant à l’arroser, vous devez cependant vous occuper d’un bonhomme derrière vous. Vous vous retournez ensuite pour continuer votre œuvre…trop tard ! La hache décrit un arc de cercle, vous frappant de plein fouet et vous laissant inanimé sur le sol. Heureusement, tout n’est pas fini pour autant. Votre coéquipière vous ranime, vous laissant une seconde chance. Hélas, les munitions vous font définitivement défaut et le duel couteau VS hache tourne définitivement à l’avantage de cette dernière…


Une maniabilité basée sur Resident Evil 4

Voici grosso-modo le déroulement de ma première partie. Dans un état de stress permanent malgré le soleil éblouissant, vous ressentirez une véritable panique en voyant débouler ces hordes de zombies. Côté maniabilité, Capcom a conservé le placement de la caméra au dessus de l’épaule du personnage. En revanche, la gestion des déplacements est différente. En effet, le stick de gauche sert uniquement à avancer/straffer. Pour tourner, vous devrez utiliser le stick droit, à la manière d’un FPS console. Les tirs devront être initiés par une visée via la gâchette gauche en combinaison avec le stick droit, visée facilitée par un faisceau laser sortant de votre arme. Vous pourrez ensuite tirer via la gâchette droite… De nombreuses actions contextuelles vous seront proposées, comme balancer une mandale à un zombie un peu trop près ou aider votre partenaire en difficulté. On notera également la présence d’argent à ramasser par terre, probablement signe de la présence d’un marchand d’armes/équipement. S’appuyant sur la jouabilité de Resident Evil 4, ce cinquième épisode apporte néanmoins quelques nouveautés nécessitant pour le joueur un petit temps d’adaptation.


Bienvenue dans la next-gen

Visuellement, splendide relève du doux euphémisme pour qualifier la réalisation technique de ce jeu. Les personnages sont modélisés avec une incroyable finesse et chaque ennemi abattu est différent des autres. Les environnements grandioses baignés dans un soleil de feu vous donneraient presque des suées si vous n’aviez pas déjà des sueurs froides en pensant à ce qui vous attend. Les effets, clairement au service du gore vous permettront de dégommer avec délectation les zombies vous attaquant, et de voir leur tête éclater en mille morceaux sous vos tirs de Shotgun. Côté son, les musiques tantôt discrète tantôt incroyablement présentes contribuent à faire monter l’adrénaline chez le joueur.


Un bilan encourageant pour la suite…

Soyons clairs : Resident Evil 5 n’est pas un Survival-horror mais un pur jeu d’action. Cela ne l’empêche cependant pas de proposer une ambiance oppressante qui risque bien de faire abandonner le jeu à quelques froussards que je connais bien. Au vu de cette démo, le bilan est à mon sens très positif pour ces quelques minutes de jeu. Reste à voir la version finale pour en savoir plus sur le scénario et sur le déroulement de l’aventure… rendez vous le 13 mars !

Manuwaza, le 31/01/2009

photo d'illustration pour l'article:Premieres impressions sur Resident Evil 5 photo d'illustration pour l'article:Premieres impressions sur Resident Evil 5 photo d'illustration pour l'article:Premieres impressions sur Resident Evil 5 photo d'illustration pour l'article:Premieres impressions sur Resident Evil 5 photo d'illustration pour l'article:Premieres impressions sur Resident Evil 5 photo d'illustration pour l'article:Premieres impressions sur Resident Evil 5 photo d'illustration pour l'article:Premieres impressions sur Resident Evil 5 photo d'illustration pour l'article:Premieres impressions sur Resident Evil 5 photo d'illustration pour l'article:Premieres impressions sur Resident Evil 5